mars 3, 2021

Les Seigneurs

36-seigneurs-affiche

De : Olivier Dahan

Avec José Garcia, Jean-Pierre Marielle, Omar Sy, Franck Dubosc, Joey Starr, Ramzy Bédia, Gad Elmaleh, Le Comte de Bouderballa, Claudia Tagbo

Année : 2012

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Patrick Orbéra, la cinquantaine, est une ancienne gloire du football qui a totalement raté sa reconversion. Sans emploi, alcoolique et ruiné, il n’a même plus le droit de voir sa fille Laura. Contraint par un juge de retrouver un emploi stable, il n’a d’autre choix que de partir sur une petite île bretonne, pour entraîner l’équipe de foot locale. S’ils gagnent les 3 prochains matchs, ils réuniront assez d’argent pour sauver la conserverie de l’île, placée en redressement judiciaire, et qui emploie la moitié des habitants. Patrick Orbéra est immédiatement confronté à un obstacle majeur : transformer des pêcheurs en footballeurs quasi-professionnels. Il décide alors de faire appel à ses anciens coéquipiers pour l’aider à hisser le petit club breton parmi les grands…

Avis :

Aaaaaah ! Le football ! Le sport national en France. Le seul sport où, pour réussir, il faut être débile, haineux et parfois raciste. Le seul sport où les supporters et ceux qui aiment ce sport sont encore plus cons que ceux qui le pratiquent (et là, il faut être très con !). Le seul sport où l’on peut entendre des fautes de français de la part des joueurs, des entraineurs, mais aussi des dirigeants. Bref, un sport de beauf, pratiqué par des beaufs et admiré par des beaufs. C’est dommage car les règles du jeu sont sympas et quand on joue entre potes, c’est plutôt convivial. Alors on pourrait croire que transposer une histoire de football au cinoche, c’est une idée géniale de Fabien Onteniente, l’homme aux mille et une comédies beaufs, mais non. Ici, c’est Olivier Dahan, qui avait pourtant fait mouche avec La Môme qui est un bon film, qui signe Les Seigneurs, une comédie sur le foot avec des comédiens bankables auprès de la jeune génération (et un peu pour les vieux cons aussi !). Alors que vaut réellement le film en lui-même ? Pour le savoir, il va falloir se rendre en Bretagne !

3eba145843d599894035cf382774dc96

Et on lui faisait tomber le savon à Ramzy ?

Le scénario du film part d’une note d’intention qui sera l’occasion de réunir plusieurs comiques pour faire des one man show dans le métrage. En gros, on suit Patrick Orbéra, une ancienne gloire du foot, qui sombre dans l’alcool et dans les dérives de la célébrité, se mettant la honte à la télé. Au bout du rouleau, il ne peut même plus voir sa fille. Son avocate lui trouve alors un job, entraineur de foot sur une île de Bretagne. Mais le plus gros problème, c’est que la sardinerie qui emploie la moitié de l’île va fermer ses portes et que la solution pour redresser la barre est de briller en coupe de France. Pour gagner, Orbéra va contacter ses anciens collègues, tous dans des situations plus ou moins difficiles et essayer de monter une belle équipe. Comme on peut le voir, il s’agit là de regrouper des humoristes qui ont le vent en poupe pour essayer de faire quelque chose de bien-pensant et de drôle. Malheureusement, ce ne sera pas du tout le cas ! Déjà parce que le scénario est totalement improbable et que l’on n’y croit pas une seule seconde. Comment des quarantenaires à la retraite peuvent-ils rivaliser avec de jeunes footballeurs puissants ? Ensuite, le film doit tenir en 1h30 et de ce fait, les personnages sont à peine esquissés, et seulement ceux des comiques. Cela est vraiment dommage et il aurait été plus touchant de voir tous ces pêcheurs devenir de bons footballeurs en jouant ensemble et pour quelque chose. Ce ne sera pas le cas. Autre mauvais point, la réalisation. Le montage est vraiment coupé à la serpe et certains passages sont complètement ratés à cause du découpage. Bref, cela n’est pas digne d’un Olivier Dahan.

Et le film ne fonctionne pas à cause des acteurs et de l’égo de chacun. S’ils ont bien un rôle défini dans l’équipe, entre le méchant, le beau gosse, l’abruti, l’égocentrique ou encore le mari battu, il n’y a aucune interaction entre eux. Et c’est là que l’on voit qu’il ne suffit pas d’un gros casting pour faire un bon film. José Garcia est assez bon dans son rôle mais on devine à trois bornes sa fin (qui se termine pas un happy end mais ça tout le monde l’aura compris). Jean-Pierre Marielle, assez charismatique, reste presque inutile durant tout le film et n’apporte qu’un certain cachet au métrage. Omar Sy, visible dans tous les films depuis le succès d’Intouchable, nous fait un remake de Lilian Thuram et c’est tout. Ramzy joue le caïd qui s’est tapé une mineur, il est assez pathétique. Joey Starr fait le gros dur qui sort de prison et ne sert à rien, surtout qu’il devient bien gentil par la suite. Franck Dubosc, qui, comme à son habitude, n’est pas drôle, joue le crétin de service qui veut devenir acteur mais qui n’a pas de talent. Reste le Comte de Bourdeballa qui est plutôt convaincant et Frédérique Bel qui est l’atout charme du métrage. J’en oublie Gad Elmaleh, jouant le psychotique de base, s’évertuant à essayer de faire rire en tirant son maillot, en hurlant ou en refaisant les mouvements de base des joueurs de foot d’un jeu atari. Bref, c’est une catastrophe.

Mais finalement, le pire dans tout ça, c’est que c’est presque insultant pour les bretons. Tous les clichés, même chez les footballeurs, sont réunis. En gros, ils ne vivent que de la pêche, boivent dès le matin pour supporter le dur labeur et le vent salin, mangent des crêpes et ne possèdent ni internet, ni des consoles de jeu next gen. En gros, ce sont des retardés rétrograde. On a parfois l’impression de revoir Bienvenue Chez les Ch’tis et son message nauséabond qui ne sert pas forcément els gens du nord. Olivier Dahan a réussi le pari fou de réunir tous les clichés que ce soit dans le domaine du foot ou dans le domaine des bretons. C’est relativement difficile de rire par la suite durant le film, car on a l’impression qu’il est basé sur la moquerie et cela en devient gênant. En plus, tous les moments drôles sont visibles dans la bande-annonce et il n’y a plus rien à voir dans le film.

les-seigneurs-504df8def1c14

Pourquoi a-t-on accepté de jouer dans ce film !?

Au final, Les Seigneurs est une comédie complètement ratée qui ne se  base que sur son casting quatre étoiles et sur des blagues individuelles qui ne font jamais mouche. On ne peut décemment pas faire une comédie qui ne se base que sur la moquerie des footballeurs mais aussi des bretons, faisant passer tout le monde pour des crétins. Et de tous les maux, la moquerie est celle que l’on pardonne le moins. Un film à éviter !

Note : 03/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

MickeyNote de Mickey: 08/20

TrasherNote de Trasher: 04/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.