septembre 28, 2020

Mosaic Saison 1

D’Après une Idée de : Steven Soderbergh

Avec Sharon Stone, Garrett Hedlund, Jennifer Ferrin, Devin Ratray

Pays: Etats-Unis

Nombre d’Episodes: 6

Genre: Policier

Résumé:

Olivia Lake, auteure à succès de livres pour enfants, est tuée au cours du réveillon du Nouvel an. Les soupçons vont très vite se porter sur plusieurs personnes, dont le petit ami de la victime.

Avis:

Steven Soderbergh avait mis sa carrière cinéma entre parenthèses après un dernier petit coup d’éclat en 2013 avec « Ma vie avec Liberace« . Depuis, le réalisateur s’était essentiellement consacré à la télévision et notamment la série « The Knick » dont il a réalisé les vingt épisodes. La série, malgré de jolies critiques, fut annulée. Soderbergh est alors revenu au cinéma l’espace d’un film en 2017 avec « Logan Lucky« . Et alors qu’on pensait le réalisateur reparti sur les grands écrans, le voici de retour cinq mois plus tard sur le petit écran, et de nouveau pour la chaîne HBO.

« Mosaic« , avant même de savoir que c’était Steven Soderbergh qui s’était occupé de la réalisation de ses six épisodes, c’est avant tout une série qui m’a attiré l’œil, car on y trouvait Sharon Stone en tête d’affiche. L’actrice qui se fait rare ces dernières années avait l’air d’enfin tenir un bon et beau rôle. Mais finalement, malgré de très bons points pour elle, comme la série, « Mosaic » est une frustrante déception. Dotée d’une intrigue qui peine à convaincre, ce sentiment sera encore plus déployé avec un final ubuesque, qu’on rejette tout simplement.

« Mosaic » est donc une série qui se regarde, qui passe le temps, qui peut être prenante et intrigante à certains moments, mais c’est aussi une série qui est très loin de ce qu’on attend de la part de Steven Soderbergh et c’est vraiment dommage.

Olivia Lake est une femme d’une cinquantaine d’années qui s’est fait connaître et reconnaître dans l’écriture de livre pour enfant. Un jour, elle disparaît et tous les éléments retrouvés sur place indiquent qu’elle a été tuée. Qui en voulait à Olivia ? Très vite, un homme est arrêté et jugé coupable, mais sa sœur, comme l’un des policiers, finissent par croire à l’innocence de l’homme incarcéré. Alors, quand une main de l’écrivain est retrouvée quatre ans après les faits, l’enquête peut rouvrir non officiellement et bien sûr, les nouveaux éléments trouvés peuvent bien offrir une autre version.

« Mosaic« , c’est la série qui m’a laissé totalement dubitatif et plus j’y repense et plus les défauts, et surtout la foule de questions laissaient en suspens, ont tendance à hanter mon esprit. Et c’est vraiment dommage, car sur ses trois/quatre premiers épisodes, la série de Steven Soderbergh s’annonçait très bien. On peut même dire qu’elle offrait la jolie promesse d’un cop show intriguant et prenant. Mais malheureusement pour nous, on va aller de déconvenues en déceptions.

Ce qui est le plus flagrant avec « Mosaic« , c’est le manque d’implication dans son écriture. La série, qui va être un jeu de piste et de faux-semblant, a de très bons éléments pour elle, notamment le fait d’offrir plusieurs coupables potentiels et de jouer avec eux. De ce côté-là, il y a un vrai petit plaisir à enquêter en compagnie de trois personnages intéressants, et même touchants. Particulièrement Garrett Hedlund qui incarne un homme perdu dans un doute complet.

On appréciera aussi la réalisation de Soderbergh qui est très belle. Une belle ambiance, qui parfois, avec ses paysages enneigés, peut rappeler de loin « Fargo« . On appréciera aussi le rythme de la série qui, quoi que je puisse en dire, a un bon montage. Steven Soderbergh sait nous entraîner dans son enquête.

Enfin, dans les derniers bons points, il faut mentionner Sharon Stone qui crève l’écran dans un rôle plein de mystères. On notera aussi l’excellente composition de Devin Ratray (Buzz, le frère relou de Kevin dans « Maman j’ai raté l’avion« , ça vaut le coup d’être mentionné) qui tient presque le premier rôle ici, et dans la peau d’un chef de police, le comédien est excellent, très vrai.

Mais voilà, malgré tout, ce que l’on retiendra de « Mosaic« , c’est cette intrigue qui ne mène nulle part finalement. L’enquête, si bonne soit-elle, pose plus de questions qu’elle n’y répond. « Mosaic » donne la frustrante sensation que Steven Soderbergh ne savait pas où il allait. La série explore des pistes, laisse des indices qui font plus office d’incohérences, et finalement, plus cette enquête avance et moins on y croit. Quant au final, c’est incompréhensible. Pourquoi ? On a l’impression d’avoir raté un épisode, tant ça ne correspond pas au caractère des personnages.

« Mosaic » est donc une série qui déçoit, de par son intrigue, du fait qu’elle fut créée et réalisée par Steven Soderbergh. Si elle avait un départ excitant, qui vaut son coup d’œil, notamment parce que son actrice rayonne, très vite, l’excitation redescend et laisse place à une série qui déçoit. Une série qui se regarde sans conviction et une fois arrivé à son final, frustré de ces réponses, on quitte « Mosaic » amer. Peut-être suis-je passé à côté de quelque chose, car ce final a tendance à me hanter, avec cette question du « Pourquoi ? ». Bref, « Mosaic » est une déception !

Note : 10/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.