décembre 2, 2020

Green Day – Dos!

green_day_dos_cover1

Avis :

Il n’est pas forcément nécessaire de revenir sur la carrière du trio, puisqu’elle a déjà été faite sur le précédent album, Uno et qu’une redite serait malvenue. Néanmoins, pour comprendre cet album et le fait qu’il soit bien meilleur que le précédent, il me semble important de parler de styles dont Green Day sont les porteurs. A leur début le groupe s’est reposé sur un style très commun qui est le punk rock classique. Un morceau comme Basket Case en est l’exemple même avec un rythme rapide, une chanson assez courte, et un style destroy qui sera la marque de fabrique du punk, à l’image d’un certain Sid Vicious et des Sex Pistols. Puis connaissant un passage à vide très rude, le groupe a su relever la gueule avec American Idiot, changeant un petit peu de registre. Se voulant bien plus opéra punk que punk tout court, le groupe est allé vers la facilité avec un son plus commercial, plus rock tout en essayant de garder un style punk destroy. Cela plait et le succès est de retour, mais on ressent un petit relâchement au niveau de leur ligne de conduite initiale, essayant de se mettre au gout du jour plutôt que de continuer dans ce qu’ils aiment faire. Uno ! était d’ailleurs assez décevant car le skeud reprenait tous les ingrédients de leur succès actuel sans jamais entrapercevoir leur fond punk. Avec Dos !, ils essayent enfin de se renouveler et propose un bon mix entre l’avant et l’après Green Day !

Le skeud s’ouvre sur une intro qui dure une minute pile poil. See You Tonight annonce la couleur avec un morceau calme, mais possédant un faux air punk qui fait espérer que tout cela se réveille. Et on aura droit à l’un des meilleurs morceaux par la suite. Fuck Time est le deuxième morceau et il est d’une énergie incroyable, avec des paroles drôles, mais surtout, il renoue avec un esprit punk que l’on avait perdu. Assez calme, mais court et possédant un bon passage de solo, la chanson s’inscrit dans la ligne de conduite de base du groupe et cela fait plaisir à voir. La troisième piste, Stop When the Red Lights Flash, est dans le plus pur esprit punk. Courte, rapide et nerveuse, elle ne s’impose malheureusement pas à cause d’un refrain trop rapide et peu percutant. Néanmoins, dès le début de l’album, on sent le groupe très inspiré par ce segment de leur trilogie. Bien entendu, certains morceaux seront plus proches de ce qu’ils font actuellement comme Lazy Bones ou encore Stray Heart qui font plus dans le commercial et rentre dans un moule en termes de minutage et de rythme, mais cela reste de très bon acabit. Ce qui est le plus appréciable dans cet album, c’est que la variation est parfaitement dosée et que l’on ne s’ennuie jamais. On aura donc une alternance optimale entre morceaux punks comme Ashley qui est excellent et morceaux plus conventionnels comme Wow That’s Loud. D’autres pièces  sont relativement surprenantes comme Wild One qui est plutôt calme et agréable ou encore Amy, qui clôt l’album de fort belle manière, avec une simple guitare acoustique, rappelant Good Riddance qui fut l’un des plus gros succès du groupe. Bref, tout cela est bon. Le revers de la médaille, c’est que tout cela est court, trop court, on n’atteint pas du tout les 40 minutes et c’est bien dommage.

green-day-nuevo-2

Avec cet album, Billy Joe Armstrong montre une fois de plus qu’il est inimitable en termes de chant. Assez puissant quand il le veut notamment sur des titres comme Ashley ou encore Fuck Time, il arrive à poser sa voix sur des morceaux plus calmes pour les rendre plus beaux comme Wild One ou encore Amy. On notera que comme d’habitude les chœurs sont présents sur les refrains pour donner plus d’impact et de profondeur. La chose la plus appréciable dans ce skeud, c’est que chaque instrument trouve vraiment sa place, comme l’intro à la batterie sur Fuck time ou encore le passage à la basse sur je ne sais plus quel morceau, mais tout cela est clair et concis et ça fait du bien de revoir un groupe qui revient vers ce qu’il sait faire de mieux. L’ovni du skeud est décidemment Nightlife avec une voix féminine et un rythme lancinant qui ne correspond pas forcément aux codes de Green Day, mais le morceau reste assez envoutant.

Au final, Dos est un très bon album de Green Day, ce qui augure de bonnes choses pour le troisième et dernier album de groupe en date. Faisant un bon retour aux sources tout en gardant les clefs de leur succès actuel, le groupe signe un album complet, varié et intéressant. Bref, pour l’instant, il s’agit là du meilleur album de la trilogie, reste à savoir si Tré sera meilleur ou pas.

  1. See You Tonight
  2. Fuck Time
  3. Stop When the Red Lights Flash
  4. Lazy Bones
  5. Wild One
  6. Makeout Party
  7. Stray Heart
  8. Ashley
  9. Baby Eyes
  10. Lady Cobra
  11. Nightlife
  12. Wow That’s Loud
  13. Amy

Note: 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.