Once Upon a Time Saison 6

D’Après une Idée de : Adam Horowitz et Edward Kitsis

Avec Jennifer Morrison, Ginnifer Goodwin, Lana Parrilla, Robert Carlyle

Pays: Etats-Unis

Nombre d’Episodes: 22

Genre: Fantastique

Résumé:

De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C’est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu’elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n’est autre que l’impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Sœur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l’effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c’est l’espoir de toute une communauté amnésique qui renaît…

Avis :

La saison 6 reprend le principe de fonctionnement de la première saison avec une intrigue principale qui s’étale tout le long des épisodes, accompagnée de multiples sous-intrigues qui se terminent au fur et à mesure, et de manière positive, comme on aime.

Cette saison commence avec un épisode plutôt fort et très rythmé. On découvre un nouveau monde magique, celui d’Agrabah, là où vivent les fameux Aladdin, Jasmine, et Jafar. L’acteur qui joue Jafar est fabuleux. On le reconnaît de suite, notamment pour ses rôles dans Resident Evil ou, pour les fans de séries, comme l’un des méchants les plus charismatiques de la série Charmed, dans laquelle il jouait le rôle de Zankou. Oded Fehr a un charme indéniable et le rôle de Jafar lui sied à merveille. Perversité, cruauté, fourberie, … tout se lit dans ses gestes et ses jeux de regards. L’acteur qui joue Aladdin est beaucoup moins convaincant et plutôt décevant. Il manque de prestance et ses émotions ne transparaissent pas vraiment. Il agace même parfois. Son rôle est pourtant d’importance étant donné le lien qu’il va développer avec Emma sur un sujet bien particulier. L’actrice qui joue Jasmine sauve le couple et nous permet d’apprécier les moments où cette sous-intrigue est mise en avant. Ce premier épisode tourne également autour de l’intrigue majeure entre Belle et Rumplestilskin. On assiste à une scène du passé émouvante et pleine de tendresse où le couple danse sur la musique « L’histoire éternelle » du dessin animé La Belle et la Bête. On retrouve aussi les fameux Docteur Jekyll et Mister Hyde, tous deux d’importance dans cette saison, ainsi que la Méchante Reine, que Régina a expulsée de son propre corps à la fin de la saison 5 et qui essaie, par tous les moyens, de tuer ses ennemis. Du côté d’Emma, cette dernière a des visions effrayantes. Elle se voit mourir, tuée par une forme obscure, un personnage sorti dont on ne sait où, recouvert d’une cape et d’une capuche noire. Il lui faudra toute la saison pour combattre ce mal. Les différentes histoires sont ainsi données d’emblée, donnant le ton de cette nouvelle saison.

Les autres épisodes sont moins rythmés mais prenants. Certaines intrigues sont résolues plutôt rapidement, notamment celles concernant le Docteur Jekyll et Mister Hyde. Cela fait du bien de ne pas attendre la fin de la saison pour assister à la résolution de leurs aventures. L’intrigue de la Méchante Reine est aussi résolue avant la fin, comme celle concernant Agrabah, ne laissant finalement principalement que celle d’Emma sur les derniers épisodes. Car, en effet, toujours sur le fonctionnement habituel, certains épisodes amènent de nouveaux personnages dont les histoires se terminent dans l’épisode dans lequel ils sont arrivés, mettant au second plan les autres intrigues principales mais les faisant tout de même avancer.

On découvre ainsi le comte de Monte-Cristo qui est dévoilé dans l’épisode 2 ainsi que le capitaine Nemo qui apparaît dès l’épisode 6 et qui reviendra dans quelques épisodes. Les effets spéciaux concernant le Nautilus sont de qualité et l’intérieur du sous-marin est bien reconstitué. On s’y croirait vraiment !

On retrouve également d’anciens personnages comme Cendrillon dans l’épisode 3, Ariel dans l’épisode 15 ou Robin des Bois dès l’épisode 10.

L’épisode 20 est une création fantastique : c’est un épisode musical ! Les acteurs chantent très bien et les chansons sont sublimes tant elles correspondent au personnage et à la situation. Petit coup de cœur pour la chanson du Capitaine Crochet qui ressemble vraiment à ce qu’on attend d’une chanson de pirate. La chanson de la Méchante Reine a des accents rock qui appuient son côté mauvais à côté d’une chanson plus classique et plus douce pour les amoureux Blanche-Neige et David.

L’évolution des personnages auxquels nous sommes attachés sont moyennement intéressantes. Zelena est certainement celle qui change le plus, à des prix élevés. Belle est plus passive et absente par moment. Son comportement est quelque peu désespérant et paraît souvent inutile, contrairement aux autres saisons où elle représentait vraiment l’incarnation de la femme forte et indépendante. Rumplestilkin est réellement détestable dans cette saison ; ses trahisons se multipliant à tout va. On le sent plus sûr de lui mais aussi plus faible, surtout lorsqu’il s’agit de son fils ou de sa mère, que l’on découvre tout en gloire dans cette saison, et toute en noirceur. Sa méchanceté et son côté mauvais ennuient au bout d’un moment. On aimerait voir ce personnage évoluer et prendre une autre dimension.  Regina, qui souffre depuis la perte de son bien-aimé, est admirable et on ne peut ne pas l’aimer, surtout quand ses ennemis lui jouent de mauvais tours. Blanche-Neige et son prince sont toujours aussi géniaux et donnent à croire en l’amour. Crochet est ennuyeux dans cette saison, ne vivant qu’à travers sa relation avec Emma et perdant toute son originalité. Henry est courageux et Emma ne cesse de nous surprendre. La fin heureuse que nous lui souhaitions arrive enfin et cela en réjouira plus d’un, même si elle manque cruellement d’originalité et même si elle met en lumière un nouveau mystère dont la résolution se fera seulement dans la saison 7. Cette nouvelle intrigue qui démarrera la nouvelle saison est étonnante et annonce une nouvelle saison totalement différente des autres. En bien ou en mal ? Mystère. Certains d’acteurs ne seront d’ailleurs plus présents.

Cette saison est plutôt inégale, avec des épisodes calmes opposés à des épisodes plein de rebondissements. La fin de la saison est décevante, le combat final se terminant et se résolvant avec une facilité déconcertante et mettant en place des mécanismes vus et revus par la série (l’amnésie par exemple). Blasé, on accepte ce scénario et on se dit que c’est le principe de la série ou des contes de fées. Malgré une fin bateau, le fan sera tout de même ravi de la fin heureuse donnée à la majorité des personnages, ce qui n’est pas toujours évident dans le cadre de nos séries actuelles.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Lildrille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net