décembre 1, 2020

Jean-Philippe

De : Laurent Tuel

Avec Fabrice Luchini, Johnny Hallyday, Jackie Berroyer, Guilaine Londez

Année: 2006

Pays: France

Genre: Comédie

Résumé:

Fabrice, cadre moyen, est un fan absolu de Johnny Hallyday, peut-être même le plus grand… Mais un jour, il se réveille dans une réalité différente, un monde parallèle où Johnny n’existe pas.
Perdu, orphelin, il se met alors à la recherche de Jean-Philippe Smet, pour savoir ce qu’il est devenu dans cette autre dimension, et lorsqu’il le retrouve enfin, c’est pour découvrir un patron de bowling, un type comme les autres qui n’est jamais devenu une star.
Fabrice n’a plus qu’un seul but : ressusciter son idole, réveiller le « Johnny » qui sommeille en Jean-Philippe.
Mais Jean-Philippe peut-il devenir en quelques mois ce que Johnny Hallyday a mis des années à construire ?
Les deux compères ont 40 ans de « Johnny » à rattraper !
A travers l’aventure de ce pari impossible, une amitié extraordinaire va naître entre les deux hommes…

Avis:

« Jean-Philippe » est le troisième film de Laurent Tuel qui fait suite au vraiment pas terrible « Un jeu d’enfants« . Touche à tout, après le drame avec son premier film « Le Rocher d’Acapulco« , et son incursion dans le thriller angoissant teinté de fantastique, Laurent Tuel a décidé cette fois de se laisser envahir par la comédie.

Avec « Jean-Philippe« , le réalisateur revenait avec une idée géniale et pleine d’autodérision pour ses acteurs. Très bonne comédie, déjantée et loufoque à souhait, ce troisième film est sûrement le meilleur de son réalisateur à ce jour. Comment ne pas rire devant un Fabrice Luchini possédé, qui se livre encore une fois dans un show dont seul lui a le secret ? Puis comment ne pas s’amuser de Johnny Hallyday qui s’amuse lui-même de sa propre image ? Bref, bien vu, enlevé, et surtout très drôle, « Jean-Philippe » est une très bonne comédie qui fait du bien.

Fabrice est LE fan absolu de Johnny Hallyday. Fabrice a tout du fan, il vit au rythme de Johnny. Il le suit en concert. Il a une magnifique collection (la plus importante du département) et même sa femme est jalouse de son amour pour sa star, tant Johnny est plus important dans la vie de Fabrice que les siens. Alors imaginez le drame le jour où Fabrice se réveille dans un monde où Johnny n’existe pas…

Ce qui est terrible avec ce film, c’est son idée de départ, qui n’hésite pas à s’affirmer comme une onde d’amour à Johnny Hallyday. Une idée qui évite le piège de la fan base gratuite, car finalement, derrière la sorte de biopic déguisé (on en apprend pas mal sur Johnny à travers des anecdotes drôles et touchantes) qu’elle peut être, elle tient la route, raconte quelque chose, se fait originale et se laisse suivre avec le sourire aux lèvres.

Très appréciable, « Jean-Philippe » est un film qui a de l’humour et ose s’amuser de l’image de sa star, de son acteur principal, et même des Français. Le film se perd entre la réalité et la fiction et ça donne pas mal de scènes avec de bons quiproquos, des dialogues parfaits, et des moments génialement assez gênants, (la scène du commissariat, la rencontre entre Fabrice et Jean-Philippe, la collection disparue). Bref, c’est délirant, allant même parfois un peu dans le ridicule, mais dans le bon sens. « Jean Philippe« , c’est aussi un Fabrice Luchini hystérique qui n’arrête pas une seule seconde, possédé de tristesse et d’envie. Un Fabrice Luchini qui a un regard de fou et qui, c’est vrai, peut-être en fait un peu trop certaines fois, mais comme il est excellent, et que c’est le rôle qui le veut, on pardonne. Quant à Johnny, il est génial en personne lambda aussi désabusé qu’effrayé par ce type qui débarque avec un amour incommensurable dans la vie.

La BO est très bien, sans grande surprise, elle est faite à partir de tubes de Johnny. Que ce soit en fond sonore ou chanté par les acteurs, ça n’arrête pas, si bien qu’on se surprend parfois à fredonner quelques chansons par-ci par-là.

On notera aussi que s’amusant des médias, de l’image et des émissions de télé, on trouvera un Benoit Pooelvorde qui y fait une apparition remarquée et délirante en reprenant l’espace de deux scènes son rôle de Bernard Frédéric.

Donc pour finir « Jean-Philippe » est une très bonne comédie, originale, qui fonctionne très bien avec son concept qu’elle ose pousser. Souvent hilarante, parfois touchante, avec ce film, Laurent Tuel réalise aussi bien une déclaration d’amour à Johnny Hallyday, qu’un bon petit film devant lequel on s’amuse. Les fans comme les moins fans peuvent donc y trouver leur compte.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.