L.A. Confidential

De : Curtis Hanson

Avec Kevin Spacey, James Cromwell, Russell Crowe, Guy Pearce

Année: 1997

Pays: Etats-Unis

Genre: Policier

Résumé:

Los Angeles, années 50. Alors que la ville est sujette à une vague de règlements de comptes après la chute du caïd Mickey Cohen, la police criminelle se mobilise toute entière sur l’affaire de L’Oiseau de nuit, un massacre au cours duquel est tombé un ancien flic. Trois inspecteurs au style radicalement différent vont être amenés à coopérer pour démêler les fils d’une histoire plus compliquée qu’il n’y paraît…

Avis:

Curtis Hanson est un cinéaste américain qui est quelque peu sous-estimé. Décédé il y a plus d’un an maintenant, il laisse derrière lui une jolie filmographie qui demeure pour la plupart de ses titres, intéressante à revisiter. « 8 miles« , « La main sur le berceau« , « La rivière sauvage« , « Wonder Boy » et bien sûr ce qui restera à jamais comme son chef d’œuvre « L.A. Confidential« .

Alors que le film fête ses vingt ans, Warner Bros nous ressort en grande pompe le chef d’œuvre de son réalisateur et le moins que l’on puisse en dire, c’est qu’il n’a absolument pas pris une ride. Polar « mafieux » par excellence « L.A. Confidential » est l’un des meilleurs films de son genre.

Il y a des films qui sont touchés par la grâce et il est clair que « L.A. Confidential » en fait partie. Partant sur une intrigue en béton armé, Curtis Hanson livre là deux heures vingt de grand cinéma. Deux heures vingt irréprochables et passionnantes qui iront jusqu’à un final parfait et inoubliable. Bref, un chef d’œuvre dans toutes ses lettres de noblesse !

Los Angeles, les années 50. Alors que la cité des anges est enviée et magnifiée partout dans le monde, la réalité est plus sombre. La mafia et la police aux méthodes à la limite de la légalité y règnent en maître. Alors qu’un parrain vient de tomber, une sombre affaire éclate après un massacre dans un bar café. L’affaire est alors plus complexe qu’elle n’en a l’air. Trois inspecteurs aux styles radicalement différents enquêtent chacun de leur côté, et bientôt, leurs enquêtes ont l’air de toute aboutir sur la même affaire.

Voici donc l’un des films incontournables des années 90 et de la filmographie de son réalisateur. Polar de très haute volée, « L.A. Confidential » s’inscrit comme l’un des meilleurs films du genre.

Il est très difficile de trouver de quoi objecter face à une œuvre pareille. « L.A. Confidential« , c’est une intrigue en béton qui est vraiment passionnante de sa première à sa dernière image. C’est une intrigue qui compose parfaitement entre le polar, les enquêtes policières, les codes du film de mafieux et de policiers incorruptibles, même si le final ira plus loin. C’est un film qui conjugue à la perfection, réflexions, enquêtes et fusillades, le tout servi par une intrigue étonnante qui sait surprendre par ses retournements de situation.

De plus, à bien des égards, le scénario s’avère être une satire du Los Angeles des années 50 et son image féerique ou encore de son racisme. C’est aussi une satire des manipulations de la presse. Il y a une vraie dimension avec la presse qui est faite ici, avec des sous-intrigues toutes aussi passionnantes que l’embrouille compliquée dans laquelle les personnages se trouvent impliqués. Bref, dans tous les aspects de son scénario, Curtis Hanson développe bien son film, comme tout aussi sert son histoire.

Toujours du côté du scénario, on remarquera que le réalisateur développe très bien ses flics, avec leurs points forts et leurs faiblesses, leur coup de sang, leur ambition. A la rigueur, seul le personnage incroyablement incarné par une Kim Basinger magnifique est moins fort que les autres.

Du côté de la mise en scène, c’est là aussi du grand art. Maitrisé, dynamique et en même temps prenant son temps, doté d’une ambiance tenue, « L.A. Confidential » est une grande et belle immersion dans le Los Angeles des années 50. Plusieurs scènes sont en elles-mêmes des chefs-d’œuvre. Et plus encore, « L.A. Confidential » se pose comme l’un des derniers grands films noirs, qui rend hommage au genre et en même temps le modernise, pour coller dans sa réalisation, au code des années 90. Bref, là encore Curtis Hanson de par ses choix, démontre qu’avec ce film il avait tout compris.

Enfin, pour faire vivre ces personnages complexes et fascinants, Curtis Hanson a réuni un casting exceptionnel, dont ressortent Kevin Spacey, Guy Pearce, Russell Crowe ou encore l’impeccable James Cromwell. On trouvera aussi de très bons seconds rôles comme celui incarné par Danny De Vito.

Passionnant, prenant, maîtrisé, réaliste, satirique, qui ne vieillit pas et passe le cap des vingt ans sans aucun problème. Corruption, sexe, mensonges, meurtres, mystère, violence, doté d’un casting et d’une intrigue parfaite… Bref, « L.A. Confidential » est un chef d’œuvre et un classique tout court !

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net