octobre 24, 2020

Happy Together

Titre Original : Chun Gwong Cha Sit

De : Wong Kar-Wai

Avec Tony Leung Chiu Wai, Leslie Cheung, Chang Chen, Gregory Dayton

Année: 1997

Pays: Hong-Kong, Chine

Genre: Romance

Résumé:

Deux amants, Lai et Ho, quittent Hong Kong pour l’Argentine. Leur aventure tourne mal et ils se quittent. Lai retourne à Buenos Aires et travaille comme aboyeur dans un bar de tango pour économiser l’argent de son retour à Hong Kong. Ho réapparait et s’installe chez Lai. Il trouve du travail dans un restaurant chinois où il rencontre Chang, qui vient de Taiwan.

Avis:

Cinquième et dernier film de Wong Kar-wai qui clôture ses années 90, avant d’être vraiment révélé avec son « In The mood for love« , choc magnifique du début des années 2000. Et avant même d’évoquer « Happy Together » et tout le bien qu’on pense de lui, c’est surtout l’histoire même du film qu’il faut mettre en lumière, car Wong Kar-wai est parti en Argentine avec la moitié seulement de son scénario écrit. Et avec ses acteurs, il n’a su que faire pendant des mois, cherchant comment raconter au milieu l’histoire qu’il avait en tête et surtout comment la finir.

Et le résultat de ces mois d’errance à Buenos Aires donne un film aussi magnifique qu’il est singulier. « Happy Together« , c’est l’histoire d’un couple de mecs qui s’aime autant qu’il se déteste. C’est l’histoire de deux hommes partis à la recherche d’autres choses, à la découverte d’un autre pays pour y vivre de nouvelles histoires, et qui finalement sans le savoir, sont partis à la recherche d’eux même pour le meilleur, comme pour le plus dramatique.

Avec cette errance argentine, Wong Kar-wai nous offre donc une romance triste, belle et complexe à la fois. « Happy Together« , c’est le sentiment amoureux à fleur de peau, le tout bercé dans une ambiance à la limite de l’onirisme.

Lai et Ho sont deux amants qui se sont installés à Buenos Aires pour découvrir une vie autrement. Mais leur couple connaît bien des difficultés, car les deux hommes s’aiment autant qu’ils se provoquent. Emplis de frustrations, les deux amants se déchirent et se retrouvent, dans un ballet aussi beau que pathétique.

« Happy Together« , c’est quelque peu l’antithèse de ce que son titre laisse évoquer. Avec ce film, Wong Kar-wai sonde les plus beaux côtés comme les plus mauvais d’un couple. Avec ce film, c’est la liberté qui fait face à l’obsession et son enfermement. Avec ce film, c’est l’amour dans tout ce qu’il a de plus tendre et de plus provocateur, que le réalisateur nous propose de suivre à travers le portrait de ces deux amants perdus. Ces amants qui seront comme deux anges déchus, qui verront la réalité en pleine face.

Particulièrement riche en thèmes, « Happy Together » aborde la passion, l’amour, la vie à deux, les sacrifices ou non, les déchirures, le malaise et les névroses qui bien souvent se contredisent, faisant de ces deux amants comme un manège qui tourne en rond, avec finalement peu d’espoir pour l’issue de ce couple. D’ailleurs, le film ne réserve aucun suspens et c’est peut-être ce qui le rend d’autant plus triste et touchant.

On a donc ici une belle et tragique histoire d’amour, mais le film ira plus loin dans sa richesse, puisque Wong Kar-wai en souligne aussi les voyages, les envies de découvertes, de liberté et bien souvent par le biais de sa mise en scène, et l’ambiance que le film tient, le réalisateur parlera aussi discrètement de l’Argentine.

On notera que cette histoire amoureuse est magnifiquement tenue par deux grands acteurs, le fidèle Tony Leung (sept des dix films de Wong Kar-wai) et Leslie Cheung. Quand le premier est toujours à son habitude bluffant, le deuxième est une très belle découverte qui a autant d’assurance et de crédibilité qu’il en serait presque aussi grand que son partenaire. Le couple en lui-même est sublime, désenchanté et désabusé, ils sauront vous toucher, même dans leurs moments les plus sombres.

Reste alors une mise en scène parfaitement « Kar-wainième », folle et virtuose dans son ambiance et ses idées, mais qui malheureusement a tendance à traîner en longueur, ce qui fait que malgré l’incroyable qualité du film, on n’en ressortira pas aussi pris, percuté et enthousiasmé que lors des découvertes de films comme « 2046 » ou « In the mood for love » qui resteront ses chefs-d’œuvre indétrônables.

Beau, dur, injuste, amoureux, avec « Happy Together« , Wong Kar-wai livre là un film magnifique et prenant. Un film qui confirme encore une fois tout le talent, la diversité, l’audace de son cinéaste. Et même si « Happy Together » traîne parfois en longueur, ou se fait trop complexe, le film reste prenant et touchant ,et si l’on ne hurle pas au chef d’œuvre, on reste quand même très joliment satisfait de l’œuvre présentée.

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.