décembre 2, 2020

L’Autre Dumas

De : Safy Nebbou

Avec Gérard Depardieu, Benoit Poelvoorde, Mélanie Thierry, Dominique Blanc

Année : 2010

Pays : France

Genre : Drame, Historique

Résumé :

Alors qu’Alexandre Dumas et Auguste Maquet, son nègre littéraire, sont au sommet de leur collaboration, Maquet décide de se faire passer pour Dumas afin de séduire Charlotte, une admiratrice de l’illustre écrivain.
Entre les deux hommes, l’affrontement est inévitable. Dans Paris, la Révolution de 1848 se prépare…

Avis :

Safy Nebbou est l’un des réalisateurs qui a le plus surpris et emballé en 2016 avec son sublime « Dans les forêts de Sibérie« , que l’on ne cessera jamais de conseiller de voir. Mais avant de nous emmener en Sibérie, Safy Nebbou avait déjà tourné et sa filmographie contient pas moins de six longs-métrages, dont « L’empreinte de l’ange » sorti en 2008 et qui a une magnifique réputation. « L’autre Dumas » est un film très librement inspiré de la relation qu’entretenait Alexandre Dumas avec Auguste Maquet son collaborateur-nègre.

Si le film détient un drame follement intéressant, et qu’il est magnifiquement filmé par Safy Nebbou qui décidément jouit d’un œil fabuleux, « L’autre Dumas » demeurera une déception, car le réalisateur, pourtant accompagné d’immenses acteurs, n’arrive pas vraiment à captiver avec son intrigue. C’est donc entre longueurs, raccourcis et comédiens pourtant excellents, que « L’autre Dumas » nous est présenté et c’est bien dommage.

Alexandre Dumas et Auguste Maquet sont presque des amis. Lui est l’écrivain célèbre admiré de tous, Maquet est celui qui aide dans l’ombre Dumas à écrire ses chefs-d’œuvre. Un matin, par un malheureux quiproquo, Charlotte Desrives, une jeune admiratrice, prend Maquet pour Dumas. La jeune femme désespérée vient lui demander son aide. Maquet n’a pas le courage, ou ne veut pas trouver le courage, de lui dire la vérité. Se faisant passer pour Alexandre Dumas, il va essayer d’aider la jeune femme…

C’est terriblement partagé que l’on ressort de « L’autre Dumas« , un film qui détient beaucoup d’arguments pour lui. On pourrait même dire que le film a tout pour lui. Une jolie réalisation qui s’appuie sur de beaux décors et une très belle reconstitution d’époque. Safy Nebbou a le souci du détail bien fait et il nous plonge sans aucun mal dans la France juste avant la révolution. On prendra plaisir à découvrir les très beaux plans larges que le réalisateur nous a concoctés. On prendra plaisir à plonger dans cette époque pleine de tension, où se cherchent et s’entrechoquent royalisme et révolutionnaire.

Avec ce film, Safy Nebbou nous a réunis d’immenses acteurs pour se tenir tête, et l’on ne pouvait rêver mieux. Gérard Depardieu, quand il est bien dirigé, démontre qu’il est encore capable de surprendre et de toucher. D’ailleurs, à chaque fois qu’on a vu Depardieu dans un drame, même dans un mauvais film, l’acteur s’est toujours montré impressionnant et c’est encore une fois le cas. Quant à Benoit Poelvoorde, il reste incroyable dans ce film. On ajoutera que leurs compagnes, tenues par Dominique Blanc et Catherine Mouchet, approfondissent bien les personnages, leur apportant un côté touchant à chacun. Inutile de dire que les comédiennes sont fabuleuses.

« L’autre Dumas« , c’est aussi un scénario qui dans ses grandes lignes est on ne peut plus intéressant, puisqu’il revient sur le fait qu’Alexandre Dumas, génial écrivain qu’on connaît tous, n’aurait pas écrit ses œuvres seul et que ça serait même plus Auguste Maquet qui serait l’auteur de quelques chefs-d’œuvre de l’écrivain.

Mais voilà, derrière tous ces bons points, « L’autre Dumas » n’arrive jamais à captiver. Avec ce film, on a l’impression que le film ne commence jamais vraiment. Le rythme est mou, ça s’étire et parfois sur pas grand-chose, et d’autres fois encore, ça va trop vite. La révolution est expédiée en cinq minutes chrono, et bien souvent en prime, on ne comprend pas ce qu’il se passe, tant les ellipses sont mal montées. C’est vraiment dommage et c’est même étrange qu’avec un sujet pareil et tout ce qu’il faut autour, en ajoutant le talent du réalisateur, Safy Nebbou n’arrive pas à nous tenir en intérêt devant son film.

Reste alors un film qui se regarde avec déception. S’il est intéressant dans son idée, s’il est très beau, il vaudra surtout le coup qu’on s’y arrête pour son duo de comédiens géniaux. Pour le reste, il nous restera le fantasme d’un film qui avait tous les ingrédients réunis pour être génial, mais qui finalement se regarde de loin. Dommage, vraiment dommage.

Note : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.