février 25, 2021

Sailor et Lula

Titre Original : Wild at Heart

De : David Lynch

Avec Nicolas Cage, Laura Dern, Willem Dafoe, Crispin Glover

Année : 1990

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame, Thriller

Résumé :

Sailor et Lula, deux jeunes amoureux, fuient Marietta, la mère de la jeune fille qui s’oppose à leurs amours, ainsi que toute une série de personnages dangereux et mystérieux qui les menacent. L’amour triomphera-t-il de la violence qui les entoure ?

Avis :

David Lynch, un nom qui en impose d’emblée. Un nom qui est synonyme d’un certain style, d’une classe, d’une élégance et d’un trash de cinéma. David Lynch, c’est un réalisateur aussi précieux qu’il est rare ces dernières années. Alors autant dire que chaque nouveau film ou encore ressortie de film de Lynch est comme qui dirait un évènement.

Emporté par Laura Dern et Nicolas Cage, « Sailor et Lula » est un trip amoureux de la part de son réalisateur. C’est un trip dans lequel on entre ou pas. Dans un pur style tout ce qu’il y a de plus Lynchien, le réalisateur nous livre une belle et passionnante histoire d’amour, pour une romance totalement frappée. Bref, autant dire que ce Lynch est bon, peut-être même très bon.

Sailor et Lula s’aiment par-dessus tout, mais cet amour n’est absolument pas du goût de Marietta, la mère de Lula. Et cette dernière ne supporte pas Sailor. D’ailleurs, elle ne le supporte pas et c’est réciproque. Alors pour vivre son bonheur avec Lula, Sailor fuit au volant de sa voiture, mais bientôt les ennuis vont commencer.

Comme tout bon film de David Lynch, « Sailor et Lula« , c’est avant tout un univers, une ambiance. Une ambiance folle, qui navigue avec un certain brio entre la poésie, l’amour, la haine, la folie, penchant vers le thriller et pourquoi pas le film fantastique. Et si son intrigue ou ses acteurs sont bons, c’est bien cette ambiance particulière que dégage « Sailor et Lula » qui happe le spectateur dès son ouverture oppressante. David Lynch, en grand maestro qu’il est, a tout compris à la façon de faire pour nous raconter sa romance. Et nous, on reste béat, admiratif et adorant encore une fois se plonger dans cet univers dingue, dans ce tourbillon qui ne ressemble à aucun autre, pour suivre la folle cavale amoureuse d’un couple de cinéma parfait en tout point.

Très travaillé, avec « Saloir et Lula« , David Lynch nous offre un cinéma inspiré, des plans tout à fait magnifiques, qui pour beaucoup, sont bourrés d’idées et d’ingéniosité. Des plans qui travaillent la métaphore, la double, voire la triple, lecture. C’est très bon et surtout passionnant. De plus, David Lynch ne nous mâche pas le travail et « Sailor et Lula » détiendra son lot de mystères. Un mystère qui est libre d’interprétation.

On remarquera aussi que le film est accompagné par une BO rock sublime d’Angelo Badalamenti. C’est lui qui avait déjà signé celle de « Blue Velvet« . BO sombre et romantique à la fois. Une BO qui se fait presque omniprésente, sachant tour à tour accompagner les émotions et les rebondissements du film, soulignant l’amour, le fantastique, le trash ou encore le film d’horreur.

« Saloir et Lula« , c’est aussi un couple incroyable. Un couple aussi beau et sensuel, qu’il est dingue, incarné par la magnifique Laura Dern qu’on n’avait jamais vu et qu’on n’a plus jamais revu ainsi, et le chien fou d’Hollywood, l’encore tout jeune Nicolas Cage. Lynch les sublime à chaque instant, même si l’on doit toutefois avouer que le film a parfois vieilli et pas qu’en bien, développant un côté kitschouille, qui peut prêter à sourire. Bref, les deux acteurs sont au top et ils sont soutenus par des acteurs tout aussi géniaux qu’eux. On retiendra le visage flippant de Willem Dafoe, dont Lynch a su tirer toute l’horreur que le comédien a au fond de lui. Il faut aussi parler de Diane Ladd, dans un rôle étrange et complexe, puisqu’elle joue la mère de Laura Dern, qui pour protéger sa fille, lance des tueurs aux trousses de son mec. Isabella Rossellini, Harry Dean Stanton, ou encore Sheryl Lee concluent ce casting hors norme.

Si le film a vieilli et qu’il peut en rebuter certains (il faut voir les gens qui partaient de la salle en cours de projection), il n’en reste pas moins un excellent film de David Lynch, tout à fait à son image. Un film qui offre une simple et belle histoire derrière la folle mise en scène de son réalisateur. Un film qui offre une ambiance aussi « désagréable » que géniale. Une ambiance unique, qu’on adore chez Lynch. Et enfin, « Sailor et Lula« , c’est Laura Dern et Nicolas Cage dans des rôles qui leur vont magnifiquement. D’ailleurs, ce ne sont pas des rôles, ils sont « Sailor et Lula » !

Bref, c’est donc un film à voir, tout en sachant où vous mettez les pieds (ou les yeux) c’est Lynch, alors forcément l’expérience risque fort bien d’être aussi unique qu’étrange.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.