Codenames

Fiche technique :

Auteur : Vlaada Chvatil

Joueurs : 2 à 8

Durée : 15 minutes

But du jeu :

Faites deviner les mots sur les cartes en suivant un code couleur préétabli par une autre carte et en ne disant qu’un seul mot. La première équipe à avoir placé toutes ses cartes sur les bons mots remporte la partie.

Règles :

Codenames est un party game, c’est-à-dire un jeu rapide qui peut se faire durant l’apéro ou en soirée entre amis avec des gens qui ne sont pas forcément rompus aux gros jeux de société qui durent trois plombes. Ici, les règles sont relativement simples, le mécanisme très efficace et les parties peuvent rapidement s’enchainer.

Tout d’abord, il faut établir deux équipes, les rouges et les bleus. Sur le centre de la table, un carré de 5 x 5 cartes est posé avec un mot écrit sur chaque. Des mots génériques qui peuvent aller de ceinture à cheval en passant par sol ou pièce. Ensuite, deux joueurs d’équipe adverse vont se mettre à côté et regarder une autre carte, qui représente le carré de cartes-mots avec un code couleur. En gros, les rouges doivent faire deviner les cartes qui apparaissent en rouge et les bleus, logique implacable, les bleus. Sur cette carte, il y a aussi des cartes grises, qui sont des cartes neutres, et une carte noire, la carte assassin, celle qui faut éviter à tout prix.

La première équipe va devoir être attentive, car le joueur de leur équipe qui connait le code va dire un mot et un chiffre, admettons, animal 3. Cela signifie qu’il y a sur le plateau trois cartes-mots qui correspondent à un animal. Mais attention, si l’équipe se trompe de cartes, le tour s’arrête et il y a trois options. Soit c’était un mot adverse et l’équipe ennemie pose une carte de sa couleur dessus en vous remerciant le sourire aux lèvres. Soit c’est une carte neutre, à ce moment-là le tour s’arrête mais il ne se passe rien d’autre. Soit c’est la carte assassin et l’équipe perd immédiatement.

Bien évidemment, l’équipe qui à placer toutes ses tuiles de couleur sur les bons mots remporte la victoire.

Avis :

A bien des égards, le roi du party game est évidemment Time’s Up qui ne sera certainement jamais détrôné. Cependant, Vlaada Chvatil n’est pas un profane dans le domaine du jeu de société et il a déjà un sacré passif à son actif. Du coup, lorsqu’il délaisse les gros jeux un peu complexes pour faire quelque chose de plus léger, on peut s’attendre à un moment ludique de qualité et c’est exactement ce qui se passe avec Codenames.

Sous ses airs de jeu simpliste et pas forcément fun jouant avec les mots, Codenames cache bien son envergure. En effet, le jeu est dur, non pas dans ses mécanismes, mais dans sa façon d’aborder le langage et l’importance des mots. Il ne suffit pas de dire animaux pour que son équipe trouve tous les mots correspondants, car parmi les 25 cartes, il y a de fortes probabilités pour certains noms d’animaux soient pour l’équipe adverse ou même que ce soit une carte assassin, assurant la perte de la partie. Il faudra jouer avec les mots, trouver les bons termes adéquats et surtout, ne pas se perdre dans du vocabulaire trop complexe. Il faut aussi avoir une certaine complicité avec ses acolytes pour parfois comprendre le sens d’un mot. Par exemple, grange peut-être associé à foin, cochon, échelle, bois, etc…

Et c’est là-dessus que repose tout le sel du jeu, à savoir trouver des correspondances qui peuvent parfois sembler loufoques. Le jeu gagne aussi en tension vers les fins de parties car elles ont toutes tendances à être serrées et le hasard ne fait pas forcément partie du jeu. Alors oui, c’est un peu austère par moments, et beaucoup moins drôle qu’un Time’s Up, cependant, la rejouabilité est tout simplement infini. Il y a de nombreuses cartes avec des mots, ils ne sont pas tous rangés dans un ordre défini et donc ils peuvent apparaître plusieurs fois au sein de mots différents, offrant de nouvelles possibilités d’association. Ensuite, les cartes codes peuvent être mises dans quatre sens différents chacune et là aussi, ça offre des possibilités infinies de jeu. Enfin, le matériel est très agréable et le milieu de l’espionnage est relativement attractif.

Au final, Codenames est un excellent jeu qui a un excellent goût de reviens-y. A la fois simple et complexe, abordable par les plus petits si on enlève le sablier et un vrai challenge pour les adultes, nous sommes face à un party game de très grande qualité et qui en plus est doté d’une rejouabilité hors pair. A savoir aussi qu’un Codenames Images est sorti et que le challenge s’avère encore plus corsé.

Note : 17/20

Par AqME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net