janvier 19, 2021

Once Upon a Time Saison 2

D’Après une Idée de : Adam Horowitz et Edward Kitsis

Avec Jennifer Morrison, Ginnifer Goodwin, Lana Parrilla, Robert Carlyle

Pays: Etats-Unis

Nombre d’Episodes: 22

Genre: Fantastique

Résumé:

De nos jours, dans une bourgade du Maine appelée Storybrooke, les contes de fées existent encore. C’est ce que va découvrir Emma, une jeune femme au passé trouble, embarquée dans un merveilleux et tragique voyage par le fils qu’elle a abandonné 10 ans plus tôt. Elle croisera sur son chemin la méchante Reine, qui n’est autre que l’impitoyable Maire de la ville, Blanche Neige, devenue la douce Soeur Mary Margaret Blanchard, Tracassin, l’effrayant expert en magie noire ou encore Archie, le sympathique Jiminy Cricket local. Avec son arrivée, c’est l’espoir de toute une communauté amnésique qui renaît…

Avis :

La saison deux s’organise d’une manière totalement différente de la première saison et c’est une bonne chose. Pour qu’il y ait moins de longueur, la saison se divise en deux parties bien distinctes, chacune possédant des intrigues qui lui sont propres et qui se terminent. Le rythme est ainsi soutenu tout du long et on ne s’ennuie pas ! Même si la saison 1 se terminait avec la conclusion de ce qui semblait être la trame majeure de la série, la saison 2 enchaîne avec brio les nouvelles intrigues pour notre plus grand plaisir et, le tout, avec cohérence et originalité !

La malédiction de la Méchante Reine est enfin levée : les habitants de Storybrook se souviennent de qui ils sont vraiment mais ne sont pas renvoyés chez eux, à leur grande peine, au Royaume Enchanté. De plus, dès qu’ils essaient de quitter la ville, une terrible chose se produit : tous leurs souvenirs liés à leur vie de conte de fées disparaissent pour ne laisser la place qu’à ceux créés par la malédiction. Bien dérangé par cette conclusion qui ne l’arrange guère, Rumplestilskin introduit la magie dans notre monde pour pouvoir enfin s’en resservir, retrouver ses mauvaises habitudes et trouver un moyen de quitter Storybrook. Mais cette action coutera cher, surtout à Emma et Blanche-Neige qui finiront renvoyer dans ce qui reste du Royaume Enchanté, tandis qu’un drôle de Spectre apparaît à Storybrook pour traquer Regina.

La première partie de la saison est bien rythmée et se termine par le retour inespéré de Blanche-Neige et de sa fille dans le monde réel. La seconde partie est plus sombre et se la joue quelque peu à la X-Files avec la venue de drôles de personnes spécialisées dans l’éradication de la magie. Chaque partie est prenante à sa manière. L’intrigue principale est menée tambour battant et les sous-intrigues sont nombreuses. On replonge dans les passés des personnages de la saison 1 qui ne nous avaient pas encore tout révélé de leur histoire. Les flashbacks racontant les passés de Blanche-Neige et de David se poursuivent, comme ceux de Belle, Rumplestilkin et de Regina. Cette dernière est toujours aussi atroce et on adore la détester. Blanche-Neige et David sont toujours aussi amoureux et leurs sentiments sont forts et puissants. L’épisode 3 est particulièrement touchant. Belle et Rumplestilkin développent une relation bien singulière qui se bonifie avec le temps, même si le pouvoir a bien plus d’attrait aux yeux de Rumplestilkin que des sentiments passionnés. De plus, ce dernier a une mission à accomplir et il ne compte pas abandonner.

Cette saison développe de nouveaux contes et nous fait découvrir de nombreux nouveaux personnages. Dès les premiers épisodes, on rencontre Aurore et le prince Philippe, de la Belle au Bois Dormant, ainsi que Mulan, la princesse guerrière, Lancelot, des chevaliers de la Table Ronde et le capitaine Crochet, du Pays Imaginaire, où vit également Peter Pan. Les acteurs choisis pour incarner Mulan et le Capitaine Crochet sont vraiment bons et permettent de nous faire croire en ces figures bien connues dès les premiers instants. Le maquillage et l’allure du capitaine s’inspirent largement de ceux du célèbre Jack Sparrow, ce qui est plutôt bien trouvé. Le spectateur se plaît à suivre ces nouvelles aventures, tant dans le présent que dans les flashbacks proposés. Cette saison développe également certains personnages déjà rencontrés dans la saison 1, comme le Docteur Frankenstein.

Emma évolue également et se découvre des pouvoirs magiques, plus puissants que ceux de Regina. La Sauveuse devient une vraie héroïne et sa vision d’elle-même change. Ses moments de doute, de découverte et de perte de contrôle sont intéressants et dénotent quelque peu avec les personnalités parfaites et sans tâche des héros.

Regina n’est plus la grande méchante de l’histoire cette fois-ci. Cette saison la voit se complexifier et s’adoucir quelque peu. C’est Cora, sa mère, qui devient l’ennemie numéro 1 et qui est encore plus cruelle que sa fille. Sans cœur et sans pitié, la méchante de cette saison est charismatique, réfléchie et décidée. L’actrice Barbara Hershey a des mimiques et des regards à couper le souffle.

Cette saison met en avant les relations mère-fille avec deux paires bien opposées : Blanche-Neige et Emma, Regina et Cora. Les deux facettes de cette relation sont bien étayées et mises en scène, amenant le spectateur à réfléchir et à se questionner sur son propre cas. De plus, la relation Emma-Henry continue de faire son chemin et se fortifie. Le rôle de la mère est central dans la saison 2.

Certains guests font des apparitions étonnantes et savoureuses, comme celles de Rose McGowan (Page dans Charmed) qui joue la Cora plus jeune à la perfection, encore plus machiavélique et sournoise que l’actuelle et avec des traits physiques plutôt ressemblants.

Les flashbacks sont très nombreux et peuvent lasser, tant ils diluent les intrigues principales, un peu comme dans la saison 1. Cela permet tout de même le développement pas inintéressant de certains personnages mais cela est surtout la marque de fabrique incontestable de la série : ne pas nous donner toutes les informations d’un coup mais au compte-goutte pour mieux nous faire patienter et saliver.

Enfin, cette saison 2 offre une révélation de taille qui changera beaucoup de liens entre certains personnages et qui surprendra les spectateurs ! Une saison agréable, pleine de rythme et d’actions, de découvertes et de surprises et qui laisse de nombreux messages sur le Pays Imaginaire, pour nous préparer au thème de la prochaine saison …

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Lildrille

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.