décembre 2, 2020

Joint Security Area

Titre Original : Gongdong Gyeongbi Guyeok JSA

De: Park Chan-Wook

Avec Kim Myoeng-Su, Song Kang-Ho, Yeong-Ae Lee, Byung-Hun Lee

Année: 2000

Pays: Corée du Sud

Genre: Thriller

Résumé:

Deux militaires coréens sont assassinés sur le pont du Non-Retour à la frontière de la Corée du Nord et de la Corée du Sud. Une enquête est menée par le sergent Sophie E. Lang d’origine suisse. Elle va tenter de reconstituer le drame avec l’aide du sergent Oh Kyeong-Pil suspecté de connaître la vérité.

Avis:

Park Chan-wook, c’est « Old Boy« , film incroyable, incontournable et instantanément culte dans le cœur de milliers de cinéphiles et autres admirateurs. Depuis, chaque film de Park Chan-wook est attendu avec une impatience folle et on peut dire qu’il est très rare que le réalisateur coréen déçoive. On peut même dire jamais. Mais avant d’exploser avec « Old Boy« , qu’avait fait Park Chan-wook ? Bien sûr, il y a le culte « Sympathy for Mr. Vengeance » qui ouvrait la trilogie de la vengeance, dont « Old Boy » est le deuxième opus.

Mais l’on retrouvait aussi trois autres films, moins mis en lumière et parmi eux, il y a « Joint Security Area« , le troisième film du réalisateur, et autant dire que le film fait honneur à son réalisateur, qui nous offre encore une fois une bombe comme on adore en voir.

Avec ce film, Park Chan-wook s’aventure vers un sujet des plus osés, les deux Corée et cette haine qu’elles se portent aveuglément. Avec « Joint Security Area« , le réalisateur nous offre un film qui va surprendre de par son enquête et son montage, fait de flashbacks absolument magiques. Park Chan-wook nous livre un grand drame utile et important qui démontre bien la bêtise de l’être humain à travers un concours de circonstance on ne peut plus marquant.

À la frontière des deux Corée, un coup de feu est entendu. Bientôt, une fusillade éclate et le monde n’est pas loin de l’incident diplomatique qui pourrait amener à une guerre. Les deux Corée engagent alors Sophie E. Lang, un agent de l’armée Suisse afin d’enquêter pour comprendre ce qui s’est passé et ainsi pouvoir présenter le ou les coupables à la justice. Le récit que Sophie entendra est alors à mille lieux de ce qu’elle aurait pu imaginer.

C’est à travers un récit des plus beaux, mais aussi des plus dramatiques, que Park Chan-wook va nous offrir l’un de ses plus beaux films, au message tellement important. « Joint Security Area » est un film qui prône la paix et la différence. C’est un film qui parle d’amour, de fraternité, d’amitié et de connaissance. C’est un film profondément positif, malgré l’horreur de son dénouement. C’est un film qui essaie de démontrer avec une habileté sublime, l’amour, l’amitié et plus largement le bon côté des hommes à travers les portraits de quatre personnages qui vont être bouleversants.

Partant d’une idée sublime, Park Chan-wook livre une violente critique du conflit des deux Corée. Très bien écrit, le réalisateur monte un concours de circonstances qui amènera à ouvrir les yeux de plusieurs officiers. Le film nous entraîne dans une rencontre interdite. Une rencontre de haine qui va peu à peu se transformer en connaissance et amitié. On est pris et touché par les deux peuples qui se découvrent à travers ces quatre personnages. Et l’on est d’autant plus pris que le film reste aussi une enquête et que ces interrogatoires amènent sur des flashbacks construits et nécessaires pour le film et le message que Park Chan-wook veut faire passer.

« Joint Security Area« , c’est aussi une leçon d’habileté que nous sert ici son réalisateur, car si c’est bien le drame et le contexte qui prime, le film est loin de n’être que ça et Park Chan-wook va jouer avec tous les genres de manière magistrale. « Joint Security Area« , c’est aussi un thriller qui sait tenir en tension tout le temps. C’est un thriller qui sait se faire prenant et toujours intéressant.

« Joint Security Area« , c’est aussi une enquête qu’il nous faut résoudre. Une enquête qui va révéler une histoire incroyable à laquelle on n’aurait jamais pensé, tant elle est inconcevable. On notera que le film jouit d’un montage incroyable et palpitant, faisant de manière parfaite des allers-retours dans le passé et le présent, afin de développer et marquer encore plus le contexte et l’esprit de son spectateur à la découverte de cette histoire, folle et osée.

C’est avec plaisir qu’on découvre que Park Chan-wook a réuni ici une belle partie des acteurs qui sont aujourd’hui désormais des stars du cinéma Coréen. On trouvera l’immense Song Kang-Ho « Memories of muder« , « The Host« , « Le Bon, la brute et le cinglé » « Thirst, ceci est mon sang » ….) qui trouve là l’un de ses rôles les plus attachants dans la peau d’un soldat de Corée du Nord. En face de lui, on trouve Byung-Hun Lee (« J’ai rencontré le diable« , « A bittersweet life« , « Terminator Genesys » …) dans la peau d’un soldat de Corée du Sud. Les deux acteurs dégagent une belle alchimie et sont d’une sincérité passionnante. On adore les suivre encore et encore. Mais l’histoire en a voulu autrement et l’on va en être bouleversé. Petite mention à la jolie Yeong-ae Lee qui tient très bien tête à cette bande de mecs.

Etonnant, nécessaire, intelligent, qui pousse à la réflexion, prenant, voire bouleversant, dans son injustice et sa bêtise, bref, « Joint Security Area« , c’est encore une fois un très bon et très grand cru pour Park Chan-wook. D’ailleurs, j’irais même plus loin en disant que ce troisième film est son plus utile, tant le contexte et les tensions sont très bien rendus, tant son film dit et explique beaucoup de choses sur les deux pays. Et enfin, tant son message est nécessaire et doit être entendu. Bref, un véritable cadeau, je vous dis. À voir sans aucune hésitation.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.