octobre 28, 2020

La Gorge du Diable

Titre Original : Cold Creek Manor

De : Mike Figgis

Avec Dennis Quaid, Sharon Stone, Christopher Plummer, Juliette Lewis

Année : 2002

Pays : Angleterre, Etats-Unis, Canada

Genre : Thriller

Résumé :

Tournant définitivement le dos à l’épuisante vie citadine, Cooper Tilson et sa femme Leah partent avec enfants et bagages s’installer en pleine campagne, dans une propriété achetée sur saisie quelque part dans l’Etat de New York. Autrefois imposant et élégant, le manoir de Cold Creek n’est plus que ruines, mais Cooper et Leah ont tout leur temps pour lui redonner vie.
Tout va pour le mieux jusqu’à ce que Dale Massie, l’ancien propriétaire, sorte de prison et décide de récupérer par tous les moyens ce qu’il estime être son bien.
Cold Creek cache bien des secrets et l’affrontement ne fait que commencer…

Avis :

Réalisateur britannique, Mike Figgis a eu une carrière assez prolifique à la fin des années 80 et sur toutes les années 90. Il va réaliser pas moins de dix films sur cette période-là et bien souvent la qualité est au rendez-vous. Mais depuis les années 2000, le réalisateur a tendance à se faire plus rare. Il tourne pour la télévision, et quand il s’adresse au grand écran, ses films sortent directement en DVD chez nous.

Et c’est le cas de « La gorge du diable« , un petit thriller sans grande envergure que Mike Figgis présente en 2003. Malgré un casting royal, qui regroupe Denis Quaid, Sharon Stone, Stephen Dorff, Juliette Lewis et la toute jeune Kristen Stewart, « La gorge du diable » n’aura pas eu le droit à sa sortie en salle et c’est plutôt dommage, car si le film reste d’un classicisme évident, il n’en restera pas moins efficace et surtout sympathique à regarder.

Cooper et Leah Tilson n’en peuvent plus de leur vie en ville. Pouvant effectuer leur métier plus loin des centres citadins, ils décident pour le bien de leurs enfants de partir vivre à la campagne. Après des recherches et plusieurs visites, ils trouvent la maison de leur rêve.

Ils emménagent donc pour une nouvelle vie bien plus apaisante. Enfin le croyaient-ils, car très vite, des tensions vont naître. Des événements dérangeants se produisent et Cooper ne tarde pas à découvrir que la maison a un passé pour le moins violent.

Autant vous le dire tout de suite, « La gorge du diable » est un film qui n’a rien d’exceptionnel en soi. C’est un film qui ne changera pas votre vision du thriller angoissant, et je ne pense pas non-plus que « La gorge du diable » marquera vos esprits à jamais. Mais pourtant « La gorge du diable » reste un petit thriller tout à fait correct à regarder et à découvrir au moins une fois. S’il reste très classique et très vite prévisible, Mike Figgis n’en aura pas moins su faire un film qui tient la route et qui s’avère être intéressant à suivre, notamment grâce à son ambiance et ses acteurs.

Ce qui est bien avec ce film, c’est que Mike Figgis offre un métrage honnête. Avec un scénario comme celui de « La gorge du diable« , le réalisateur sait bien qu’il n’a pas quelque chose de révolutionnaire dans les mains et par conséquent, il n’essaiera pas d’impressionner avec rien.

Ainsi, Mike Figgis livre un film simple, qui nous raconte une intrigue simple et qu’on a déjà presque vu (oui, il y aura bien deux ou trois rebondissements qu’on ne voit pas trop arriver, ce qui est pas mal du tout).

« La gorge du diable » est une mécanique bien rodée qui ira très vite à l’essentiel. Le rythme est très bien, installant aucun temps mort et le film nous tiendra principalement par son ambiance moite que le réalisateur a réussie.

Malgré le côté convenu du film, on sent une tension qui ne fait que croître dans cette maison et auprès de ses occupants. Le scénario aura bien quelques incohérences, mais dans l’ensemble, ça fonctionne bien et le réalisateur nous entraîne bien jusqu’à son final, aussi évident que plaisant.

« La gorge du diable » ne tient pas de grands personnages, mais n’offre pas non plus de grands rôles, mais malgré ceci, le réalisateur a réussi à faire que l’on s’attache à ces personnages et finalement, on prend un petit plaisir à les suivre. Stephen Dorff est excellent en mec troublé et oppressant. Sharon Stone s’en tire bien dans un rôle pourtant sans surprise, tout comme Dennis Quaid qui fait le taf. Le couple Quaid/Stone fonctionne bien. Les gamins ne sont pas insupportables, malgré une pseudo-crise d’adolescence pour la jeune Kristen Stewart. Et enfin, pour quelques scènes, on notera la présence de Christopher Plummer.

« La gorge du diable » est donc un film loin d’être désagréable à découvrir, malgré le fait qu’il n’a rien d’exceptionnel et qu’on l’a déjà vu. L’histoire tient la route, l’ambiance est bien, les acteurs sympathiques, les personnages intéressants à suivre. Bref, Mike Figgis nous livre donc un film convenu, mais pas si mal que ça, qui mérite d’être vu.

Note : 11,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.