janvier 19, 2021

Tunnel – Perdu dans les Décombres

14877309_1464701583543246_973971742_n

Titre Original : Teo-Neol

De : Kim Seong-Hun

Avec Doona Bae, Jung-Woo Ha, Dal-Su Oh

Année: 2017

Pays: Corée du Sud

Genre: Thriller, Catastrophe

Résumé :

Un homme est accidentellement enseveli sous un tunnel effondré. Alors qu’une opération de sauvetage d’envergure nationale se met en place pour l’en sortir, scrutée et commentée par les médias, les politiques et les citoyens, l’homme joue sa survie avec les maigres moyens à sa disposition.

Avis :

Kim Seong-hun est un réalisateur coréen qui débute tout juste sa carrière, puisque « Tunnel » n’est que son deuxième film. Mais si sa carrière ne fait que commencer, le réalisateur a déjà un sacré film derrière lui, puisque c’est à lui qu’on doit l’excellent et surtout très stressant « Hard Day » qui était sorti en salles chez nous en 2015 et qui avait trouvé son petit succès.

Moins d’un an après, le réalisateur est de retour avec un deuxième film et cette fois-ci, il change de style du tout au tout. Son premier film était un thriller policier barré, le second sera un film catastrophe. « Tunnel » est donc l’histoire d’une survie suite à un accident. Si son nouveau film sera certes moins original que son « Hard Day« , Kim Seong-hun nous offre toutefois un bon divertissement honnête qui remplit très bien son cahier des charges. Enfermé sous terre pendant plus de deux heures, on ressort de ce « Tunnel » satisfait et diverti.

14859373_1464702096876528_498849124_o

Jung-soo Lee rentre chez lui pour fêter l’anniversaire de sa fille. Alors qu’il passe sous un tunnel, un fort écho se fait entendre, puis les lumières s’éteignent. Quand ces dernières se rallument, Jung-soo a tout juste le temps de voir le tunnel qu’il a traversé s’effondrer. Le choc est violent, et miraculeusement, Jung-soo s’en sort indemne. Le problème, c’est qu’il se trouve prisonnier sous les décombres à plusieurs centaines de mètres sous terre. Dans le pays, l’accident fait grand bruit et tout est mis en œuvre afin de sauver l’homme, mais les parois sont instables, la roche est dure et Jung-soo est bien enfoncé dans le tunnel. Alors une question se pose, les secours pourront-ils arriver à temps ? Car l’opération est si complexe que l’attente de Jung-soo pourrait bien durer des semaines.

Un petit film catastrophe made in Corée, franchement au vu des bombes qu’ils nous ont offert cette année, ça ne se refuse pas. Et mieux encore, ça a tendance à faire espérer beaucoup tant nos amis Coréens ont su réinventer tous les genres et les histoires qu’ils nous ont présentés.

« Tunnel » est un bon film, divertissant et honnête, car il vend et offre ce que l’on était venu chercher en entrant en salle, ni plus ni moins.

C’est vrai que le scénario est ultra basique, mais malgré tout, il s’avère bien efficace, notamment parce que Kim Seong-hun arrive parfaitement à gérer son intrigue et son suspens. « Tunnel » est un film qui se suit avec beaucoup d’intérêt, car on connaît et on sait le cinéma coréen imprévisible et c’est bien sur cette corde que le réalisateur joue. Son personnage va-t-il s’en sortir ? Rien n’est moins sûr et finalement, le suspens à cette question va tenir jusqu’à la dernière minute.

On appréciera que le scénario tienne bien la route, offrant un film aussi bien en forme de huis-clos, quand il approche son personnage enfoui sous les décombres, qu’un film plus politique quand il sera à plusieurs mètres au-dessus des décombres. Le réalisateur aborde avec réalisme et un humour allant jusqu’à la caricature, les journalistes et leurs réactions, les politiques ou encore les chantiers de construction et leurs dirigeants.

Kim Seong-hun arrive très bien à conjuguer les deux parties de son film, pour offrir un divertissement classique, c’est vrai, mais aussi plus profond et intelligent qu’il ne le laisse paraître.

« Tunnel » est aussi un film qui a une bonne gueule, même si contrairement à ce qu’il avait fait avec Hard Day, Kim Seong-hun ne prend pas de risque.

Réaliste, on notera les décors particulièrement bien faits. On appréciera ce qui est fait autour du personnage piégé sous les gravats, le film offrant de bonnes séances s’aventurant hors des restes de la voiture dans laquelle notre personnage s’est retrouvé piégé. Ce qui est très bien avec « Tunnel« , c’est la sensation d’être piégé que nous fait ressentir le réalisateur. C’est vrai qu’on aurait adoré que le film joue plus avec le côté étouffant ou avec le noir et le côté claustrophobe.

« Tunnel » est un film tenu principalement par trois excellents acteurs. Sous les gravats, on trouvera Ha Jeong-woo qu’on avait remarqué dans le terrible « The Chaser » entre autre. Oh Dal-Su incarne à merveille un chef secouriste impliqué. Et enfin, on trouve la ravissante Doona Bae qui sera peut-être la seule à être touchante dans son rôle. Car oui, si « Tunnel » tient bien son suspens, il manque d’émotion. On aime les personnages, on s’y attache, mais l’on ne pas dire que l’on soit touché et c’est dommage. C’est peut-être ce détail qui fait que « Tunnel » est film moins marquant que « Hard Day« .

14922951_1464702106876527_34354464_o

« Tunnel » est donc un bon divertissement que l’on conseille quand ce dernier va sortir. Malgré le fait qu’il soit classique et qu’il manque d’émotion, il reste prenant, plaisant, parfois critique, souvent drôle et tout le temps dans son suspens. Oui, on le redit, « Tunnel » est un bon petit film catastrophe.

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.