Voyage of Time – Au Fil de la Vie

Titre Original : Voyage of Time : Life’s Journey

De: Terrence Malick

Avec Cate Blanchett

Année: 2017

Pays: Etats-Unis

Genre : Documentaire

Résumé :

Hymne à la nature et à l’univers, Voyage of Time s’interroge sur le rôle de l’homme dans le futur. Après ces temps infinis, quel est le sens de notre passage sur Terre ?

Avis :

Si Terrence Malick a su se faire très discret, voire quasi-invisible dans la première partie de sa carrière, le réalisateur, depuis « The Tree Of Life« , se fait de plus en plus présent. Cinq films en six ans, soit plus de films sortis (ou qui vont sortir) ces dernières que sur les trente-cinq premières années de carrière du réalisateur. Terrence Malick se rend peut-être compte qu’il vieillit, et qu’il ne nous a pas encore dit tout ce qu’il avait à dire ?

« Voyage of time, au fil de la vie » est une expérience unique dans tous les sens du terme, puisque ce premier cru 2017 signé Malick n’a eu le droit ou l’honneur qu’à une seule et unique séance dans plusieurs cinémas, le Jeudi 04 Mai aux alentours de vingt heures.

Depuis la tournure qu’a prise sa carrière avec « The Tree Of Life« , le cinéma de Terrence Malick est devenu une expérience visuelle et métaphysique à chaque film. Son cinéma qui ne ressemble à rien d’autre est souvent apprécié sans demi-mesure. Claque visuelle et passionnante ou énorme sieste, si les avis divergent, le cinéma de Terrence Malick marque.

Avec « Voyage of time … », Terrence Malick se fait son « Koyaanisqatsi » des années 2010 et visuellement, c’est fabuleux !

« Voyage of time, au fil de la vie« , c’est la naissance de tout et tout ce qui a suivi depuis… Le passé, le présent et le futur se conjuguent et parlent avant tout de mère nature.

« Voyage of time, au fil de la vie » est donc le nouveau film de Terrence Malick. Est-ce un documentaire comme il est présenté ? Fiction ? Ou encore Docu-fiction ? Il est difficile de mettre une étiquette à ce « Voyage of time … » tant le film est bien plus que ça.

Depuis toujours, Terrence Malick a fait de son cinéma une œuvre d’art. Une œuvre d’art qui brasse principalement l’amour de la nature et « Voyage of time … » est son apogée amoureux. Avec ce film, le réalisateur s’offre l’immense déclaration d’amour à Mère Nature. Avec ce film, il ne se limite pas et plonge, quitte à perdre encore son public, dans sa vision et sa fascination.

« Voyage of time … », c’est le big-bang selon Terrence Malick. C’est la création de tout. C’est le temps qui passe. C’est la force de trouver un chemin pour la vie et la survie. C’est un cinéma contemplatif, lent, qui prend le temps de filmer et d’excessivement bien filmer dame nature dans ce qu’elle a de plus beau, de plus puissant, de plus véridique. Alors bien sûr, comme tout le temps désormais chez Malick, « Voyage of time … » ne plaira pas à tout le monde. C’est un film radical, ou l’on se noie dedans, ou alors on reste sur le côté. Soit on est passionné, soit on va se faire royalement chier.

En filmant la naissance de tout, en filmant la force et le calme de la nature, Terrence Malick interroge sur la présence de l’homme sur Terre. Grace à un joli montage, il questionne son spectateur sur la nature humaine et la bonté de la nature. « Voyage of time … » est une œuvre résolument écologique qui sait, de par sa magnificence et la puissance de ses images, faire réfléchir son spectateur.

Comme toujours chez Malick, les images et le montage que le réalisateur nous réserve sont de pures merveilles. Si tout le monde filmait aussi bien que Terrence Malick, le cinéma serait bien plus beau. Les plans sont grandioses, certaines scènes sont vertigineuses, les couleurs sont incroyables, le son est une expérience à lui seul. La musique signée Ennio Morricone est parfaite, présente et discrète. Bref, visuellement et sensoriellement parlant, l’expérience vaut le détour.

« Voyage of time, au fil de la vie » n’est pas parfait dans tous ses aspects non plus. Plusieurs coquilles le parcourent, et parfois, certaines seront désagréables. Si le montage est magique, on peut lui reprocher d’être aléatoire et de faire dans la déconstruction. Peu de fil rouge, on peut se demander le pourquoi de certains choix, surtout entre le passé et le présent. Si dans l’ensemble du film, « Voyage of time …  » se comprend et se trouve être pertinent dans le message qu’il veut faire passer, quand on s’arrête sur certaines séquences et choix dans l’opposition passé/présent, bien souvent, c’est un peu brouillon et des questions en ressortent. Pourquoi Malick fait-il s’opposer ces éléments ? Quel est le rapport encore un volcan qui explose et une vache qu’on égorge ? Une deuxième, voire un troisième visionnage est nécessaire donc.

Ensuite, on peut reprocher Cate Blanchett sur ce film. Les images et le montage que nous présente Terrence Malick sont forts et sur l’ensemble, le message de son réalisateur passe et se comprend. Du coup, « Voyage of time … » n’avait pas nécessairement besoin d’un narrateur, surtout que ce dernier ne nous guide pas à travers le film. Et bien souvent, on est tellement pris par ce que l’on regarde que cette voix qui revient de manière aléatoire nous sort du film.

« Voyage of time … » rappelle à bien des images et des idées le « Koyaanisqatsi » de Godfrey Reggio et ce dernier était muet et « Voyage of time … » aurait surement gagné à être un film muet.

« Voyage of time, au fil de la vie » est donc une sacrée belle expérience, malgré ses défauts. C’est une expérience hypnotique et passionnante. C’est une expérience qui pousse à la réflexion. C’est une expérience qui demeure comme une œuvre d’art sur laquelle on s’arrête. Les amoureux du cinéma de Malick devraient alors aimer, quant aux hermétiques ou les détracteurs, rien de neuf au programme et c’est surement pas avec « Voyage of time, au fil de la vie » que votre avis devrait changer.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net