L’Invasion des Araignées Géantes

Titre Original : The Giant Spider Invasion

De : Bill Rebane

Avec Barbara Hale, Bill Williams, Kevin Brodie, Steven Brodie

Année: 1975

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur

Résumé:

A la suite d’une météorite, les araignées géantes sortent de la terre détenant des diamants énormes qui seront un piège horrifique et cauchemardesque.

Avis:

Bill Rebane est un réalisateur américain de films d’horreur à petit budget qui est aujourd’hui quelque peu oublié. Monstres, fantômes, tueurs en série et autres aliens venus de l’espace peuplent sa filmographie qui s’étale tout de même sur plus d’une vingtaine d’années.

Mais parmi tous ses films, il y en a un qui sort du lot, puisqu’il est arrivé à décrocher le statut de film culte. Ce film, c’est « L’invasion des araignées géantes« , une petite série B d’horreur qui va se vautrer génialement dans le nanar. On peut alors remercier Alexxprod, qui sort pour la première fois le film en DVD. Alors certes, la qualité sera parfois assez désirable, mais le plaisir de pouvoir découvrir ce classique de l’horreur va prendre le dessus. J’irais même jusqu’à dire que cette qualité pas terrible trouvera son petit charme, tant elle va avec le film finalement.

Bref, « L’invasion des araignées géantes« , troisième film pour Bill Rebane, est un bon divertissement devant lequel on va prendre plaisir à suivre cette intrigue complétement conne et tirée par les cheveux, et l’on va prendre tout autant de plaisir à attendre et découvrir l’imagination du réalisateur et l’équipe technique pour faire naître à l’écran cette immense araignée de quinze mètres. Une araignée qui ne tient pas la route une seconde, mais qui dans sa conception s’avère touchante.

« L’invasion des araignées géantes » est donc un joli plaisir de cinéma, aussi coupable que con, drôle et divertissant.

Une nuit, quelque part au beau milieu des États-Unis, une énorme explosion réchauffe le ciel de la nuit. Cette explosion est le fruit d’une météorite qui vient de s’écraser sur Terre et amène avec elle un trou noir qui est une ouverture sur une autre dimension. De cette dimension en ressort beaucoup de petites araignées. Des araignées qui ne vont demander qu’à grandir et se mettre à décimer la population locale. Mais avant que cette vérité ne soit découverte, deux scientifiques, aidés du shérif de la ville, vont mener une enquête.

Avec des films comme celui, deux solutions se proposent souvent à nous. Le navet ou le nanar. La frontière est parfois mince entre les deux « styles » et c’est avec plaisir que cette « … invasion des araignées géantes » entre dans la catégorie du nanar et réussit à passer avec plus ou moins de brio toutes les étapes qui lui sont imposées.

Premièrement, le scénario qui se prend bien trop au sérieux, est d’une connerie absolue, duquel on ne peut retenir grand-chose tant c’est le néant. L’intrigue tient sur un post-it et avec une minceur pareille, on saluera le talent des scénaristes qui n’ont même pas réussi à faire une histoire qui tienne un tantinet la route.

On ajoutera à cela des dialogues foireux, qui, quand ils tombent dans le domaine scientifique, peinent à convaincre, car on a du mal à les comprendre et en prime, ils sont balancés par des comédiens qui n’y croient pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout.

On s’amusera des personnages que le film nous sert. Des personnages totalement immergés dans la caricature. Des fermiers débiles et misogynes, des femmes qui ne servent à rien, sauf pour les fameux plans nichons. Des flics qui ne comprennent rien et comme je le disais plus haut, des scientifiques qui se prennent bien trop au sérieux.

Deuxièmement, « L’invasion des araignées géantes » va aussi rater son visuel, offrant une photographie laide, dont on a parfois bien du mal à comprendre ce qui se passe, tant elle est sombre sans vraiment de raison.

Bien entendu, on retiendra les effets spéciaux ratés et le manque total de mise en scène quand il faut aller botter le cul à cette araignée géante, car oui, si le titre nous parle d’une invasion, sachez que la dite invasion se fera avec une seule araignée géante.

Enfin, après la pauvreté de l’intrigue, de la mise en scène ou des décors, il faudra aussi compter sur la pauvreté des acteurs qui sont presque tous hystériques. Des acteurs qui sur-jouent en permanence et qui en prime tiennent des personnages absolument pas attachants pour un sou.

Alors c’est vrai que dit comme ça, le film frise l’horreur, mais malgré le tout, il s’en dégage quelque chose de très amusant. « L’invasion des araignées géantes » nous amuse de ses ratés plus qu’on se moque d’elle. Malgré le fait que tout soit mauvais, il s’en dégage un charme et une envie de cinéma appréciable. Bien sûr, à la même époque, d’autres réalisateurs ont fait bien mieux, mais Bill Rebane a fait ce qu’il pouvait avec les moyens du bord. Il n’était pas aidé, il a même renié son film et c’est dommage, car à bien des idées et des amusements « L’invasion des araignées géantes » vaut son coup d’œil. Par exemple, pour recréer une araignée géante qui attaque une ville, le réalisateur a transformé une voiture afin d’une faire une araignée et d’animer ses pattes avec de savoureux systèmes. Bien sûr, à l’image, ça ne tient pas la route, mais la démarche est là, et même si c’est très mal fait, même si ça a très mal vieilli, ça reste intéressant à découvrir et ça donne un certain charme.

« L’invasion des araignées géantes » est donc un nanar comme on les aime. C’est un film qui rate dans un sens tout ce qu’il entreprend et dans un autre sens réussit entièrement son cahier des charges. On s’amuse, on rit, autant qu’on est catastrophé, devant cette histoire ubuesque, devant ces dialogues souvent lamentables, on sourit devant cette énorme araignée sans âme et pourtant, malgré tout ça, le film de Bill Rebane a un certain cachet et l’on ne passe pas un mauvais moment, c’est même tout le contraire qui se produit. Bref, c’est un bon nanar, qui mérite son statut de classique.

Note : 03/20

Note Nanard : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net