3 Cœurs

De : Benoît Jacquot

Avec Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve

Année : 2014

Pays : France, Belgique, Allemagne

Genre : Drame, Romance

Résumé :

Dans une ville de province, une nuit, Marc rencontre Sylvie alors qu’il a raté le train pour retourner à Paris. Ils errent dans les rues jusqu’au matin, parlant de tout sauf d’eux-mêmes, dans un accord rare. Quand Marc prend le premier train, il donne à Sylvie un rendez-vous, à Paris, quelques jours après. Ils ne savent rien l’un de l’autre. Sylvie ira à ce rendez-vous, et Marc, par malheur, non. Il la cherchera et trouvera une autre, Sophie, sans savoir qu’elle est la sœur de Sylvie…

Avis :

Benoît Jacquot est un réalisateur français qui ne fait pas trop de vagues, dont on n’entend pas forcément parler, mais qui reste très présent et actif dans le paysage du cinéma français. Depuis 1975, date de la sortie de son premier film, Benoît Jacquot a réalisé pas moins de vingt-trois longs-métrages pour le cinéma et presque autant pour la télévision.

Deux ans après le joli « Les adieux à la reine« , Benoît Jacquot quitte les robes d’époque et les perruques et revient dans le contemporain pour un triangle amoureux qui a des allures de thriller. Et si l’intrigue est pour le moins originale et la mise en scène étrange et prenante au départ, la lenteur du scénario et les névroses agaçantes de ses personnages laissent un goût amer et fait que l’on reste presque tout le temps sur la touche, dans l’impossibilité de s’accrocher ou même d’être touché par ces personnages.

Dans une petite ville loin de Paris, Marc, qui a raté son train pour la capitale, fait la rencontre de Sylvie. C’est le coup de foudre. Le « couple » erre alors dans les rues de la ville toute la nuit à discuter de ci et de là. Au petit matin, Marc prend son train et donne rendez à Sylvie la semaine suivante à Paris. Sylvie ira à ce rendez-vous, mais Marc, ayant des problèmes de cœur, n’arrivera pas au rendez-vous à temps. Impossible pour le « couple » de se retrouver, puisqu’ils ne savent rien sur l’autre. Quelques jours plus tard, Marc fait la connaissance de Sophie. Mais Marc ne sait pas que Sophie n’est autre que la sœur de Sylvie.

« 3 Cœurs » est donc une belle déception. J’irais même jusqu’à dire que c’était un film chiant et agaçant, alors même qu’il a de très bons arguments pour lui.

« 3 Cœurs« , c’est une excellente idée de base. Un homme rencontre par hasard à quelques jours d’intervalle deux sœurs et en tombe amoureux. De là, « 3 Cœurs » pouvait laisser imaginer, avec le talent qu’on connaît à Benoît Jacquot, un drame touchant qui offrirait son lot de décisions imprenables, ainsi que des passions étouffées. Mais voilà, si l’on retrouve bien ces éléments dans le décor, les émotions et la passion vont être étouffées pas des personnages aussi agaçants que creux finalement. Impossible de s’accrocher à ces personnages qui se créent des problèmes pour rien. Des personnages qui, à force de névroses, finissent par être totalement incohérents dans leurs réactions et imbuvables tout simplement, malgré le talent des acteurs.

De plus, l’intrigue s’alourdit en allant dans des sous-intrigues dont on se fiche totalement. Si on comprend bien que le personnage de Benoit Poelvoorde se venge comme il peut sur le maire, sur qui il rejette sa faute, ou son manque de courage, cette intrigue alourdit et ne fait qu’accentuer l’ennui que l’on ressent déjà devant le film.

Reste le final, qui surprend et se trouve être une très belle touche de poésie, de drame et d’humanité. Dommage que cette touche, qui en serait presque émouvante, arrive à la dernière scène du film.

Cet ennui, on le ressent aussi dans la mise en scène. Une mise en scène qui là encore, a de très bonnes idées, mais se trouve être bancale. On appréciera beaucoup le ton thriller que « 3 Cœurs » détient. Un ton amené par une musique prenante et réussie qui casse les codes du film qu’on pensait trouver. Le réalisateur nous réserve de jolis plans sur ses actrices et fait la part belle à Benoit Poelvoorde.

Mais voilà, les lenteurs du film et le peu d’intérêt que l’on porte à cette histoire qui cumule les moments chiants, font qu’on reste en permanence en dehors à attendre qu’il se passe enfin quelque chose de captivant, de prenant ou même de vivant. Il va falloir attendre longtemps malheureusement.

« 3 Cœurs« , c’est aussi des choix de mise en scène qui arrivent comme un cheveu sur la soupe. On pense à une voix off, qui rappelle certains films de la nouvelle vague, mais ici, elle se trouve être plus perturbante qu’autre chose, puisque très mal placée.

« 3 Cœurs« , c’est aussi un joli casting, Benoit Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve, Thomas Doret, André Marcon, mais malgré de très bons acteurs, ils n’arrivent presque jamais à toucher, face à ce scénario qui se trouve être creux finalement et donne dans la posture. On a envie d’y croire, les acteurs font ce qu’ils peuvent, mais les choix de Benoit Jacquot font qu’on s’ennuie, quand on ne les déteste pas, comme Chiara Mastroianni qui passe son temps à pleurer et à se créer des problèmes pour rien, ce qui finit par être insupportable.

Il y avait de très belles idées dans ce « 3 Cœurs« . D’ailleurs le film avait même parfaitement commencé, dégageant une ambiance prenante, voire même percutante, mais malheureusement, le tout est très vite retombé pour laisser place à de l’ennui, des personnages agaçants, des névroses et des pleurs qui n’arrivent pas à toucher. C’est vraiment dommage.

Note : 07/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net