octobre 24, 2020

Triangle

De : Christopher Smith

Avec Melissa George, Joshua McIvor, Michael Dorman, Liam Hemsworth

Année: 2009

Pays: Etats-Unis

Genre: Horreur

Résumé:

Un groupe d’amis part explorer le Triangle des Bermudes à bord d’un voilier. Après avoir essuyé une tempête titanesque, le bateau est à la dérive. Ils trouvent alors refuge sur un navire où ils ne découvrent pas âme qui vive et où le temps s’est arrêté. Pourtant, ils éprouvent une étrange sensation de déjà vu et réalisent très vite que quelque chose d’hostile les guette…

Avis:

Après « Creed » et « Severance« , tous deux sortis en salle, c’est avec celui qui est considéré par beaucoup comme son chef d’œuvre que Christopher Smith se trouve être boudé par les salles. Alors que le cinéma de genre, et surtout le bon cinéma de genre, a bien du mal à trouver le chemin des salles obscures, « Triangle« , qui réunissait tous les ingrédients pour créer un véritable choc sur les écrans, arrive finalement directement en DVD et c’est bien triste. Encore une fois, Christopher Smith est snobé, alors que le cauchemar vaut sacrément le détour.

Un ovni, voilà ce qu’est « Triangle« , le troisième film de Christopher Smith. Partant sur une base assez simple, quatre naufragés montent à bord d’un bateau « fantôme », Christopher Smith va nous entraîner dans un cauchemar hallucinant aux allures de purgatoire. Un cauchemar terrifiant et étouffant, dont la narration, tout comme l’idée même du film, va vous scotcher sur place. On ressort alors décontenancé de ce film, avec une seule envie, s’y replonger au plus vite, afin d’en reprendre encore un peu.

Un groupe d’ami part pour un après-midi de détente sur un magnifique voilier. Alors que le voilier vogue sur une mer superbe, d’un coup la météo change et le groupe d’amis se trouve être pris dans une terrible tempête. Le voilier chavire et après la tempête, les survivants trouvent refuge sur la coque du bateau, attendant qu’on vienne les sauver. Par chance, un paquebot les récupère. Mais une fois monté à bord, ils vont trouver un bateau désert. Où sont passés les membres d’équipage ? Que s’est-il passé sur ce navire ? Peu à peu, un cauchemar se met en place. Un cauchemar dont personne ne pourrait sortir.

Avec « Triangle« , le réalisateur anglais signe un film incroyable à la structure maîtrisée à la perfection. Un film dont le scénario va cesser de se réinventer encore et encore, alors même qu’il répétera inlassablement la même histoire. Christopher Smith nous plonge au cœur même du pire des cauchemars et nous captive de bout en bout, en offrant une torture psychologique fascinante et touchante. Oui, on est pris de beaucoup d’empathie pour le personnage principal, admirablement tenu par la trop rare Mélissa George.

Ne vous fiez pas à son affiche pour le moins classique annonçant un film d’horreur lambda, car « Triangle » est bien plus que ça. Comme souvent chez Christopher Smith pour savourer pleinement le film, il vaut mieux ne rien savoir de son film, c’est pourquoi, je resterais très évasif.

Baignant dans un cinéma fantastique et horrifique à la fois, « Triangle » est un tourbillon de surprises toutes plus surprenantes les unes que les autres. Convaincant, maîtrisé et obsédant, le réalisateur ne nous lâche jamais. Et si on peut lui reprocher une ouverture de film longuette et étrange, peu à peu, on se rendra compte que tout a un sens, même dans cette ouverture. Ce qui faisait ses défauts, Christopher Smith nous les transforme en qualité, d’où l’envie de se replonger dans son film au plus vite, afin d’en découvrir un autre, du moins sur sa première demie heure.

Film à petit budget, Christopher Smith s’en sort très bien et offre un film qui a ses qualités comme ses défauts visuellement parlant. Sanglant sans être gore, violent et torturant, Christopher Smith tient très bien son ambiance jusqu’au dernier plan de son film. Le seul défaut qu’on pourrait reprocher au film est la qualité de ses effets spéciaux. Une qualité qui laisse parfois à désirer, mais au vu de l’excellence de l’écriture de Smith, au vu du petit budget que le réalisateur détient et surtout au vu du rendu bluffant de son film, ses défauts paraissent tout petits, et même s’ils se trouvent être dérangeants, ils sont très vite effacés.

Bluffant, mais aussi angoissant, prenant, captivant, surprenant, psychologique, complexe et en même temps tellement simple, Christopher Smith nous offre un excellent film qui navigue parfaitement entre l’horreur, le drame et le fantastique.

Franchement, on ne comprend vraiment pas pourquoi Christopher Smith est si boudé de nos écrans, car encore une fois, le cauchemar aurait trouvé toute sa place sur nos écrans et nul doute qu’il aurait aussi trouvé un joli succès. Les choix des distributeurs sont des mystères. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas vous plonger dans « Triangle« .

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.