octobre 27, 2020

Hansel & Gretel Witch Hunters

Poster3

De : Tommy Wirkola

Avec : Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen, Pihla Viitala, Peter Stormare et Derek Mears

Genre : Comédie, Horreur, Aventure

Année : 2013

Pays : Etats-Unis/Allemagne

Scénario : Tommy Wirkola, Dante Harper

Résumé :

Hansel et Gretel ont grandi depuis qu’ils se sont débarrassés de la sorcière de la maison en pain d’épices. Depuis ce jour, ils n’ont de cesse de tuer ces suppôts de Satan et errent de ville en ville pour en débarrasser leurs habitants. Le maire d’une petite bourgade les engage pour retrouver les enfants disparus et les débarrasser des sorcières qui terrorisent la cité…

Avis :

Autant planter le décor, rien qu’au titre, on n’est bien conscient de ne pas avoir à faire un chef d’œuvre du 7ème art. Tout est très stéréotypé, pas vraiment d’enjeux dramatiques et le destin de chacun des personnages et ultra prévisible. Le tout dans une 3D aussi utile qu’on trou du cul au bout du coude, mais ça, on a l’habitude. Les personnages sont également très énervants, Jeremy Renner (Hansel) est particulièrement arrogant et antipathique, si bien que l’on a vraiment du mal à s’attacher au personnage. Pareil pour Gretel (Gemma Arterton) qui est niaise au possible. Et en ce qui concerne les seconds rôles, ce n’est guère mieux, tous sont caricaturaux au possible et on a même droit à un troll qui ressemble plus à Shrek qu’à autre chose.

hansel-and-gretel-1

Outre ce piètre jeu d’acteur général, le look et l’attirail d’Hansel et Gretel sont risibles. Mis à part des anachronismes évidents par rapport aux armes (une mitrailleuse ?!?) que l’on croirait sorties tout droit de l’excellent jeu Painkiller, les tenues vestimentaires à la Matrix du frère et de la sœur contribuent à l’impression que l’on a de voir une belle grosse daube. Tout comme le maquillage des sorcières qui est, lui, particulièrement foireux, certaines ont même l’impression de sortir d’une soirée Twilight pour gamins.

Le réalisateur ne s’est même pas foulé à rendre crédible son film. Un exemple ? Passons en revue les armes d’Hansel et Gretel : Des grenades, un fusil à pompe dépliable, un sniper, une arbalète pivotante avec un réservoir illimité de flèches, ou une mitrailleuse crachant probablement 200 balles par minutes, sans oublier le fameux taser. Pour rappel, l’histoire est censée se passer au XVIIIème siècle… Rien ne vous choque ?

L’humour qui, logiquement devrait rehausser le niveau au vu de ce qu’on a pu voir dans les bandes annonces tombe à plat également. Jamais drôle, souvent lourd, on esquisse de temps en temps un sourire, mais uniquement lors de certains plans gores. Certains effets d’ailleurs sont assez sympathiques et saisissants, probablement la seule qualité du film. Les scènes d’actions ne sont absolument pas crédibles, moches, mal filmées voir complétement irréalistes et incompréhensibles, à peine digne d’un jeu vidéo.

Mais soyons honnête, il est vrai que dans ce film, on ne s’ennuie pas, que du contraire, il y a de l’action presque non-stop et le temps passe vite et le générique de début est bien foutu, mais rien de bien mémorable néanmoins, on oublie le film dès le générique de fin terminé. Un  film dans la même lignée que Van Helsing ou Abraham Lincoln – Chasseur de vampires, ça vous situe le niveau.

hansel-and-gretel-get-grimm-and-gory-in-witch-hunters-0

Pas grand-chose à dire d’autre. En résumé, acteurs mauvais, humour consternant, maquillages hasardeux, intrigues ultra classiques, … quelques effets gores sont du plus bel effet,  mais c’est à peu près tout ce qu’il y a à sauver dans ce gloubi boulga de conte de fées mis à la sauce Heroïc Fantasy. J’espère que ça ne va pas devenir une mode à Hollywood, car après « Blanche Neige et le chasseur » et ce « Hansel & Gretel witch hunters », ça nous promet une belle culture de navets dans nos salles obscures… Ah ben trop tard, je vois qu’une suite est déjà en préparation…

Note : 05/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Trasher

cobra-original-1-290x290Note de Casey Slyback: 05/20

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.