Usual Suspects

Titre Original : The Usual Suspects

De : Bryan Singer

Avec Kevin Spacey, Chazz Palminteri, Gabriel Byrne, Benicio Del Toro

Année: 1995

Pays: Etats-Unis, Allemagne

Genre : Policier

Résumé :

Une légende du crime contraint cinq malfrats à aller s’acquitter d’une tâche très périlleuse. Ceux qui survivent pourront se partager un butin de 91 millions de dollars.

Avis :

L’évolution du cinéma de Bryan Singer est quelque peu déroutante, car le réalisateur nous vient du cinéma indépendant et surtout du thriller. Son premier film remporte un prix à Sundance. Son deuxième est le culte « Usual Suspects« , thriller de très haute volée devenu incontournable du cinéma des années 90. Il y a eu « Un élève doué« , thriller malsain et passionnant. Puis arrive les années 2000, la franchise « X-Men« , dont il réalisera quatre films, et l’ère du blockbuster. Et sans que ses films soient mauvais, il vrai que l’on aimerait aussi revoir Bryan Singer dans un registre plus simple, comme à ses débuts.

Mais bon, revenons à ce qui reste comme son meilleur film, son bébé, son bijou, son best of, « Usual Suspects« . Tourné en un peu plus d’un mois, pour pas « grand-chose », « Usual Suspects » s’impose plus de vingt ans après sa sortie comme une pierre inattaquable du thriller. Parfaitement orchestré, Bryan Singer nous livre un film bluffant, aussi bien dans son histoire qui nous balade génialement, que dans sa réalisation, simple, sobre et percutante à la fois.

Bref, un moment de cinéma parfait, indémodable et qu’on adore se refaire encore et encore !

Une nuit sur un bateau amarré à San Pedro en Californie, un massacre a lieu. La police retrouvera deux survivants, un matelot hongrois brûlé sur presque tout son corps et Verbal Kint, un escroc sans grande envergure. Pendant que la police cherche à savoir ce qui s’est passé, qu’elle interroge le hongrois avant que celui-ci ne décède de ses blessures, au commissariat, l’inspecteur Kujan interroge Verbal Kint. Kint se livre avec retenue et terreur, car derrière ce massacre se cache une légende du crime, Keyser Söze.

Classique parmi les classiques du genre. Film qu’on rangera aux côtes de « Seven » et « Le silence des agneaux« , avec « Usual Suspects« , Bryan Singer nous livre un moment de grâce. Un moment de cinéma intense et bluffant qu’on adorerait revoir comme si on ne l’avait jamais vu.

Leçon de scénario, le film est écrit par Christopher Mcquarrie (il avait déjà écrit le premier film de Singer), connu aujourd’hui pour être le réalisateur entre autres de « Mission impossible, Rogue Nation« , « Usual Suspects » se déguste du premier au dernier plan.

L’intrigue que nous raconte ici Bryan Singer est tout simplement passionnante. Riche, profonde, complexe, fournie, à tiroirs, on se laisse entraîner dans les dédales de cette histoire qui résonne comme un puzzle qui prendra toute sa puissance dans les derniers instants du film. Manipulations, extorsions, meurtres, braquages et surtout terreur d’une légende, sont au cœur des intrigues de « Usual Suspects« . Bryan Singer crée en permanence la curiosité et l’intrigue face à l’histoire que son suspect nous raconte. Et un peu comme l’inspecteur Kujan, on cherche à savoir le vrai du faux. À tout instant, on se passionne pour cette histoire, et quand la légende du mythique Keyser Söze se construit peu à peu devant nous, on frisonne, on admire, et on tremble. Bref, c’est avec une certaine maestria que Bryan Singer nous livre une très grande intrigue et un immense film au final inoubliable.

Ce qui est terrible avec ce film, c’est tout le travail sur la terreur de Keyser Söze qui est fait. Tel un fantôme, Keyser Söze hante chaque scène, et Bryan Singer arrive à nous mettre une belle pression avec un personnage qu’on ne fera qu’entrevoir et c’est l’un des coups de génie de Singer sur ce film. Keyser Söze est un fantasme, dont finalement on imaginera ce que l’on veut. Bryan Singer nous laisse libre de faire ce que l’on veut des informations que l’on recueille à travers le film sur cette légende et c’est l’une des choses les plus intelligentes du film.

Magistral, le film l’est aussi dans son casting, qui s’impose lui aussi comme une leçon d’acting. Parfait en tout point, Bryan Singer a su réunir avec pertinence des acteurs mémorables. Et même si c’est bien entendu Kevin Spacey qui s’en sort avec les honneurs (d’ailleurs, le film lui vaudra un Oscar du meilleur second rôle), on ne peut pas oublier Gabriel Byrne, Kevin Pollak, Stephen Baldwin, Benicio Del Toro, Chazz Palminteri et le génial et regretté Pete Postlethwaite dans le rôle culte de Kobayashi.

« Usual Suspects » traverse les années avec toujours autant d’authenticité. Culte, prodigieux, magistral, tout a déjà été écrit sur le film de Bryan Singer et tout est vrai. Suspens, tension, dialogues cultes, personnages cultes, scènes cultes… Bref, ce film est incontournable et le seul regret qu’il puisse générer, c’est qu’une fois découvert, on ne pourra plus jamais se faire surprendre par tout ce qu’il est… Quoique…

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net