Live by Night – Quand Affleck Fait le Gangster

De : Ben Affleck

Avec Ben Affleck, Zoe Saldana, Elle Fanning, Sienna Miller

Année : 2017

Pays : Etats-Unis

Genre : Thriller, Policier

Résumé :

Boston, dans les années 20. Malgré la Prohibition, l’alcool coule à flot dans les bars clandestins tenus par la mafia et il suffit d’un peu d’ambition et d’audace pour se faire une place au soleil. Fils du chef de la police de Boston, Joe Coughlin a rejeté depuis longtemps l’éducation très stricte de son père pour mener une vie de criminel. Pourtant, même chez les voyous, il existe un code d’honneur que Joe n’hésite pas à bafouer : il se met à dos un puissant caïd en lui volant son argent et sa petite amie. Sa liaison passionnelle ne tarde pas à provoquer le chaos. Entre vengeance, trahisons et ambitions contrariées, Joe quittera Boston pour s’imposer au sein de la mafia de Tampa…

Avis :

Live by Night est la nouvelle réalisation de Ben Affleck qui signe son quatrième film après Gone Baby Gone, The Town et Argo.

Un film de gangsters classique :

Live by Night s’apparente à un film de gangsters somme toute très classique. Ben Affleck reprend tous les clichés du genre pour signer un long métrage maitrisé et efficace à défaut d’être très original. On suit alors un petit malfrat irlandais violent mais au grand cœur qui opère dans un Boston en expansion sous le joug de la prohibition. Un personnage attachant, empathique, et surtout ambigüe, tiraillé entre ses bonnes actions et sa vie de hors la loi. Ainsi Ben Affleck dresse un héros dans toute sa splendeur, au-dessus des lois, mais respectueux des règles. Celui-ci va se battre pour ses convictions, son indépendance et les gens qu’il aime, puis monter les échelons d’un empire du crime. Scénario classique donc, histoire bateau, mais la réalisation de Ben Affleck et ses petites idées scénaristiques permettent de disséminer çà et là quelques envolées prenantes. Tous les ressorts du genre apparaissent, jusqu’à un final inattendu, à la fois triste et optimiste.

Une réalisation de qualité :

Mais Live by Night demeure un film séduisant de par son aspect visuel, Ben Affleck offrant une photographie appliquée et une mise en scène qui rend honneur au polar de jadis, pesante, sombre, avec quelques embardées humoristiques. Ben Affleck est une fois de plus très convaincant derrière la caméra, ayant un sens de la mise en scène fluide et rythmé, mais également devant la caméra, interprétant avec force un personnage puissant, un roc, une montagne, parfois emplie d’humanité. Les scènes d’action sont elles aussi très convaincantes, violentes et crues, assez directes et réalistes, mises en scène via un rythme effréné. Live by Night est également ponctué de dialogues grandiloquents, pleins de punchlines séduisantes, Ben Affleck nous sort des phrases intelligentes pour agrémenter des dialogues pourtant attendus, du bluff, du chantage, de la manipulation, parfois un peu de philosophie, mais dans tous les cas une belle plume.

Finalement, on appréciera Live by Night comme un héritier des grands polars et films de gangsters du XXème siècle. Mais l’acteur ne permet pas à son film de véritablement sortir du rang, préférant se cantonner à son film à lui, son désir de faire sa vision de gangsters.

Note : 14/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Aubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net