octobre 28, 2020

Your Name

Titre Original : Kimi No Na Wa

De : Makoto Shinkai

Avec les Voix de Ryûnosuke Kamiki, Mone Kamishiraishi, Masami Nagasawa, Etsuko Ichihara

Année : 2016

Pays : Japon

Genre : Animation

Résumé :

Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité… Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

Avis :

Réalisateur japonais, Makoto Shinkai est souvent comparé comme le nouveau Miyasaki. Au départ graphiste pour une grosse société de jeux vidéo, c’est au début des années 2000 que son travail se fait remarquer avec un court-métrage en noir et blanc. Très vite, Makoto Shinkai démissionne et se met à travailler pour Hoshi no koe. Après quelques années de travail, en 2004, il livre « La Tour au-delà des nuages« , son premier long métrage d’animation. Le succès est fou et Makoto Shinkai peut alors plancher sur son second film.

Douze ans après ce premier film, Makoto Shinkai est de retour avec son quatrième long-métrage « Your name » qui sort en grande pompe chez nous, puisque le film est distribué dans près de deux cent cinquante salles. Autant dire que les distributeurs ont beaucoup misé sur le nouveau film de Makoto Shinkai et leur mise s’avère gagnante, puisque même si le dernier né du réalisateur est imparfait, il n’en reste pas moins une excellente aventure, doté d’une belle histoire, d’un joli spectacle et le tout est très divertissant et sort des sentiers communs.

Mitsuha est une jeune adolescente qui rêve de partir loin de sa petite ville dans laquelle elle se trouve piégée. Mitsuha rêve de découvrir la capitale et de mener une autre vie.

A Tokyo, Taki est un jeune homme qui mène une vie des plus actives, partagée entre le lycée et son petit boulot de serveur.

Un matin comme un autre, sans que les deux adolescents ne comprennent vraiment comment et pourquoi, chacun se réveille dans le corps de l’autre. Cet état ne dure qu’une journée, et une fois endormi, le lendemain, ils sont à nouveau « normaux ». Cette étrangeté va alors se répéter plusieurs fois, deux à trois fois par semaine. Les deux adolescents vont alors devoir s’habituer à cette étrangeté. Mais derrière ceci, est-ce que ces transferts ne cacheraient ils pas quelque chose de plus important ?

« Your name » est donc la jolie découverte qui est sorti en toute fin d’année 2016. Dans la pure tradition de l’animation japonaise, Makoto Shinkai nous invite à découvrir un récit qu’on connait déjà, mais que le réalisateur va réinventer pour sortir des sentiers battus.

« Your name » est un film qui part avec une idée de départ qu’on a déjà vu assez souvent au cinéma, l’échange de corps. On aurait pu alors se dire que le film serait une énième comédie qui traitera de la différence des générations ou encore la différence entre les hommes et les femmes… Oubliez ceci d’emblée, car hormis ce côté déjà vu dans son intrigue de base, « Your name » n’est absolument pas le film que la bande annonce nous laisse imaginer.

Le récit commence comme une comédie typique, même si le film détient de gros airs de manga et surtout de série télé. « your name » jouit d’un bon humour, nous présente bien ses personnages et nous fait une belle entrée en matière. Puis petit à petit, le récit se fait différent et va chercher sa matière autre part, et surtout autrement, et c’est avec plaisir qu’on se laisse prendre dans ce jeu. Le réalisateur crée l’attention, le désir et le suspens. Ou son « Your name » peut-il nous emmener ? Sur quel chemin peut-il se diriger ? Et au fur et à mesure que le film avance, on découvre une intrigue prenante, réfléchie, intelligente, qui brase avec solidité tout un tas de thèmes bien vus. La comédie laisse peu à peu sa place au drame. Un drame qui va flirter avec une certaine élégance avec le fantastique. Et ce qui est très bon avec « Your name« , c’est que Makoto Shinkai s’essaie un peu à tout et ne se perd jamais.

« Your name« , en plus d’avoir une bonne et belle histoire, c’est aussi un film très réussi d’un point de vue visuel et d’un point de vue du divertissement.

Irréprochable, l’animation est tout simplement magnifique. Le réalisateur est bien souvent comparé comme le relève de Miyasaki et la comparaison est plus que compréhensible, tant le film est superbe dans ses graphismes, ses couleurs, ses décors et ou bien ses personnages. Il y a un vrai travail de mise en scène et plusieurs séquences marquent par leur ingéniosité. Le montage est tout à fait remarquable aussi, puisque le réalisateur arrive à ne pas nous perdre avec une intrigue plus complexe et loin d’être linéaire.

Reste toutefois une impression dans certains passages, un peu comme pour marquer la fin d’un chapitre, de série télé. « Your name« , avec son intrigue riche et complexe, aurait fait une bonne série télé d’animation et parfois, on se demande si le projet n’a pas été pensé ainsi au départ.

Autre petit bémol, la bande originale qui, si parfois elle colle très bien à ce qui se passe à l’écran, peut aussi devenir un peu trop lourde, tant elle se fait présente. Une bande originale qui parfois renvoie aussi à cette sensation de série télé, tant certaines chansons pop font terriblement génériques de dessins animés.

Mais bon, si l’on passe ces deux petits détails qui ont leur importance, « Your name » reste une très bonne et très belle expérience de cinéma. Makoto Shinkai nous offre un film d’animation de qualité supérieure. Un film plaisant, attachant, émouvant même. Un film qui sait tenir son public en suspens et qui en plus, lui met une jolie claque visuelle au passage.

Note : 15,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.