Valentin Valentin

De : Pascal Thomas

Avec Marilou Berry, Vincent Rottiers, Marie Gillain, Arielle Dombasle

Année : 2015

Pays : France

Genre : Comédie, Policier

Résumé :

Dans ce « fenêtres sur cour» qui se déroule dans un petit immeuble parisien, tout un monde hétéroclite gravite, s’aime, s’observe sans toujours se voir. C’est là que vit Valentin, jeune homme mélancolique, charmant, partagé entre sa maîtresse au tempérament insatiable, les trois jeunes filles du cinquième étage qui tournent autour de lui, une gardienne démonstrative et une belle chinoise dont la présence dans la maison d’en-face l’intrigue et le fait rêver.
A quoi pense-t-il ? Que dissimule-t-il ? Que cherche-t-il ?
Valentin invite tous ses voisins à sa pendaison de crémaillère, sans se douter qu’il déclenche ainsi une spirale de violences…

Avis :

Pascal Thomas est un réalisateur français qui officie depuis les années 70. Touche à tout, il a notamment été journaliste, président au CNC, président de la société française des réalisateurs. Il a inventé un prix pour le festival de Cannes. On dit de lui qu’il est aussi bibliophile et bien sûr, il est aussi et surtout connu en tant que réalisateur, puisqu’en quarante ans de carrière, il a réalisé pas moins de vingt-deux films et connu de très beau succès au box-office.

Après avoir passé les années 2000 entre la direction de la société de réalisateurs français et son incursion dans le beau monde de la romancière Agatha Christie, c’est à lui qu’on doit les films « Mon petit doigt m’a dit…« , « Le crime est notre affaire » ou « Associé contre le crime » avec le duo Catherine Frot et André Dussollier, Pascal Thomas revient avec un film pour le moins singulier, « Valentin Valentin« . Petite comédie mélancolique et pleine de charme, le dernier film en date de Pascal Thomas s’avère être un joli spectacle où se mêlent et s’entremêlent la vie, la joie, les tensions, la mort et surtout l’amour.

 » -Je n’oublierai jamais le jour où Valentin est mort. On a retrouvé son corps sous le petit pont. Mais qui avait bien pu vouloir te tuer Valentin ? Toi si secret, déjà si embrouillé dans tes songes. Tu étais arrivé dans notre vie quelque temps avant ce jour où dans le parc, sous le petit pont s’était déroulé cette séance de photo qui avait mis en émoi tout le quartier » …

« Valentin Valentin« , ou le petit film surprenant de par son intrigue et son ambiance. Quand on découvre la bande annonce du dernier film de Pascal Thomas, où s’attend à tout, sauf à ce que le réalisateur va nous offrir.

Si le film a indéniablement des longueurs et qu’il est parfois un peu confus, nous présentant peut-être trop de personnages, et que la présence de certains est plus que discutable, il n’en reste pas moins que « Valentin Valentin » trouve son charme et son intérêt avec bien d’autres points. Des points qui nous feront passer un bon moment, partagé entre la mélancolie et les drôleries amoureuses qui peuplent la vie du jeune homme et le mystère plein de suspens qui entoure la mort de Valentin. Qui a tué Valentin ? Pourquoi a-t-on tué Valentin ? Le meurtrier fait indéniablement partie des personnages qui gravitent autour du jeune homme. Ce qui est très bien avec ce film, c’est le fait que Pascal Thomas ait réussi à nous accrocher aussi bien sur le mystère de la mort de son père que sur la comédie de mœurs qu’il insuffle au film. Certes, tout n’est pas subtil et tout n’est pas à retenir, mais on se laisse gentiment prendre au jeu. On rit devant le drame de la vie amoureuse de Valentin. On rit devant une Marie Gillain en nymphomane. On est touché par la tendresse et la fascination d’une Marilou Berry étonnante. On aime s’aventurer dans le quotidien de cet immeuble et plus largement dans ce quartier où il y fait bon vivre. Les voisins, et surtout voisines, de ce pauvre Valentin, ont chacun leur petit truc en plus, qui rend la présence charmante.

Ouvrant son film sur la mort de Valentin, Pascal Thomas nous implique donc dans une enquête qui n’a pas encore lieu. Ainsi, pendant que le charmant Valentin est en train de vivre ses derniers moments, on cherchera son assassin et les motifs de ce dernier. Tout le monde est suspect ou presque, puisque certains sont tellement évidents qu’ils vont être enlevés de la liste d’emblée. Pascal Thomas réussit son suspens et tient le nom secret de son assassin jusqu’à la dernière minute. On regrettera toutefois des personnages et des sous intrigues ajoutés uniquement pour gonfler le rang des possibles coupables. Ca ne fonctionne pas vraiment et en plus de cela, ça alourdi un film qui n’en avait pas besoin.

« Valentin Valentin« , c’est un film peuplé de personnages attachants tenus par une belle tripotée d’acteurs. Valentin, pour commencer, c’est Vincent Rottiers et le jeune est exquis dans le rôle. Drôle, désabusé, captivant, c’est un vrai plaisir de le suivre dans ses derniers jours. « Valentin Valentin« , c’est aussi de belles mentions pour Marilou Berry, mais aussi Marie Gillain et Géraldine Chaplin qui sont toutes trois divines et marquantes.

C’est donc un petit plaisir que ce « Valentin Valentin« . Certes, si ce film ne transformera pas nos vies, et certes, ce n’est pas le meilleur de Pascal Thomas, il n’en reste pas moins que l’on passe un joli moment partagé entre rire et intrigue, en compagnie d’acteurs et surtout personnages attachants. Un petit film à découvrir donc.

Note : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net