novembre 30, 2020

C’est Quoi Cette Famille?!

De : Gabriel Julien-Laferrière

Avec Julie Gayet, Thierry Neuvic, Julie Depardieu, Lucien Jean-Baptiste

Année : 2016

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Bastien, 13 ans, est au centre d’une famille recomposée : 6 demi-frères et sœurs, 8 « parents » et autant de maisons. Son emploi du temps familial est bien plus complexe que celui du collège… Trop c’est trop : les enfants décident de faire leur révolution et inversent les règles. Tous ensemble, ils squattent un grand appart’, et ce sera désormais aux parents de se déplacer !

Avis :

Il semblerait que depuis quelques temps, la comédie française se soit prostrée sur elle-même, ne parvenant plus à proposer autre chose que des divertissements familiaux souvent crétins avec des têtes d’affiche que plus personne ne peut supporter sauf les non cinéphiles. Si le cinéma est ouvert à tout un chacun, il semble que la France mise sur les « gens », cette expression générique pour parler des crétins qui se nourrissent de pubs sur TF1 et qui se marrent aux blagues innocentes d’un Dany Boon au bout du rouleau. Puits sans fond qui se gargarise devant ce qu’on lui fout sous les yeux sans jamais chercher à réfléchir, cette manne financière semble bénie des producteurs français qui se prostitueraient pour quelques biffetons. Ainsi, chaque année le cinéma français nous livre son lot d’âneries inutiles, de comédies potaches et putassières avec en toile de fond un message bienveillant pour bien ressembler à la famille pour tous.

Alors bien évidemment, il arrive que certains films sortent du lot et tentent de faire du cinéma de qualité. Manque de pot, ces films sont soit éclipsés par la concurrence débilitante, soit exclus des salles, représentant un double danger pour les producteurs et exploitants de salles : un risque financier et un risque culturel. C’est Quoi Cette Famille ?! est sorti au mois d’Août et n’a pas fait grand bruit malgré un casting alléchant mais une Julie Gayet post Hollande qui semble terriblement sur le déclin (n’a-t-elle jamais eu de grosse carrière ?). Du coup, on a voulu voir ce qui retournait de ce film. Quelle erreur !

Le postulat de base est assez louable et se penche sur le cas des enfants qui sont trimballés chaque semaine chez les parents divorcés. Mettant en avant le sempiternel problème de la garde alternée et du mal qu’ont les enfants à trouver des accroches dans ce genre de situation, le film va jouer à fond la carte de la surenchère pour bien appuyer son propos. Ainsi, on va suivre Bastien, un jeune garçon de 13 ans qui possède pas moins de 6 frères et sœurs. Sa mère s’est mariée quatre fois, son père plusieurs fois aussi, sans compter les ex des parents. Bref, tout cela donne un micmac incompréhensible dès le début, et malgré les présentations sommaires mais nécessaire du début, le film peine à faire exister tous ces personnages. Au bout d’un moment, on ne sait plus qui est qui, ça piaille dans tous les sens et il y a tellement de seconds couteaux que finalement, personne, hormis Bastien, n’aura de rôle principal. Et c’est là l’une des faiblesses du film qui laisse quasiment tout le monde sur le carreau pour proposer une amourette d’école presque gênante et des situations supposées drôles. Tout se bon monde s’éparpille sans jamais savoir que faire.

D’ailleurs, cela se ressent grandement sur les prestations des acteurs qui ne savent que faire pour exister. Julie Gayet  ainsi que Lucien Jean-Baptiste font d’incessants va et vient pour brasser du vide. Thierry Neuvic fait son beau gosse pour charmer la ménagère de plus de quarante ans. Julie Depardieu et Philippe Katerine semblent se poser des questions sur leur présence sur le plateau et Chantal Ladesou semble bourrée les trois quarts du temps. Cette inconsistance des protagonistes est réellement dérangeante car elle dessert complètement le propos premier, à savoir l’incapacité des parents à prendre à compte le rythme et l’équilibre de leur enfant, ne pensant qu’à leur gueule. Si à la rigueur les gosses avaient un quelconque background, mais là aussi, c’est la douche froide. La petite fille qui a perdu son papa ne se sert de cet argument qu’une seule fois mais ne semble pas attristée par cette perte, tout comme le plus petit des enfants qui ne se rend même pas compte qu’il est dans un film. C’est problématique de proposer un fond social si les personnages qui gravitent dans le film sont complètement inexistants.

D’ailleurs, le fond est relativement louable. Parler des enfants de parents divorcés qui en ont marre d’être trimballé dans tous les sens sans avoir de repères et de domicile fixe est assez intéressant, notamment car les parents ne voient pas le mal qu’ils font à leurs gosses. Malheureusement, le film tombe à chaque fois dans le cliché et dans la surenchère pour entretenir une sorte de feel good movie qui n’en est pas un. Les gags sont éculés et vraiment pas drôles. Il faudra juste une intervention de Philippe Katerine pour décrocher un sourire de connivence, mais globalement, la synergie du film pour faire passer le message ne passe pas et est relativement attendue. On se retrouve donc avec des parents qui acceptent le défi des enfants et qui vont alors devenir plus heureux et arriver à trouver un équilibre dans cette grande maison. Seulement, quand on regarde le film, on pourrait presque croire à un retournement de situation, puisqu’au bout d’un moment, seuls les enfants s’engueulent et semblent sentir un poids à vivre tous ensemble. Renvoyant à une notion d’ambiguïté, cet axe aurait été intéressant à suivre, mais le cinéaste fait le choix de la facilité et propose un happy end comme on en voit des milliards. Alors oui, la famille c’est bien, se sentir soutenu c’est bien, mais fallait-il vraiment à faire des caisses comme c’est le cas ici pour faire passer ce message simpliste, universel et pourtant si difficile à comprendre pour certains parents.

Au final, C’est Quoi Cette Famille ?! est un film qui exploite très mal son fond à cause d’une inexistence de forme. Voulant à tout prix faire rire avec ses jeunes acteurs, le film s’embourbe dans un non-sens crétin avec une réalisation digne d’un téléfilm et des prestations pitoyables. Misant à fond sur son casting, le film se perd complètement, tombant dans les méandres de la comédie franchouillarde sans intérêt et qui passera bientôt un dimanche soir sur TF1 pour tous les soi-disant prolos français qui vont peut-être se reconnaître dans certains personnages… sans intérêt.

Note : 04/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.