Dead Bodies

De : Robert Quinn

Avec Andrew Scott, Katy Davis, Eammon Owens, Darren Healy

Année: 2003

Pays: Irlande

Genre: Comédie, Drame

Résumé :

Tommy McGann est un jeune homme qui profite de la vie sans se presser. Sa situation change brutalement lorsqu’au cours d’une dispute domestique, il tue accidentellement sa compagne. Craignant la prison, il décide d’enterrer le corps dans les bois. Mais il va être rattrapé par ses mensonges, et avant qu’il ne s’en rende compte, il se retrouve imbriqué dans une position totalement ubuesque…

Avis :

Robert Quinn est un réalisateur irlandais qui reste inconnu du grand public et pour cause, car si le réalisateur a fait sensation avec ses courts-métrages, il a déçu avec son premier film « Dead Bodies« . Depuis, il a réitéré l’expérience du long-métrage en 2007 en passant totalement inaperçu et c’est du côté des séries que le réalisateur officie désormais. Depuis 2003, Robert Quinn a travaillé sur énormément de séries, passant de « Nick Cutter et les portes du temps » à dernièrement « Jekyll & Hyde« .

Mais bon, revenons à ce premier film qui offrait pas mal de promesses. Un premier film qui n’est pas s’en rappeler le premier film de Danny Boyle « Petits meurtres entre amis« . Sur une idée plutôt audacieuse, Robert Quinn nous livre un film inégal et surtout bien trop tiré par les cheveux sur la fin pour qu’on y croie. Un film parcouru de bonnes idées, qui pourra étonner au départ, mais malheureusement, qui retombe aussi vite et c’est bien dommage.

Tommy avait tout pour être heureux malgré le fait qu’il ait un boulot merdique et un appartement tout aussi merdique. On va dire qu’il s’en accommodait, et que ce n’était pas le plus important. Mais voilà, sa vie bascule un soir quand il rentre chez lui et qu’il trouve son ex et que cette dernière lui impose une dernière chance. Tommy se laisse convaincre, mais il sait bien que ça ne pourra pas marcher et c’est bien ce qu’il se passe. Envahissante et castratrice, les disputes vont bon train dans le couple. Un après-midi, alors qu’ils viennent de se disputer jusqu’à la séparation, Tommy quitte l’appartement précipitamment après avoir poussé son ex. Le soir, quand il rentre avec un pote, il découvre le corps de son ex copine. Tommy l’a tuée accidentellement. Que faire ? Dans la panique, Tommy décide d’enterrer le corps pour éviter la prison. Le souci, c’est que non seulement le corps va être retrouvé, mais en plus de ça, la police découvre un autre cadavre juste en dessous de celui de la copine de Tommy. Interrogé, Tommy s’enfonce dans des mensonges qui vont finir par le dépasser.

Il y a un début à tout, et « Dead Bodies » a le don d’être un film très frustrant. Oui, c’est bien le mot frustrant qui vient en premier à la fin de ce film, car il faut dire que le réalisateur, dans les très grandes lignes de son scénario, tient de très bonnes idées et « Dead Bodies » avait beaucoup d’arguments pour être un thriller sombre et paranoïaque. D’ailleurs, au cours du film, on va être plus d’une fois surpris par la tournure géniale que prend le film. Une tournure qui demeure totalement imprévisible et parfois si grotesque et assumé à la fois, qu’elle fait génialement tomber le film dans la comédie noire. « Dead Bodies » se suit dans une très grande partie avec plaisir et intérêt, le réalisateur nous donne envie de savoir comment Tommy va bien pouvoir se sortir d’affaire et on va rester attentif à tous les éléments et autres prises de décision pendant les trois-quarts du film.

On remarquera que des idées, le réalisateur en a aussi dans sa mise en scène, qui sait se faire sombre quand il le faut ou alors plus légère parfois, et d’autre fois, elle ira chercher dans le décalé pour mieux surprendre. Reste toutefois des clichés et des moments maladroits auxquels on ne croit pas vraiment, mais rien n’aurait été méchant si le film n’avait pas pris la tournure qu’il a choisie. Car d’un coup, tout s’effondre en l’espace de quelques minutes. D’un coup, l’intrigue prend tout le monde à rebrousse-poil et s’aventure dans quelque chose de totalement incohérent, gratuit et invraisemblable. D’un coup, on ne comprend plus certains personnages qui sont totalement détruits et l’on reste là, catastrophé et pris en otage par le déroulement ubuesque de l’intrigue. Faire du sadisme psychologique pour faire du sadisme psychologique n’a aucun sens et encore moins si c’est pour surprendre tout le monde et marquer les esprits sur la fin avec un virage en sens inverse.

On ressort alors frustré et déçu et ce virage gâche littéralement tout le film, tant il ne tient pas la route. C’est vraiment dommage, car l’histoire était bonne et changeait un peu de ce que l’on avait l’habitude de voir. Même certaines péripéties étaient très bien trouvées. Le film est tenu par des comédiens au top, même ceux qui changent à la fin. Et la réalisation était belle, offrant du rythme et une bonne ambiance… Et tout ça est gâché en l’espace de quelques minutes. C’est vraiment dommage et incompréhensible …

« Dead Bodies » est à découvrir si le cœur vous en dit pour au moins les trois-quarts du film, mais sachez toutefois que la frustration et la déception seront au bout du chemin…

Note : 9,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net