Les Hommes Préfèrent les Blondes

15227885_1494416980571706_1920468876_n

Titre Original : Gentlemen Prefer Blondes

De : Howard Hawks

Avec Marilyn Monroe, Jane Russell, Charles Coburn, Elliott Reid

Année: 1953

Pays: Etats-Unis

Genre : Comédie Dramatique

Résumé :

Une blonde explosive, croqueuse de diamants et une brune foudroyante éblouie par les muscles des beaux messieurs s’embarquent pour la France. Sur le paquebot se trouvent le richissime Piggie et les athlètes américains de l’équipe olympique.

Avis :

Immense réalisateur américain, Howard Hawks est l’un des cinéastes les plus importants du Hollywood des années trente à soixante.

Son immense carrière, longue de quarante-cinq films, nous laisse des chefs d’œuvre intemporels dont les plus connus sont « Scarface« , « L’Impossible Monsieur Bébé« , « Seuls les anges ont des ailes » ou encore « Le capitaine aux yeux clairs« .

« Les hommes préfèrent les blondes » est l’un des films les plus connus du réalisateur. Si le film n’est pas le chef d’œuvre attendu, il n’en reste pas moins un excellent moment de cinéma qui amuse beaucoup grâce à ce duo d’actrices excellentes que sont Marilyn Monroe et Jane Russell qui se complètent à la perfection.

15224812_1494416990571705_391061255_o

Deux danseuses de cabaret embarquent sur un paquebot en direction de la France, car l’une d’entre elles doit se marier. L’une est naïve et intéressée que par les hommes richissimes, l’autre a plus la tête sur les épaules et fond très facilement sur les beaux mâles. Et alors que tous les oppose, Lorelei et Dorothy sont les meilleures amies du monde. Alors que Lorelei doit se marier, son futur beau-père engage en secret Mr Esmond pour surveiller le comportement de cette blonde qui a l’air d’une croqueuse d’hommes. Cette traversée de l’Atlantique ne va pas être de tout repos, car entre les rivières de diamants, une équipe d’athlètes, un millionnaire facilement corruptible, des hublots qui sont difficilement passables et des photos compromettantes, nos deux danseuses ne vont pas voir le voyage passer.

Comédie musicale élégante, « les hommes préfèrent les blondes » fut un joli moment de découverte. Si le scénario est très linéaire et qu’il réserve bien peu de surprises, il n’en reste pas moins que le film d’Howard Hawks reste très sympathique à découvrir, notamment grâce à cet humour très bien venu, un duo pétillant au possible et ces scènes de comédie musicale assez démentes dont la mise en scène reste bluffante encore aujourd’hui.

Ce qui fonctionne particulièrement dans ce film, c’est la relation explovise et diamétralement opposée des deux amis. « Les hommes préfèrent les Blondes« , c’est un peu un diamant dont les différentes facettes ne se ressemblent à aucun moment.

Le scénario ne s’attarde pas sur les différentes intrigues et l’on pourrait reprocher au film et à son réalisateur de faire dans l’expéditif et le facile. Les différentes intrigues se résolvent assez vite, et parfois même s’avèrent parfaitement gratuites.

Mais pourtant, malgré les faiblesses du scénario de ce côté-là, « Les hommes préfèrent les blondes » fonctionne bien et l’on se laisse prendre au jeu, et même à l’intrigue qui pourtant s’avère particulièrement cul-cul la praline.

L’humour est fin, les gags pour la plupart fonctionnent très bien. On a le droit à des situations assez cocasses, d’autres burlesques et parfois même totalement déjantées, comme cette scène de tribunal où Jane Russell vole la vedette à tout le monde et explose dans un jeu incroyablement drôle en caricaturant son ami.

Le scénario travaille parfaitement la relation des deux amies. L’une est naïve, superficielle, voire même idiote, alors que l’autre a la tête sur les épaules et sait où elle veut aller. On prend plaisir à découvrir cette relation aussi drôle que touchante. Une relation très belle et vraie, puisque malgré les défauts de l’une ou l’autre, le film décrit bien l’amitié sans jugement aucun, c’est même la sève du film.

Les deux actrices s’en donnent à cœur que ce soit dans les scènes simples ou les scènes de comédie musicale. Si Marilyn Monroe joue les cruches de service à merveille, développant un humour incroyable qui n’a pas peur du ridicule, c’est bien Jane Russell qui crève l’écran dans ce film. Bien entendu, « Les hommes préfèrent les blondes« , c’est aussi une histoire de mâle et l’on peut dire qu’ils ne seront pas en reste, tournant autour des deux actrices. On sera charmé par Elliott Reid dans le rôle d’un privé, tout comme on se fendra bien la poire en compagnie de Charles Coburn dans le rôle d’un vieillard qui tombe sous le charme presque inconvenant de Marilyn.

15233591_1494417010571703_938795131_o

« Les hommes préfèrent les blondes« , malgré ses faiblesses et son scénario convenu, reste un excellent moment de cinéma. Emmené corps et âme par deux actrices géniales, le film d’Howard Hawks mérite bien son statut de classique. Le film mérite donc vraiment qu’on s’y arrête, ne serait-ce que pour le numéro de Jane Russell dans ce tribunal.

Note : 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net