Persepolis

18761581-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud

Avec Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve, Danielle Darrieux, Simon Abkarian

Année : 2007

Pays : Etats-Unis, France

Genre : Animation

Résumé :

Marjane est une enfant rebelle de Téhéran, qui se rêve et qui rêve de liberté…

Avis :

Marjane est une enfant d’Iran, pays sous l’emprise d’un Shah. Elle a 8 ans quand son monde commence à devenir, trop rapidement, celui d’une adulte. Avide d’apprendre et de comprendre, elle veut tout savoir des révolutionnaires qui veulent renverser le Shah. Quand son père lui explique que finalement, les révolutionnaires sont encore plus durs que le Shah, tout bascule. Son oncle communiste est arrêté, et exécuté. Tous ses amis souffrent, les supermarchés sont rationnés, les bombardements sont réguliers. Désormais obligée de porter le voile, elle ne peut plus dire ni faire ce qu’elle veut. Et dans ce monde qui devient trop étouffant, la petite fille qui se rêvait prophète, dit « Ta gueule » à son Dieu… Adolescente, elle quitte Téhéran. A Vienne, elle découvre la vie solitaire. Et l’amour. L’amour à en mourir et elle manque d’y rester.

18761635-gif-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La vie de Marjane tournera autour de ses parents, deux personnes tellement fortes par rapport à la violence de leur pays. Et de sa grand-mère, une femme intègre, et qui glisse des fleurs de jasmin dans son soutien-gorge. Alors comment ? Comment en arriver ainsi à perdre foi en toutes ses convictions ? En grandissant, elle s’aperçoit de l’horreur de son monde, des cadavres, des « connards », comme dit sa grand-mère.

Ce qui est beau, c’est que ce n’est pas inventé. Ce film autobiographique est juste… juste. Juste sur tous les points. Là où il est formidable, c’est qu’en le regardant 9 ans après sa sortie en salle, il est encore en tous points actuel. La guerre n’a pas cessé, et c’est toujours le même schéma. Les révolutionnaires renversent les dictatures et deviennent encore plus censeurs que celles-ci. Marjane porte le voile, et elle est obligée de se plier aux insultes et au mépris des hommes. Obligée de payer pour acheter de la musique, car l’Iran rejette le monopole américain, l’alcool, Mickaël Jackson. Etudiante en art, obligée de peindre une jeune femme voilée en guise de « cours d’anatomie », étudiant la Vénus de Milo quasiment cachée en tout point. Les mentalités sont fermées, et le pouvoir est toujours oppressant. Les hommes sont toujours aussi bêtes.

Ce film est un révélateur de notre crédulité actuelle ! Le regarder, c’est un peu comme lever notre naïveté. Notre naïveté sur le monde dans lequel nous vivons. Sur les puissants qui vendent les armes aux deux camps d’une guerre, simplement pour de l’argent, et qui tuent des innocents. Sur les hommes qui font souffrir les femmes, et les femmes qui se battent pour être les égales des hommes. Sur les personnes justes et honnêtes. « La liberté a un prix », dit Marjane, et elle a un regard tellement réaliste sur la véritable vie. Loin de ce qu’on voit dans les actualités quotidiennes, elle a vu les bombardements, elle a vu les immeubles de ses voisins et amis détruits. Elle a vu les révolutionnaires embrigader les jeunes hommes dans l’armée contre des fausses promesses…

Marjane représente un idéal à nos yeux. Un idéal d’une jeune femme, qui, depuis toute petite, comprend tout de suite à qui elle a affaire. Qui se bat avec sa moralité, qui pose les questions qui dérangent, et qui veut faire changer les choses. Qui aime son pays mais qui le quitte, parce qu’il est trop triste et répressif. Qui ne comprend pas les morts. Qui ne comprend pas les souffrances. Et qui porte un lourd fardeau, car elle pense à tout son pays. C’est un film plein de belles paroles, plein de beaux principes, et tellement révélateur de choses que tout un chacun ne devrait jamais oublier. Si l’on avait plus de films comme celui-ci, peut-être que le monde irait un peu mieux… Et nous, on aime à croire qu’il y a des gens comme Marjane Satrapi qui existent dans le monde.

18761637-gif-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

« Dans ta vie, tu rencontreras beaucoup de cons. S’ils te blessent, dis-toi que c’est la bêtise qui les pousse à te faire du mal. Ça t’évitera de répondre à leur méchanceté. Car il n’y a rien de pire au monde que l’amertume et la vengeance. »

A méditer.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Betti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net