Brice 3

14972050_1473473075999430_1886067720_n

De : James Huth

Avec Jean Dujardin, Alban Lenoir, Clovis Cornillac, Bruno Salomone

Année : 2016

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?

Avis :

James Huth, ce n’est pas la crème de la crème des réalisateurs français, malgré le fait qu’il ait son univers qui lui est propre. Si le réalisateur va de déception en déception avec des films pourtant ambitieux tels que « Hellphone » ou « Lucky Luke« , de James Huth on n’avait plus de nouvelles depuis que le réalisateur s’était essayé à la comédie romantique avec « Un bonheur n’arrive jamais seul« , film réunissant Sophie Marceau et Gad Elmaleh en 2012.

S’il y a bien une suite que l’on n’attendait pas, c’est bien celle du surfeur Niçois créé par Jean Dujardin, il y a maintenant plus de vingt ans. Plus gros succès de James Huth au cinéma, et peut être même l’un des plus gros succès de Dujardin, « Brice de Nice » fait désormais partie de la culture française.

Faire une suite après tant d’années passées, c’est très souvent un exercice casse-gueule, parce qu’il faut la faire pour de bonnes raisons et bien souvent beaucoup de suites se cassent la gueule. Alors faire une suite de « Brice de Nice » qui était un film aussi réussi que raté pouvait laisser craindre le pire et malheureusement, c’est bien ce qui va arriver, car si le premier arrivait dans l’ensemble à amuser, celui-ci a bien du mal à fonctionner et finalement, c’est avec déception qu’on trouvera bien peu d’éléments pour nous faire rire.

14954502_1473473069332764_1366830552_o

Brice vit désormais dans une cabane sur une des plages de Nice. Et si le monde autour de lui a bien changé, Brice est toujours resté le même. Un matin, il découvre une bouteille jetée à la mer qui détient un message de son meilleur ami, Marius, qui lui demande son aide et de prendre « le premié avion ». Brice réticent au départ va finalement partir aider son ami et dans cette quête d’amitié, c’est lui-même qu’il va aider sans le savoir.

Malgré ses défauts, le premier « Brice de Nice » était un film devant lequel on passait un petit mais bon moment et en allant voir cette suite, on pensait au moins réitérer l’expérience. En allant voir « Brice de Nice« , on se doute bien que ce ne sera pas une comédie d’une grande qualité, mais toutefois, on peut en attendre une intrigue sympa et des répliques amusantes, voire des situations délirantes et surtout retrouver ce personnage con et attachant et malheureusement, c’est n’est pas ce que l’on va trouver.

« Brice 3 » détient bien quelques moments amusants et bien trouvés. Le film possède des répliques certes réchauffées parfois, mais qui fonctionnent. Le concours de vannes sur la planche de surf à Hawaï est génial, la scène avec Louis-Do de Lencquesaing et les vannes que Jean Dujardin vieilli envoie envers les gamins sont vraiment drôles. Mais voilà, c’est à peu près tout.

Ce qui déçoit énormément dans ce « Brice 3« , c’est son scénario ou l’absence de scénario et d’idées, car ici tout ou presque est poussé bien trop loin. C’est lourd et ça sent le réchauffé en prime. On notera que le peu de scénario que l’on trouve n’arrive pas à tenir la route, tant l’histoire que va vivre Brice n’a pas de sens et ses aventures n’ont pas de lien entre elles. Son fil rouge sera terriblement grossier parfois, et même si il peut s’expliquer par l’une des dernières répliques (excessivement bien trouvée pour le coup, peut-être même la meilleure idée du film), le fait qu’on se soit ennuyé et surtout peu amusé pendant cette longue heure et demi qu’a duré le film, fait que le tout est raté.

Oui, le tout est raté car en plus d’une intrigue grossière, il faut aussi prévoir des incohérences énormes, une histoire qui sombre dans le ridicule, qu’on ne comprend pas très bien dans son délire (on notera aussi que le film part à Hawaï, temple des surfeurs pour finalement ne même pas évoquer ne serait-ce qu’un instant, la possibilité d’aller surfer ces vagues qui font rêver tout surfeur…) et enfin un remake du premier dans les vingt premières minutes du film. C’est même abusé tant on reprend les mêmes et on recommence. Mêmes vannes, mêmes situations, même fil rouge… Bref, ce « Brice 3 » a bien du mal à nous combler. Certes, on sourit parfois devant quelques vannes bien placées, mais ces quelques sourires et ces vannes ne suffisent pas à combler l’ennui et le désintéressement que l’on peut ressentir devant cette suite.

14958104_1473473052666099_438076747_o

On ressort donc très déçu de cette suite. Lourde, abusive, sans rythme, réchauffée, détenant des personnages insignifiants… Bref, James Huth et Jean Dujardin, après avoir surpris avec le premier, n’ont pas fait que casser le deuxième…

Note : 07/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net