décembre 2, 2020

La Fille du Train

14958286_1473474565999281_1619843334_n

Titre Original : The Girl on the Train

De: Tate Taylor

Avec Emily Blunt, Rebecca Ferguson, Haley Bennett, Justin Theroux

Année: 2016

Pays: Etats-Unis

Genre: Thriller

Résumé:

Rachel prend tous les jours le même train et passe tous les jours devant la même maison. Dévastée par son divorce, elle fantasme sur le couple qui y vit et leur imagine une vie parfaite… jusqu’au jour où elle est le témoin d’un événement extrêmement choquant et se retrouve malgré elle étroitement mêlée à un angoissant mystère.

Avis:

Tate Taylor est un réalisateur américain qui ne fait pas grand bruit, mais qui pourtant mène son petit bonhomme de chemin simplement. Son premier film « Pretty Ugly People » sort en 2008, mais c’est avec son second que le réalisateur va trouver le succès puisque c’est à lui que l’on doit l’excellent « La couleur des sentiments« , film qui valut un Oscar pour Octavia Spencer. Depuis, le réalisateur nous a présenté « Get On Up« , un biopic sur James Brown passé un peu inaperçu.

Cette année, il est de retour avec son quatrième film, « La fille du train« , adapté du best-seller de la romancière britannique Paula Hawkins. Avec ce quatrième film, on pouvait imaginer un bon thriller sombre qui mêle habilement les faux-semblants, surtout que le film avait pour lui de très bons arguments. La bande-annonce est belle, le film détient un excellent casting mené par la talentueuse Emily Blunt et l’histoire que nous raconte Tate Taylor est loin d’être inintéressante. Mais voilà, si l’on passe un moment agréable devant ce film, « La fille du train » est aussi loin d’être le thriller sombre et torturé qu’on attendait, la faute à un scénario parsemé d’incohérences qu’on peut casser sans effort…

14958133_1473474575999280_237851529_o

Tous les matins, Rachel se prend à rêver une vie qu’elle n’a plus quand elle passe devant la maison d’une femme qui a l’air d’avoir la vie dont tout le monde rêve. Rachel ne sait pas quand cette fascination pour ce couple a commencé, mais à chaque fois que son train passe devant cette maison, Rachel scrute ce couple. Un matin comme les autres, en passant devant cette maison, Rachel va être le témoin d’un évènement qui va faire voler en éclats cette peinture idéale. Le lendemain, la jeune femme blonde de cette maison a disparu. Rachel pourrait être le seul témoin, mais son alcoolisme pourrait peut-être lui jouer des tours et ce qu’elle a cru voir s’est-il vraiment produit ?

Si l’intrigue se suit avec intérêt, si le film de Tate Taylor est bien filmé et tient une bonne ambiance. Si cette « … fille du train » détient des éléments tout à fait appréciables, qui parfois sortent même des sentiers battus, comme ces trois portraits de femmes toutes différentes et en même temps pas tant que ça. Ou encore le fait que l’intrigue soit tenu par un personnage alcoolique, ce qui fait qu’on reste beaucoup dans le doute entre ce qui aurait pu arriver et ce qui s’est réellement passé. On pourrait aussi noter que le film est bien tenu par ses acteurs et ses actrices, Emily Blunt et Justin Theroux en tête avec une petite mention pour Allison Janney qui excelle dans le rôle d’une flic.

Mais voilà, derrière ces bons arguments, « La fille du train » détient de sacrées faiblesses, dont la principale est le scénario. Un scénario qui peut très facilement être brisé dès qu’on s’y intéresse de plus près. Entre manque de subtilité, incohérences et prévisibilité de la mise en scène, « La fille du train » a bien du mal à convaincre totalement. Ce qui est dommage, car on sent une volonté de perdre le spectateur avec ces différentes histoires et points du vue qui s’entremêlent, mais malheureusement, Tate Taylor, à force de vouloir noyer le poisson, finit par rendre son film prévisible et par conséquent, le twist final n’aura pas lieu. De plus, on aurait aimé que Tate Taylor joue bien plus avec la paranoïa et les trous noirs de son personnage. Ici, malgré une bonne ambiance, on se rend compte aussi que tout est bien trop lisse et facile. Certains personnages, étrangement, ne se posent pas plus de questions que ça, par rapport à ce qu’on leur apprend.

14970970_1473474615999276_836473581_o

« La fille du train » est un film qui détient de bons éléments. C’est un film qui fait la part belle à ses actrices. C’est un film qui tient une bonne petite ambiance, qui détient de jolies métaphores aussi, sur le passé et l’avenir. Mais pourtant, malgré ces bons éléments, « La fille du train » est aussi une déception. C’est un film qui se regarde sans souci, c’est un film qui divertit, mais qui n’est pas à la hauteur de son pitch. Et surtout, c’est un film qui ne faut pas creuser. Divertissant et intéressant sur l’instant, mais malheureusement oubliable…

Note : 12,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.