Ma Vie de Courgette

14874998_1460343883979016_390948560_n

De : Claude Barras

Avec les Voix de Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jaccoud, Michel Vuillermoz

Année : 2016

Pays : France

Genre : Animation

Résumé :

Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.

Avis :

Claude Barras est un réalisateur français qui s’est spécialisé dans l’animation. Il commence sa carrière en 2005 avec le court-métrage « Banquise« . S’en suivront quatre autres courts-métrages entre 2006 et 2012. Entre-temps, il co-réalisera « Patate« , un long-métrage d’une heure, avec Sylvain Vincendeau. Après onze ans de carrière, Claude Barras se lance dans l’aventure du long-métrage seul avec sa « … vie de Courgette« .

« Ma vie de Courgette« , c’est le petit film d’animation qui a fait un sacré chemin, allant de festival en festival, emporté par l’excellent bouche à oreille, il a fini par trouver le chemin des salles obscures, alors même que le film ne fait seulement qu’une heure et six minutes.

« Ma vie de Courgette » est un petit film tout ce qu’il y a de plus sympathique, qui parle bien de l’enfance et véhicule de jolies valeurs. C’est aussi un film au design des plus intéressants et original, mais pourtant malgré tout ça, nous n’avons pas trouvé le chef d’œuvre bouleversant dont on nous avait tant parlé.

14812837_1460343910645680_1092437493_o

Icare dit Courgette est un petit garçon de neuf ans, qui par accident a tué son alcoolique de Maman. N’ayant aucune famille, il est envoyé dans un foyer. Sur place, il fait la connaissance d’autres enfants qui ont tous vécu une histoire dramatique. Ensemble, ils vont de bêtises en entraide. Quand la jeune et mystérieuse Camille arrive dans le foyer, Courgette se sent étrangement attiré par la jeune fille.

« Ma vie de Courgette » ou comment parler de l’enfance de façon tendre et décomplexée. Pour son premier film, scénarisé par la talentueuse Céline Sciamma, Claude Barras nous emporte au cœur d’un foyer pour « orphelins » afin de peindre un portrait aussi beau que plein de tendresse. Ici, tous les enfants que nous présente le réalisateur ont des parcours chaotiques. La vie ne leur a pas fait de cadeau et pourtant, malgré la tristesse de leur histoire et de leur condition, ils vont se révéler bien plus forts que beaucoup d’adultes. La force, c’est leur naturel et leur envie de vivre et de s’amuser malgré les cicatrices qui ne partiront jamais vraiment.

Le scénario, dans ses personnages, leurs détails, leurs failles et leurs blessures, est jolie. Il passe d’un ton grave à un ton amusant en un clignement de paupière et l’on se laisse prendre au jeu. Le film véhicule de belles valeurs, comme l’entraide, le partage, l’amitié et bien entendu, la famille, aussi bien celle perdue que celle qu’on se crée.

Le scénario détient aussi quelques facilités scénaristiques qui auraient mérité d’être plus subtiles, car le film apparaît comme prévisible dans son fil rouge, ce qui est dommage, car on aurait adoré se laisser surprendre tout le temps. Je pense principalement à l’intrigue qui tourne autour du personnage du flic ou de la tante de Camille. Ce fil rouge est intéressant, mais le fait qu’il soit prévisible, atténue quelque peu la passion qu’on aurait pu avoir pour l’intrigue et c’est dommage.

Là où « Ma vie de Courgette » est une totale réussite, c’est du point de vue visuel, qui est unique en son genre. Entre poésie décalée et drame profond, le film est tout simplement beau à regarder. Là encore, c’est dans ses détails et ses blessures qu’il devient plus intéressant. Claude Barras a fourni plein de petits détails et de petits clins d’œil, et il va falloir plus d’un visionnage pour tous les débusquer.

On mettra une mention pour le montage qui s’avère d’une fluidité magnifique. Aucune longueur, aucun relâchement (si ce n’est la facilité de son intrigue), on passe de belles séquences en belles séquences. Des séquences pleines de couleurs, de rires et de bêtises, qui sont chouettes à suivre.

14875817_1460343907312347_1199837462_o

« Ma vie de courgette » est donc un joli petit film d’animation qui nous fait passer un petit moment sympathique. Visuel original, scénario intéressant, dommage que le film ait pris une direction si facile et qu’il manque d’émotion, car s’il avait eu ces éléments-là, il aurait surement été un petit bijou. Mais bon, on passe un bon moment en compagnie de personnages attachants et le film véhicule de belles émotions et c’est déjà très bien, surtout quand on le compare a bien d’autres films qui sortent en salle. « Ma vie de Courgette » vaut donc bien son petit détour !

Note : 13/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net