décembre 5, 2020

Captain Fantastic – Feel Good Movie

14194335_1410791095600962_114070525_n

De : Matt Ross

Avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George Mackay, Samantha Isler

Année : 2016

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame

Résumé :

Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes.
Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

Avis :

Comédien connu et reconnu Matt Ross est le second couteau que l’on a tous vu que ce soit sur le grand écran comme sur le petit. Mais Matt Ross n’a pas qu’une seule corde à son arc, puisqu’il est aussi scénariste et depuis quelques années, il est aussi passé par la case réalisateur. Après un joli premier essai avec « 28 Hotel Rooms« , Matt Ross nous revient cette année avec un film bien particulier qui ne passera pas inaperçu.

Si vous cherchez de l’évasion, de la poésie et de la réflexion en cette rentrée, ne cherchez plus, car c’est bel et bien avec « Captain Fantastic » que vous allez le trouver. Ovni incroyable et atypique, Matt Ross livre un deuxième film passionnant de bout en bout. Un film qui montre la vie d’une autre manière. Un film aéré, bourré d’humour et de tendresse. En marge de ce qui se fait habituellement, avec « Captain Fantastic » Matt Ross interroge sur une foule de sujets et laisse son public totalement libre d’interpréter son film. Certains y verront un drame humain d’une tendresse et d’une émotion folle, quand d’autres y verront une dénonciation du système capitaliste et du moule dans lequel on est fait et dont il faut s’échapper. Bref, « Captain Fantastic » est un film qui porte son nom à la perfection et l’on a adoré faire ce voyage en sa compagnie.

14218134_1410792338934171_2042314073_n

Ben est un homme qui a tout rejeté en bloc et qui s’est installé avec sa femme et ses enfants dans les bois. Voilà des années maintenant que Ben et sa femme élèvent donc leurs enfants loin du monde extérieur. Mais la femme de Ben est tombée gravement malade et quelques mois après son admission elle meurt. Les parents de la jeune femme n’ont jamais accepté le mode de vie de leur fille, ni même son mari. Alors quand il a fallu s’occuper de l’enterrement, ils ont fait à leur convenance sans s’occuper des dernières volontés de leur fille. Ben décide alors, avec ses enfants, d’entreprendre un voyage afin de se rendre à l’enterrement de sa femme pour tenir les dernières volontés de cette dernière.

« – C’est une belle erreur. Mais une erreur quand même… »

Bon, autant mettre les deux pieds dans le plat tout de suite et taper un grand coup : « Captain Fantastic » est l’une des plus belles surprises de l’année et bien l’un des plus beaux et plus touchants films que vous pourrez voir en salle cette année. Matt Ross livre ici l’inattendu de la rentrée. « Captain Fantastic » est un film qui fait du bien. C’est un film qui saura autant vous faire rire, offrant de vrais moments de comédie généreux, que vous faire pleurer avec un drame humain et des émotions foudroyantes et enfin vous faire réfléchir sur tout un tas de questions et de sujets tous plus important les uns que les autres.

Écrit et imaginé par Matt Ross lui-même, le scénario de « Captain Fantastic » est une perle qu’on ne trouve que trop rarement sur nos écrans. C’est le genre de perle qui mélange à la perfection tous les sujets, les personnages et les aventures que ces derniers peuvent vivre, pour en tirer une peinture passionnante et incroyable dans sa réflexion. Comme je le disais plus haut, Matt Ross aborde une multitude de sujets. « Captain Fantastic » parle de la société en elle-même, de ceux qui l’intègrent et ont besoin d’elle pour vivre. Le film parle aussi et surtout de ceux qui ont choisi de vivre loin d’elle, en marge, afin d’éviter d’entrer dans un moule prédéfini. Le réalisateur, à travers les choix de ses personnages, questionne sur cette société. Il propose des choses et met ses personnages face à des choix intéressants et des dilemmes complexes. Matt Ross aborde la société de consommation, il parle du capitalisme, de ses méfaits, mais aussi de ses qualités. On est complétement fasciné et touché à la fois par ces questions qui finalement interagissent avec nous-même, car à plus d’une reprise, voulant juger les décisions de Ben, on ne va cesser de changer de choix. Des changements que l’on doit à Matt Ross bien entendu, car il ne cesse de jouer avec une certaine frontière, mais aussi à cause de nous-même et de ce que l’on nous a inculqué. Que faut-il faire ? Comment prendre telle ou telle décision ? Bref, des choix complexes que le réalisateur aborde ici avec beaucoup de nuances. Matt Ross n’influence jamais son public. Le réalisateur nous présente de manière incroyablement détaillée et réaliste ses personnages, mais n’indique jamais si telle ou telle décision est la bonne ou non. Il n’est pas juge, et ces réflexions nous appartiennent. Est-ce une erreur ? Il n’y aura aucune mauvaise réponse et seule celle que l’on pense compte.

« Captain Fantastic » n’est pas un film qui rejette ou non l’entrée dans un moule. Ce n’est pas qu’un film qui aborde et pousse à la réflexion sur ces sujets-là. Matt Ross nous offre un film bien plus riche et complexe que ça. « Captain Fantastic » est un film qui parle d’éducation et du rôle des parents. Il parle de savoir, d’enseignement, aborde de manière intelligente les choses essentielles ou du moins, les valeurs que le personnage que joue Viggo Mortensen veut inculquer à ses enfants. Le film parle aussi de la mission parentale, de l’amour et des sacrifices qu’on peut faire pour ses gamins. Matt Ross parle aussi de l’adolescence, l’émancipation et l’envie de sortir des sentiers sûrs. Matt Ross aborde de manière incroyable le deuil. Il parle et réfléchit sur l’écologie, sur le fait de produire sa propre nourriture, se satisfaire que de ce dont on a besoin. Bien sûr, dans un autre sens, le réalisateur questionne sur la surconsommation de l’homme. D’ailleurs, tout le film a une dimension écologique énorme. Bref, « Captain Fantastic » est une source de sujets magnifiques, durs et lourds que Matt Ross, tout en étant sur un ton léger avec de vrais moments de comédie, aborde de manière sérieuse et surtout passionnante.

Pour accompagner et illustrer ce moment particulier, Matt Ross nous offre une réalisation superbe. Son film est beau à tout moment. Bénéficiant d’un très beau caractère, jouissant d’une excellente ambiance, la mise en scène de Matt Ross est aussi audacieuse qu’elle détient de véritables envolées poétiques qui appuient encore un peu plus toutes les émotions et les sentiments qu’on peut avoir pour les personnages. « Captain Fantastic » est aussi un road trip auquel on prend un immense plaisir à participer. Un road trip qui traverse des décors magnifiques et des paysages magiques qui poussent encore un peu plus l’écologie, dans le sens où la nature est belle, on devrait tous s’arrêter et profiter du paysage. Certains plans sont même à tomber par terre.

« Captain Fantastic« , c’est aussi une troupe d’acteurs bluffants. On est encore une fois totalement conquis par Viggo Mortensen qui est décidément le dernier acteur libre d’Hollywood. L’acteur trouve là un rôle que l’on croirait écrit pour lui et d’ailleurs, on aurait bien du mal à imaginer quelqu’un d’autre à sa place tant il hante le personnage. Mais la très belle surprise vient de tous les gamins qui composent cette famille pas comme les autres. Ils sont six et chacun d’eux apporte une richesse bluffante, passionnante et captivante au film, à l’intrigue et à son drame. Tous sans exception vont nous faire rire et nous émouvoir.

14256574_1410791562267582_234819530_n

Énorme coup de cœur, avec ce film Matt Ross nous offre l’un des meilleurs films de cette fin d’année. « Captain Fantastic » est passionnant, intelligent, pertinent, et surtout, il n’appuie pas et n’indique pas ce que l’on doit en penser. Comme à l’image de cette famille, « Captain Fantastic » est un film libre qui fait énormément de bien.

Note : 19/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.