Les Enfants du Paradis

14408991_1423042921042446_838681743_n

De : Marcel Carné

Avec Arletty, Jean-Louis Barrault, Pierre Brasseur, Marcel Herrand

Année : 1945

Pays : France

Genre : Drame, Romance

Résumé :

Paris, 1828. Sur le boulevard du Crime, au milieu de la foule, des acteurs et des bateleurs, le mime Baptiste Deburau, par son témoignage muet, sauve Garance d’une erreur judiciaire. C’est ici que commencent les amours contrariées de Garance, femme libre et audacieuse, et de Baptiste qu’elle intimide et qui n’ose lui déclarer sa flamme. Mais aussi ceux de Nathalie, la fille du directeur du théâtre, qui aime Baptiste, et Frédérick Lemaître, un jeune acteur prometteur, qui entame une liaison avec Garance, tandis que cette dernière aime aussi Baptiste en secret.

Avis :

Il est tout à fait inutile de présenter l’immense Marcel Carné et son complice Jacques Prévert tant les deux hommes sont comme des pierres angulaires du cinéma français. De leur rencontre dans les années 30 naîtra alors des chefs d’œuvre incontournables tels que « Le jour se lève« , « Quai des brumes« , « Les Portes de la nuit » et bien sûr « Les enfants du Paradis« , chef d’œuvre absolu.

Avec « Les enfants du Paradis« , Marcel Carné signe un chef d’œuvre sur l’amour, comme on n’en voit plus. Un chef d’œuvre sublime, profond et marquant qui vous happe pendant plus de trois heures et à aucun moment il ne vous lâche. Du génie !

14389753_1423043077709097_262170866_n

Paris, 1828, sur le boulevard du crime, Garance est une femme accusée de vol. Alors qu’elle risque d’être emmenée par la police, au milieu de la foule, un mime a vu la scène et témoigne de son innocence. De cette rencontre hasardeuse va alors naître une histoire d’amour compliquée et torturée. Des rues pleines de passants aux spectacles de funambule, des petits hôtels particuliers aux plus grands salles de théâtre de Paris, Baptiste le mime le plus connu de la capitale s’éprend, comme foudroyé, de la belle Garance.

 » -Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment, comme nous, d’un aussi grand amour. »

« Les enfants du Paradis » est un film qui n’a rien de vraiment extraordinaire dans ce qu’il traite. On pourrait même dire que c’est un film qui aborde l’amour contrarié comme beaucoup d’autres films. Oui, mais à la différence qu’ici, l’amour y a rarement été aussi intense. « Les enfants du Paradis« , c’est l’amour sous toutes ses formes que ce soit devant ou derrière la caméra. « Les enfants du Paradis« , c’est l’amour passionné, poétique, silencieux, rêveur, c’est l’amour intense, c’est l’amour dans ses concessions, c’est l’amour meurtri, piégé, injuste, fragile… Autant d’amour, d’histoire et de façon d’aimer que Marcel Carné offre dans une fresque absolue que l’on ne verra pas passer.

« Les enfants du Paradis » est une histoire incroyablement riche, dont chaque scène est une surprise à elle seule. Ce sont des triangles amoureux, des rêves et des trahisons. Ce sont les brillants dialogues de Jacques Prévert qui sont capables de nous tenir la gorge serrée, tant ils sont tout simplement beaux à entendre. Le scénario qu’a écrit Prévert est d’une beauté et d’une cohérence prenante. À chaque instant, on est transporté dans ce chef d’œuvre. À chaque instant, à chaque scène, à chaque confrontation entre les personnages, « Les enfants du Paradis » scintille de mille feux. Il y a un sens aigu de la dramaturgie. Il y a un sens profond qui s’échappe de chaque scène. Il y a quelque chose d’indémodable et de très actuel dans la façon de raconter cette histoire si complexe et en même temps si accessible à tous.

Construit en deux parties, chacune sera l’égale de l’autre. La première aura pour mission de nous présenter les personnages, le fond du film, elle plante le décor, et nous permet de nous attacher à chacun de ces personnages, même les plus irritables. La deuxième quant à elle, aura pour mission de véhiculer l’émotion et le drame, crescendo, allant toujours plus haut tout en restant dans la retenue. On est complétement pris par l’intensité de l’histoire et par la destinée terrible de ces personnages. Le tout fonctionne à merveille et finalement ces trois heures que dure le film passent comme une seule.

« Les enfants du Paradis« , c’est aussi une mise en scène sublime et inspirée de Marcel Carné. Une mise en scène qui a parfaitement su capturer la folie d’un théâtre, la souffrance d’un amour non partagé, l’extravagance et l’excitation d’un Paris tout le temps en mouvement. Marcel Carné, tout en restant dans l’intime, a réussi à offrir des scènes aussi épiques que grandioses. Des scènes qui seront autant de tourbillons d’émotions, partagées entre rires et larmes. Le réalisateur a parfaitement su insuffler le désir qu’Arletty véhicule chez les hommes dès qu’elle apparaît. Il a aussi su nous éblouir et nous faire rêver en offrant les plus beaux numéros de mime qu’on ait eu à l’écran. Le sentiment de burlesque est aussi soutenu grâce à la BO géniale que le film comporte signée Maurice Thiriet.

Puis que dire de ces acteurs, tant ils sont parfaits ! Marcel Carné nous offre un casting puissant et inoubliable. Arletty résonne comme la déesse de l’amour dans ce film. Magnifique, sensuelle, magnétique, on ne voit presque qu’elle. Jean-Louis Barrault fait le plus beau et le plus bouleversant des mimes. Pierre Brasseur est génial en grande diva hautaine et agréable, on pourrait l’écouter parler des heures durant. María Casares est bouleversante dans son amour impossible. Puis il y en a encore tellement d’autres, car Marcel Carné, ainsi que Jacques Prévert ont su donner à chaque rôle, même le plus petit, quelque chose d’important et de véridique.

14408921_1423043304375741_1387415479_n

« Les enfants du Paradis » est donc bel et bien un chef d’œuvre incroyable. C’est un film impérial qui tient en émotion pendant ses trois heures. Trois heures que l’on a déjà envie de revivre, tant l’immersion, la beauté, la poésie furent profondément belles.

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net