Victoria – Héroïne des Temps Modernes

545138-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

De : Justine Triet

Avec Virginie Efira, Vincent Lacoste, Melvil Poupaud, Laurent Poitrenaux

Année : 2016

Pays : France

Genre : Comédie

Résumé :

Victoria Spick, avocate pénaliste en plein néant sentimental, débarque à un mariage où elle y retrouve son ami Vincent et Sam, un ex-dealer qu’elle a sorti d’affaire. Le lendemain, Vincent est accusé de tentative de meurtre par sa compagne. Seul témoin de la scène, le chien de la victime.
Victoria accepte à contrecœur de défendre Vincent tandis qu’elle embauche Sam comme jeune homme au pair. Le début d’une série de cataclysmes pour Victoria.

Avis :

Présenté au Champs Élysée Films Festival, « Victoria » est le second film de la réalisatrice Justine Triet, qui arrive trois ans après sa « Bataille de Solférino« .

Porté par Virginie Éfira, on pourra dire que la surprise aura été très sympathique. Sans que ce soit la comédie de l’année non plus, avec ce deuxième film, Justine Triet livre une comédie dramatique pêchue, très drôle et touchante, qui nous réserve de jolis moments en compagnie d’une héroïne pleine de charme.

13647063_1377570212256384_975726465_o

Victoria Spick est une mère célibataire qui essaie tant bien que mal de concilier sa vie de famille et sa profession. Pour gagner sa vie, Victoria est une avocate spécialisée dans le pénal, et c’est un métier qu’elle aime, qui la passionne. Un soir, alors qu’elle assiste au mariage d’un couple d’amis, Vincent, l’un des invités qui est aussi un très bon ami de Victoria, se retrouve accusé de tentative de meurtre sur sa compagne et le seul témoin de cette tentative de meurtre est un chien… Vincent entretient une relation étrange avec sa compagne. Hurlant son innocence, il demande à Victoria de le défendre. Hésitante, elle finit par accepter et cette affaire va changer bien des choses dans la vie de Victoria.

Qui a dit qu’en France, nous n’étions capable quede faire des comédies débiles comme « Aladdin » ou « Les visiteurs 3 » ? Certes, si les plus grosses comédies de ce type jouissent de beaucoup de promos, il y a tout un pan du cinéma qui sort plus discrètement et qui pourtant mérite bien plus qu’on s’y arrête, et même s’il n’est pas parfait, « Victoria » est bien la bonne comédie française par excellence. C’est le genre de comédie qui nous fait passer un très bon moment partagé entre diverses émotions. Bien rythmé, doté d’un humour pêchu et toujours bien placé, « Victoria » est tout à fait le genre de film qu’on regarde avec le sourire en permanence greffé aux lèvres.

« Victoria » est un film qui est plutôt surprenant, car il se trouve être assez différent de ce que le synopsis nous vendait. Alors qu’on s’attendait à trouver un film sur du pénal (ce qu’il est dans ses grandes lignes), « Victoria » sera bien plus un portrait de femme qu’un film de procès. Car derrière les blagues et le ridicule terrible de ce procès où, rappelons le, le seul témoin est un chien, Justine Triet va surtout tisser avec une énergie folle, une drôlerie communicative et beaucoup de charme, le portrait d’une mère seule et débordée, d’une femme d’affaire douée et passionnée, et d’une amante en manque de confiance en elle. Toutes ces casquettes et d’autres encore, que le personnage de « Victoria » est, et que la réalisatrice filme avec distance, respect, amusement et pudeur. Il est incontestable que la force de « Victoria« , c’est la vie de ce personnage extraordinaire qui est tout ce qu’il y a de plus ordinaire finalement. On est touché par la sincérité de ce personnage. On est ému parfois. On sourit et l’on rit beaucoup devant la maladresse de « Victoria« , devant sa naïveté aussi ou encore l’incongruité de certaines situations dans lesquelles notre pauvre avocate se retrouve. Justine Triet analyse bien toutes ces casquettes, s’interroge et pose un joli regard sur la femme d’aujourd’hui. Et le tout, en évitant de tomber dans le féminisme poussé. Certes, « Victoria » est une femme forte, une femme engagée, qui s’assume dans chaque partie de sa vie, mais c’est aussi une femme qui a ses failles, ses blessures et dont la présence d’un homme rassure. Bref, ça fait vraiment du bien de voir un tel portrait qui sonne si juste, surtout que « Victoria » est incarnée par la charmante Virginie Éfira qui continue son joli parcours. On sera même surpris par l’aisance de la comédienne à passer d’un registre à l’autre.

Mais comme je le disais plus haut, « Victoria » est aussi un film qui est loin être parfait. On pourra lui reprocher d’en faire un peu trop, de développer trop d’histoires et de s’égarer de temps à autre, comme par exemple avec toutes les intrigues qui tournent autour de son ex-mari. Des intrigues qui en plus d’apporter des petites baisses de régime, n’apportent finalement pas grand-chose à l’intrigue et s’avèrent très dispensables.

Pour accompagner notre belge préférée à l’écran, on trouve Vincent Lacoste qui décidément est partout. Le jeune acteur forme un duo plein de tendresse avec Virginie Éfira. Les deux se complètent et sont touchants. On trouvera aussi un excellent Melvil Poupaud qui se lance dans un rôle assez trouble tant le personnage est très étrange et décalé. D’ailleurs, le duo qu’il forme avec Alice Daquet, celle qu’il a voulu ou non assassiner, est assez fendard. Ce sont deux grands malades qui se sont tristement bien trouvés, pour notre plaisir.

13867075_1377570118923060_1985412767_n

On passe donc un bon moment devant ce deuxième film signé Justine Triet. « Victoria » est une comédie généreuse, intelligente et fragile. Puis « Victoria« , c’est surtout une comédie qui a un véritable fond, offrant un personnage riche et un regard intéressant sur la femme.

Bref, vous l’aurez compris, « Victoria » est une comédie comme on aimerait en voir plus souvent. Une comédie devant laquelle on devrait s’arrêter, car même si elle ne changera pas votre vie, elle saura vous faire rire, vous toucher et surtout vous faire passer un beau moment de cinéma. Alors que demander de plus ?

Note : 14,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net