octobre 26, 2020

Percy Jackson – Le Voleur de Foudre

13936477_1382012488478823_646192898_n

Titre Original : Percy Jackson and the Lightning Thief

De: Chris Columbus

Avec Logan Lerman, Brandon T. Jackson, Pierce Brosnan, Uma Thurman

Année : 2010

Pays : Etats-Unis

Genre : Fantastique

Résumé :

Un jeune homme découvre qu’il est le descendant d’un dieu grec et s’embarque, avec l’aide d’un satyre et de la fille d’Athéna, dans une dangereuse aventure pour résoudre une guerre entre dieux. Sur sa route, il devra affronter une horde d’ennemis mythologiques bien décidés à le stopper.

Avis :

Chris Columbus est un faiseur de magie et de bonne humeur. Tous les trentenaires ont grandi avec ses films, « Maman, j’ai raté l’avion » et sa suite, « Ma meilleure ennemie« , « Madame Doubtfire« , « L’homme bicentenaire » ou plus « récemment » Les deux premiers volets de « Harry Potter« . Bref, au fil des années, Chris Columbus a fait tour à tour rêver, rire et toucher et c’est pourquoi on a une petite affection toute particulière pour ce réalisateur. Et même si depuis pas mal de temps déjà, son cinéma se trouve être bien moins bon, voire même assez mauvais, on découvre toujours ses films avec l’espoir de retrouver le réalisateur.

Dans ses derniers films, on trouve le premier volet de « Percy Jackson« . Hollywood ayant la folie des adaptations de roman pour teenagers, et comme Chris Columbus s’en était très bien sorti avec les deux volets de « Harry Potter » et que sa carrière bat un peu de l’aile, la Warner a donc fait appel à lui pour nous entraîner dans une nouvelle aventure sur fond de mythologie grecque. Seulement, si l’idée pouvait être intéressante, « Percy Jackson » et ses potes vont avoir bien du mal à nous convaincre, notamment à cause d’un scénario peu développé qui méritait bien plus, un humour plus que dispensable et surtout un manque d’ambiance, d’ambition, d’univers et de créativité assez édifiant ! « Percy Jackson« , c’est un peu le blockbuster qui ressemble à tous les autres, mais un cran en dessous.

13956880_1382012518478820_899450057_n

Percy Jackson est un lycéen comme tous les autres. Avec Grover, son meilleur pote, il essaie tant bien que mal de passer son adolescence. Mais un jour comme les autres, Percy se fait attaquer pour une créature qui lui ordonne de rendre la foudre de Zeus qu’il a volée. À partir de ce moment-là, la vie de Percy Jackson ne va plus être la même. On lui apprend l’existence des dieux grecs. On lui apprend qu’il le fils de Poséidon, dieu de la mer. On l’emmène dans un camp de jeunes demi-dieux afin de l’entraîner à la possible guerre qui se prépare dans l’ombre. Zeus étant certain que Percy a volé son éclair, il lui laisse douze jours pour le lui ramener. Pour éviter la fin du monde et la colère des dieux, Percy va se lancer dans une aventure bien plus grande qu’il ne l’avait imaginée.

Avec « Percy Jackson« , on ne s’attendait pas à un grand film, mais toutefois, on espérait trouver un petit film d’aventure qui arriverait à nous emporter dans sa quête. Les bandes-annonces, même si elles laissaient transparaître déjà des défauts, arrivaient malgré tout à être à être convaincantes. Mais c’est la déception qui l’a emportée.

Et cette déception s’est fait ressentir très vite dans le film. Il y a des films où l’on ressent, un peu comme une évidence, qu’ils vont nous transcender ou pas dès le départ. « Percy Jackson« , dès ses dix premières minutes, sent la déception. Baignant dans un kitsch étonnant, le film n’arrive jamais à vraiment convaincre. L’histoire se met en place, mais on n’y croit pas plus que ça. Il y a un vrai souci d’écriture et de cohérence qui se dégage de l’ensemble. Le scénario est même très con parfois. Puis le film de Chris Columbus n’est pas assez développé et surtout, il n’a pas assez « crédibilisé » son film. Beaucoup de questions restent en suspens. Pourquoi Percy et pas un autre enfant de dieu par exemple ? Pourquoi est-il si protégé ? Pourquoi l’odeur fonctionne quand il est au lycée ? Pourquoi l’Olympe a l’air de s’être donné rendez-vous aux États-Unis ? Et là où l’on aura le plus de mal à accepter le film, c’est le fait et le pourquoi ces enfants demi-dieux sont alors des teenagers américains avec des soucis d’ados… Bref autant de questions et de raisonnements qu’on aurait voulu trouver plus développés, plus assurés et crédibles, avant même que l’aventure de M. Jackson et ses potes ne commence.

La faute trouve sûrement sa réponse dans un souci d’aller vite pour respecter le cahier des charges voulu par les studios. « Percy Jackson » enchaîne les rebondissements très vite pour arriver au plus vite au cœur de son aventure et c’est comme ça qu’il oublie de bien cimenter ses fondations. Il oublie de rendre ses personnages attachants. Il oublie de rendre son histoire forte, merveilleuse et cohérente. Alors bien sûr, l’ensemble « Percy Jackson » se laisse regarder, on pourra même prendre un certain plaisir, car l’aventure en elle-même et les défis que notre jeune héros doit relever restent sympa à suivre. On pourrait apprécier les différentes étapes qu’affronte Percy. Certaines trouvent vraiment de l’intérêt, notamment les scènes dans un casino ou encore la descente chez Hadès. Mais dans le fond, on ne peut que constater que le film méritait tellement mieux.

On est donc peu convaincu par le scénario, mais on pourrait se rattraper avec la réalisation, l’ambiance et l’univers qu’a créé et filmé Chris Columbus. Mais là encore, c’est assez dispensable. « Percy Jackson » est un film qui n’ira pas plus loin que les cadres déjà établis dans son genre. C’est un film qui ne va prendre aucun risque, offrant des scènes très lisses et trop propres, qui ne vont pas plus loin que de faire leur travail. Tout est préconçu d’avance et aucune surprise ne vient nous bousculer. On ne trépide pas pour nos héros. Il y a bien de bonnes idées, mais elles sont mal employées et développées et c’est vraiment dommage.

Enfin, si « Percy Jackson » est bien casté et que le jeune Logan Lerman qui arrive peu à peu, à force de conviction, à nous faire croire à son personnage, on restera plus sceptique sur ses compagnons de voyage. La belle Alexandra Daddario est bien jolie, mais il ne faudra pas chercher plus loin. Quant à Brandon T. Jackson qui joue le meilleur ami de Percy et son protecteur, il est assez insupportable avec ses vannes qui tuent et son côté trop cool. On sera étonné du nombre de grands acteurs qui y ont cru, Sean Bean, Rosario Dawson, Uma Thurman, Catherine Keener, Melina Kanakaredes, Steve Coogan (quoi que lui est génial et son duo improbable avec Rosario Dawson fonctionne parfaitement), Ray Winstone, Joe Pantoliano… Bref, c’est très étonnant de voir tout ce beau monde pour un résultat si oubliable. Par contre, pour ce film, nous pourrons tout de même décerner la palme du kitsch à Pierce Brosnan qui incarne un centaure. Et franchement pour les retrouvailles entre Pierce Brosnan et le réalisateur de « Madame Doubtfire« , on ne peut s’empêcher de sourire, tant on est mal à l’aise pour lui. D’ailleurs, on a l’impression que lui-même a du mal à croire en lui et à ce qui se passe.

13957597_1382012561812149_2102012666_n

Donc ce n’est pas encore avec « Percy Jackson » que l’on retrouvera le Chris Columbus qui nous a fait tant rire et emporter vers de belles aventures. Après, malgré tout et malgré ses défauts flagrants et parfois affligeants, « Percy Jackson » se laisse regarder et les petites aventures que le trio va vivre trouvent quelques fois un petit charme plaisant.

Note : 09/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.