Bad Moms – Desperate Housewives

13932972_1381146288565443_912285015_n

De : Jon Lucas et Scott Moore

Avec Mila Kunis, Kristen Bell, Kathryn Hahn, Annie Mumolo

Année : 2016

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie

Résumé :

En apparence, Amy a une vie parfaite : un mariage heureux, de beaux enfants et une carrière qui décolle. En réalité, elle se met tellement la pression pour être au top sur tous les fronts, qu’elle est sur le point de craquer.

Au bout du rouleau, elle trouve comme alliées deux autres mères épuisées elles aussi par le stress des règles imposées par Gwendoline, la toute puissante présidente des parents d’élèves. Ces trois nouvelles meilleures amies se lancent dans une folle virée en quête de fun et de détente, loin de leurs responsabilités conventionnelles de mères de famille. Ce qui a tendance à crisper le clan de Gwendoline et ses mères parfaites…

Avis :

Jon Lucas et Scott Moore est un duo de scénaristes et réalisateurs qui œuvre depuis une bonne dizaine d’années, mais qu’on connaît assez mal. Pourtant, dans le domaine de l’écriture, les deux ont livré des comédies qui ont eu leur succès. C’est eux qui se planquent derrière la trilogie  » Very Bad Trip » de Todd Philips. C’est encore eux qui se cachent derrière « Echange standard » ou « Hanté par ses ex« . Du côté de la réalisation, on ne leur connaissait jusque-là qu’un film, « 21 & Over » sorti directement en DVD chez nous.

« Bad Moms » est donc leur deuxième long métrage. Sorti assez discrètement, on était en droit d’attendre de « Bad Moms » une petite comédie sympathique qui nous fera passer de bons moments, nous réservant son lot de gags tordus et funs. Si le film a de très bons côtés, qu’il peut même être une bonne surprise sur certains points, notamment dans la peinture de ces parents débordés qui font tout pour être au top, la surprise sera abîmée par un côté trop récurrent dans les comédies américaines, la vulgarité. Car bien souvent, « Bad Moms » va être gâché par la gratuité et la lourdeur de sa vulgarité et c’est bien dommage, car le film a de bonnes idées.

13900454_1381146611898744_1978863939_n

Amy, c’est la maman qui est sur le point de craquer. Complètement surmenée, voulant absolument être « parfaite » sur tous les fronts, Amy a l’impression d’être la seule à tout faire. D’ailleurs, ce n’est pas une impression, Amy est bien la seule à tout faire. Son mari n’en branle pas une, ses enfants sont complétement assistés, et à son boulot, elle est entourée de gamins qui n’ont pas plus de préoccupation que le prochain épisode de « Game Of Thrones ». Si la boite tourne, c’est bien grâce à Amy. Un soir, quand elle se rend après une exécrable journée à une réunion de parents d’élèves tenue par la plus que parfaite et exaspérante Gwendoline, Amy craque et envoie balader la mère parfaite qu’est Gwendoline. Dès lors, après avoir fait la connaissance de deux mères aussi plombées qu’elle, Amy décide de lâcher du lest, quitte à être une « Bad Moms » pour un temps.

« Bad Moms » est un film plutôt mitigé. C’est une sorte de patchwork bourré de bonnes idées et de belles intentions. C’est un film honnête sur plus d’un point. C’est un film qui se pose comme une bonne critique qui met à l’honneur le perfectionnisme que la société impose pour être une bonne mère. « Bad Moms« , c’est aussi une belle satire du regard de l’autre. Du paraitre et de la dissimulation pour entrer dans une sorte de norme et de bienveillance qui finalement est fausse, et même hypocrite. Le film questionne aussi sur le temps qui passe et la jeunesse volée. Bref, pour bien des raisons et des sujets, « Bad Moms » est un bon film qui développe « bien » les différents thèmes qu’il aborde. De plus, le film offre des situations justes qui mettent bien en valeur les sacrifices que les parents peuvent faire pour le bien de leurs enfants. Le film décrit bien finalement ce rôle ingrat que les parents peuvent avoir. Ce rôle que les enfants, pour beaucoup, découvriront bien plus tard. Enfin, « Bad Moms » offre des personnages touchants, qui vont être agaçants parfois (cet agacement vient beaucoup de la réalisation), mais dans le fond, ils vont être presque tout le temps attachants. Des personnages qui sont tenus par des actrices qui, on le sent, sont là pour les bonnes raisons.

Mais voilà, derrière tous ces excellents points, « Bad Moms » est littéralement abîmé par son côté exubérant. Comme la plupart des comédies américaines, « Bad Moms » ne va pas échapper à la règle et va se vautrer très largement dans la vulgarité. C’est gras, c’est lourd, c’est très souvent gratuit et bien souvent la gratuité apporte des incohérences. On reste là à se demander pourquoi ce choix ? Pourquoi vouloir à tout prix faire dans la démesure, alors que la scène d’avant était si juste et apportait de bons raisonnements et de bons questionnements ? En fait, avec ce film, on a l’impression que les deux réalisateurs ont peur de leur film et l’agrémente de cette vulgarité, histoire de marquer les esprits et c’est justement ce qu’il ne fallait pas faire. On aurait aimé qu’ils assument et développent mieux les sujets « sérieux » qu’ils ont mis en scène. C’est à croire que l’on ne peut plus trouver une comédie qui fasse rire, tout en étant sérieuse. D’ailleurs, les meilleures vannes et gags du film sont ceux qui ne sont pas vulgaires. Puis il y a cette réalisation grossière. A force de vouloir être cool, se la jouer d’jeuns et dans le coup, « Bad Moms » use de facilités lourdes pour donner du rythme. Sa BO par exemple est assourdissante et ressemble plus à une compil de tube qu’il faut bien mettre dans un film.

13936805_1381146518565420_2100830175_n

Alors bien sûr, ça se laisse regarder, il y a même des gags bien trouvés, mais on ne peut que rester sur une note de déception, car les idées sont là, l’envie est là, le sujet est fort et le tout est gâché par un humour lourd et vulgaire. C’est dommage, car il aurait pu donner un film fort et bon. Mais à la place de cela, « Bad Moms » restera une comédie parmi tant d’autres. Une comédie qui amuse sur certains points. Une comédie qui peut toucher. Mais « Bad Moms » est surtout une comédie qui méritait bien mieux.

Note : 11/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net