Maurice

13435628_1339969152683157_966378667_n

De: James Ivory

Avec Hugh Grant, James Wilby, Rupert Graves, Denholm Elliott

Année: 1987

Pays: Angleterre

Genre: Drame

Résumé:

Quelques années avant la Première Guerre mondiale, la découverte par un jeune bourgeois londonien, intelligent et sensible, Maurice, de ses affinités particulières avec un être de son sexe, Clive. Les tourments et les luttes qui en découlent dans une société victorienne et enfin la victoire de pouvoir assumer en toute honnêteté sa différence.

Avis:

Réalisateur américain, James Ivory est surement le plus britannique des ricains tant sa filmographie est parcouru de cette Angleterre victorienne qu’il aime tant. D’ailleurs, si le réalisateur a fait d’autres films se déroulant dans d’autres époques, ses plus grands et plus beaux succès sont ces films d’époque. Et des films comme « Chambre avec vue« , « Les vestiges du jour » ou encore « Retour à Howards End » sont même devenus des classiques de sa filmographie.

« Maurice » est un film assez méconnu et presque oublié de la carrière du réalisateur. Pourtant, avec ce film, James Ivory nous plonge avec beaucoup de retenue et de délicatesse dans la société mondaine de l’Angleterre du début du XXème siècle pour aborder un sujet caché et tabou, l’homosexualité.

13410468_1339969259349813_2055061868_o

Maurice est un jeune homme brillant, bien éduqué, issu d’un beau milieu et qui est promis à un bel avenir. Mais alors que tout sourit à Maurice, il se trouve que ce dernier est bien plus attiré par l’un de ses camarades de classe que par la gente féminine. Cette attirance est même réciproque. Commence alors entre les deux hommes une relation douce et pleine de contradictions qui pourtant va durer et s’étendre sur plusieurs années. Une relation qui sera cachée et mal vécue, particulièrement par Clive, l’homme dont est amoureux Maurice.

« Maurice » est une histoire secrète torturée qui étouffe par le poids de ses non-dits, de ce secret honteux et inavouable. « Maurice« , c’est une double vie en apparence, c’est un combat permanent contre le regard des autres qui pourrait tristement se résumer par le dicton « pour vivre heureux, vivons cachés ». « Maurice« , c’est un film sur un défi personnel, un combat même pour s’accepter tel que l’on est et finalement se libérer ou du moins essayer de se libérer de son propre jugement et du regard de l’autre, pour enfin vivre pour soi, et non comme on l’attend de nous. Avec ce film, James Ivory va peindre avec beaucoup de pudeur et de réflexions aussi bien les portraits de personnages sublimes que d’une société qui s’impose des barrières. Une société intolérante et puritaine. Une société piégée dans des carcans impitoyables qui peuvent détruire des vies au nom de la bienséance. Le réalisateur aborde le difficile sujet de l’homosexualité dans une Angleterre qui punit ce pêché de prison et c’est sans esclandre, sans démonstratif, qu’il arrive à toucher son spectateur.

Adapté d’un roman de E.M. Forster, James Ivory impose une belle leçon de pudeur, de justesse et d’esthétisme. « Maurice » est un film magnifique, de par son intrigue, mais aussi de par toutes les nuances et subtilités que James Ivory distille avec énormément de talent au fil de son histoire et de l’évolution de ses personnages.

Ce qui est magnifique avec « Maurice« , c’est la facilité avec laquelle les personnages nous emportent dans leur histoire. Dès les premières minutes, dès les premiers dialogues, avec cette scène où un homme qui explique les choses de la vie à ce petit garçon, « Maurice » dégage quelque chose de prenant et de touchant. Quelque chose de particulièrement retenu qui éveille notre attention. James Ivory a très bien su présenter ses personnages et avec cette scène d’ouverture, on comprend d’emblée là où le réalisateur va nous emmener, mais aussi que son film va être d’une justesse remarquable. Que son film va beaucoup jouer sur la retenue, les non-dits et l’émotion. Bref, c’est presque d’emblée que l’on comprend que l’on va passer un très bon moment So British.

Si le scénario de « Maurice » est très beau, on constatera que le film l’est tout autant dans sa forme. Magnifiquement reconstitué, « Maurice » est un petit bijou d’esthétisme. Une mise en scène inspirée, de très belles séquences, des décors, des costumes, ou encore des situations qui respirent le souci du détail. James Ivory est très connu pour ce souci du détail et tout comme « Les vestiges du jour« , « Maurice » véhicule et transmet ce charme fabuleux qui donnerait presque l’impression que chaque plan imaginé par le réalisateur est une toile de maître.

« Maurice » est aussi un film qui est parfaitement tenu par un trio d’acteurs touchants. Une mention très spéciale pour le talentueux James Wilby qui tient-là l’un des plus beaux rôles de sa carrière. On sera heureux de découvrir un tout jeune Hugh Grant, loin des rôles de mec maladroit qu’on lui connaît aujourd’hui dans ses comédies. Un Hugh Grant bien plus intéressant et surprenant, ça fait même du bien de le voir ainsi. Puis on trouvera, un peu comme une révélation, l’excellent Rupert Graves (aujourd’hui connu pour être Lestrade dans la série « Sherlock« ) qui tient là un rôle superbe, qui lui va à merveille. Un rôle qui fait énormément de bien parce qu’il est drôle, bourré de fougue et de naturel. Un rôle qui s’invite comme une bouffée d’air frais parmi toute la tristesse et les tourments que vit le personnage de Maurice.

13436071_1339969222683150_1611131726_n

Cette deuxième incursion dans le cinéma de James Ivory, fut une surprise magique. « Maurice » est un film empreint de subtilité, de honte, de malaise, d’émotion, d’envie de liberté, de révolte et enfin d’amour. Triste et bouleversant, révoltant parfois et en permanence touchant, James Ivory a réalisé un film magnifique tout simplement !

Note: 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net