Men & Chicken

1015531_fr_men___chicken_1457517534198

Titre Original : Maend & Hons

De : Anders Thomas Jensen

Avec Mads Mikkelsen, David Dencik, Nicolas Bro, Nikolaj Lie Kaas

Année: 2016

Pays: Danemark

Genre: Comédie

Résumé:

À la mort de leur père, Elias et Gabriel découvrent qu’ils ont été adoptés et que leur père biologique, Evelio Thanatos, est un généticien qui travaille dans le plus grand secret sur une île mystérieuse.
Malgré leur relation houleuse, ils décident de partir ensemble à sa rencontre. Arrivés sur cette île éloignée de la civilisation, ils vont découvrir une fratrie étrange et des origines inquiétantes.
Il devient évident que, décidément, on ne choisit pas sa famille.

Avis :

Réalisé par Anders Thomas Jensen, à l’origine des scénarii de nombreux films américains tels que A Second Chance, The Salvation ou encore Love is all you need, Men & Chicken est une comédie dramatique danoise portée par Mads Mikkelsen (Casino Royal, Hannibal).

la-la-et-mn-men-and-chicken-movie-02-jpg-20160421

Men & Chicken est ce genre d’ovni qui nous vient des pays nordiques, type de films totalement absents du registre français ou américain. Anders Thomas Jensen mélange allégrement l’humour et le trash avec fluidité et facilité. Le spectateur assiste sceptique, dubitatif, puis totalement passionné à l’expression d’un scénario intelligent, original et véritablement bien pensé. Le personnage de Mikkelsen et son frère, totalement opposés, forment un duo inédit et atypique, composé d’un homme déséquilibré, en permanence à la recherche d’affection, alors que le second est un individu cultivé, racé et au panel intellectuel plus important. A la mort de leur père ils apprennent qu’ils sont en réalité adoptés et décident de partir à la recherche de leur véritable famille. Ils atterrissent sur une île pratiquement déserte, à la démographie excessivement faible, composée de quelques locaux à la folie explosive, dont fait évidemment partie la famille génétique de ces deux énergumènes. Men & Chicken commence comme une véritable comédie, enchaînant gags de situation et des vannes savoureuses incorporées à des dialogues délectables. Pour autant le long métrage va constamment osciller entre la comédie, le drame, l’horreur, mais aussi le social, tant de dimensions respectées, bien amenées et utiles au déroulement de l’intrigue étonnante et inattendue. Anders Thomas Jensen joue avec les codes et mélange les genres pour obtenir un film sans demi-mesure, le cinéaste allant au bout de ses partis pris.

Une fois confronté à cette famille de dégénérés, les deux protagonistes vont s’apercevoir que leurs origines sont bien douteuses. Avec une mise en scène parfois anxiogène, qui s’apparente au genre horrifique, Anders Thomas Jensen s’enfonce dans une démonstration trash maitrisée, que ce soit dans l’humour ou le drame. Les personnages attachants permettent de transporter une certaine identification au spectateur, donnant une légitimité à chaque action. Men & Chicken est le retour dans un autre âge, à une époque où l’être humain n’avait aucune considération pour les autres ou même de soi. Mais c’est aussi et surtout, une belle étude sociale de la condition humaine, du traitement des marginaux, des problèmes d’adaptation que peuvent rencontrer les laissés pour compte. Que ce soit physiquement ou psychologiquement, la société n’aide en rien ses citoyens, ces individus perdus, inquiets, pris en charge uniquement pour les dissimuler du reste du monde. Men & Chicken est avant tout une étude de la condition sociale et familiale d’une caste en difficulté, que ni le sort, ni l’aide social ne pourra les sortir de leur complaisance malsaine composée de zoophilie, de violence et d’esprits déconnectés de toute réalité. Mais Anders Thomas Jensen légitime son propos en emportant son œuvre dans une dimension scientifique à glacer le sang. Quelque part entre La Colline a des Yeux ou Médecin de Campagne, Men & Chicken parle de manipulation génétique et d’expériences ratées. Sans en dire plus, le final du long métrage, véritablement inattendu, est une étonnante conclusion, pleine de véracité, d’originalité et de dégoût.  Porté par le talent conséquent de Mads Mikkelsen, Men & Chicken est une trouvaille séduisante, véritablement bien mise en scène, à la photographie aboutie. Son scénario est une écriture nouvelle et raffinée incorporée dans un sujet sombre et détestable. Jamais lourd, jamais pathos, jamais asphyxiant, Anders Thomas Jensen trouve en permanence le bon dosage pour que les rouages de son film s’imbriquent parfaitement.

men-and-chicken

Men & Chicken est une œuvre à part entière à découvrir vite, un film mineur dans le grand commerce international de l’industrie du cinéma, mais incontestablement un film abouti et passionnant.

Note : 16/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Aubin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net