octobre 28, 2020

I Will Rock You

13281982_1327666803913392_1993414420_n

Titre Original : Svengali

De : John Hardwick

Avec Martin Freeman, Jonny Owen, Vicky McClure, Michael Socha

Année: 2013

Pays: Angleterre

Genre: Comédie

Résumé:

Un Gallois se rend à Londres pour réaliser son rêve : devenir le manager du groupe le plus cool du monde.

Avis:

Petit réalisateur anglais encore inconnu chez nous, John Hardwick ne compte pour l’instant que deux films à son actif, dont « I will Rock you » qui est le dernier qu’il a mis en boite en 2013. Depuis, le réalisateur s’affaire sur les saisons de la série « Suspect« . Une série qui reste encorne inédite chez nous.

Sorti directement en DVD chez nous, « I will Rock you » vient d’Angleterre et parle de Rock et comme l’Angleterre est le pays du Rock et que très souvent, il nous offre d’excellents films qui passent bien trop inaperçus, il n’en fallait pas plus pour jeter un œil sur ce film. Mais le résultat n’a pas été à la hauteur des espérances et on a bien eu du mal à accrocher à « I will Rock you« , notamment à cause d’un personnage principal qui laisse indifférent.

13282806_1327667017246704_620818400_o

Dixie et sa copine quittent le Pays de Galles pour venir vivre à Londres. Dixie est passionné de musique et a des oreilles en or. Avec ce don, il espère bien remarquer et faire signer le prochain groupe de Rock qui fera un véritable carton dans le pays. À son arrivée, il doit voir un groupe qui s’appelle les Prems. Et avant même de visiter un appartement, Dixie va rencontrer le groupe de ses rêves dans un petit garage. Persuadé d’avoir trouvé la perle des perles, Dixie va alors s’investir complétement pour eux.

Sexe, drogue, bière, rock et surtout agacement. Voilà ce que l’on va trouver dans ce cocktail made in England qui se suit avec quelques sourires, accompagnés de bonne musique, mais qui malheureusement reste très agaçant, très dispensable et finalement très oubliable.

Naviguant dans les coulisses de la scène Rock anglaise, « I will Rock you » sur le papier avait tout pour séduire, un personnage plein de rêve, l’envie de réussir, du rock à l’anglaise et des acteurs excellents qu’on apprécie (Vicky McClure, Michael Socha, Michael Smiley ou encore Martin Freeman). Mais voilà, « I will Rock you » est un film qui ne décollera jamais vraiment, et très vite, on va avoir du mal à entrer dedans, notamment à cause de son intrigue, mais aussi et surtout à cause de son personnage principal particulièrement tête à claques, tout comme Jonny Owen, le comédien qui l’incarne.

Si le scénario reste souvent sympathique, offrant de bons moments qui nous feront sourire, comme la scène du disquaire, le premier gros concert organisé dans un pub, ou encore la détresse de Vicky McClure piégée dans une orgie organisée par le groupe, pour le reste, on n’aura pas grand-chose à se mettre sous la dent. Le scénario enchaîne les moments assez clichés et il le fait avec une certaine maladresse, alors qu’on aurait aimé en rire par exemple, ici on reste facilement de marbre devant. L’intrigue se jette des bâtons dans les roues avec des éléments qui alourdissent le tout, comme ce qui tourne autour du père de Dixie ou encore le dilemme avec sa copine. D’ailleurs, on n’a toujours pas compris comment cette relation a fait pour se dégrader aussi vite. Et ces petits détails (et il y en a d’autres encore) font qu’on a l’impression que tous ces éléments sont ainsi placés pour donner du fond au film et ainsi aller jusqu’à son heure et demie, mais malheureusement ça ne fonctionne qu’à moitié. De plus, on sera très déçu de l’ambiance. Alors qu’on avait envie de trouver un film drôle et débridé, « I will Rock you » reste très sage pour un film abordant le Rock. On pourra même dire qu’il reste très naïf, trop naïf. Tout ce qui touche au personnage principal, ses décisions, ses ambitions et sa façon de mener à bien l’essor de ce groupe, est finalement plus agaçant qu’amusant.

Cet agacement vient aussi de son comédien qui est tour à tour peu investi ou alors beaucoup trop investi. N’arrivant jamais à trouver le juste milieu, Jonny Owen est particulièrement tête à claques et même s’il est entouré de bons comédiens qui relèvent le niveau, c’est malheureusement lui qui est principalement mis en avant et par conséquent, c’est lui qui atténue l’humour ou le drame du film.

13285558_1327666893913383_472775232_n

On ressort donc de « I will Rock you » déçu, car le film avait de bons arguments pour fonctionner et c’est même ce qu’il a fait quelquefois. On a souri devant des situations ou des comédiens bien trouvés. Mais malheureusement, c’était bien trop peu face à un comédien principal qu’on a envie de gifler à longueur de film.

Note : 10/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.