octobre 29, 2020

Les Choses de la Vie

13235934_1320989441247795_1146977455_n

De : Claude Sautet

Avec Michel Piccoli, Romy Schneider, Léa Massari, Gérard Lartigan

Année : 1970

Pays : France, Suisse, Italie

Genre : Drame

Résumé :

Au volant de sa voiture, Pierre, architecte d’une quarantaine d’années, est victime d’un accident de la route. Ejecté du véhicule, il gît inconscient sur l’herbe au bord de la route. Il se remémore son passé, sa vie avec Hélène, une jeune femme qu’il voulait quitter, sa femme Catherine et son fils…

Avis :

Grand cinéaste et scénariste français, nul besoin de présenter Claude Sautet, tant certains de ses films font partie du panthéon des trésors du cinéma français. En plus de cinquante ans de carrière, Claude Sautet a fait tourner les plus grands, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura, Michel Piccoli, Louis De Funès, Romy Schneider, Yves Montand, Claude Brasseur, Emmanuelle Béart, Stéphane Audran, André Dussollier, Sandrine Bonnaire, Serge Reggiani… Il a fait tourner la crème de la crème de notre cinéma et c’est toujours un plaisir de voir ses films et d’en découvrir d’autres.

Si Claude Sautet connut un succès avec « Classe tout risque« , son deuxième film, il rencontre la renommée avec son quatrième film, « Les choses de la vie« , un bon et magnifique drame porté par un duo mémorable, Michel Piccoli et Romy Schneider. « Les choses de la vie » s’inscrit comme un chef d’œuvre indémodable qui traverse les années et les décennies avec une aisance et un charme fou.

13228005_1320990134581059_1172893307_n

Pierre est un homme d’une quarantaine d’années qui vient d’être victime d’un grave accident de voiture. Éjecté de celle-ci, il gît dans l’herbe, presque inconscient. Alors que tout le monde s’affole autour de lui, Pierre laisse son esprit se remémorer sa vie, son passé, sa femme Catherine, son fils Bertrand et surtout Hélène, une jeune femme qu’il voulait quitter.

Chef d’œuvre parmi les chefs d’œuvre, « Les choses de la vie » est un film aussi simple qu’il est complexe dans sa mise en scène maîtrisée au millimètre près. Sur un scénario adapté du roman éponyme de Paul Guimard, Claude Sautet réalise un grand film qui respire la vie au moment même où son personnage principal s’apprête à la quitter.

Mélancolique, onirique, tendre, injuste et tout simplement beau, « Les choses de la vie » est un film qui envoûte celui qui le regarde grâce à la simplicité de son intrigue et surtout la spontanéité de ses personnages, qui résonnent tous plus justes et vrais les uns que les autres. Monté en flashback de manière incroyable (c’est même une véritable leçon de mise en scène !), on a l’impression d’être les témoins indiscrets, mais toutefois privilégiés, de la vie du personnage de Pierre, de ses joies, de ses peines, de ses doutes et de ses amours. Avec des allers-retours tous plus beaux et touchants, Claude Sautet nous entraîne au plus près de son personnage et chaque scène sera importante. Chaque scène résonne comme une tranche de vie qu’on vole et qu’on déguste avec tristesse et poésie. Et c’est tout en beauté, tout en musicalité (la BO de Philippe Sarde est un chef d’œuvre à elle seule), mais aussi en fatalité que le réalisateur nous entraîne vers ce final bouleversant et inoubliable qui nous renvoie à nous-même, à notre vie, à notre mort, à nos instants. Claude Sautet, à travers le destin tragique de Pierre, nous dit de profiter de chaque instant comme si celui-ci pouvait être le dernier, car la vie est d’une fragilité absolue et alors que « Les choses de la vie » est d’une tristesse inconditionnelle, on en ressort, certes bouleversé et ému, mais surtout avec l’envie de vivre tout simplement.

Si le film est magnifiquement filmé et mis en scène, il doit aussi beaucoup à ses comédiens fabuleux. Michel Piccoli trouve-là l’un de ses plus beaux rôles. L’agonie de Pierre est renversante et la voix de Michel Piccoli ne fait que renforcer l’émotion que l’on ressent. Son amoureuse est campée par une Romy Schneider absolument lumineuse. L’actrice rayonne comme jamais et c’est tout en simplicité qu’elle a rarement été aussi bien filmée. Le couple Piccoli/Schneider est magnifique. Ils sont vrais ensemble, il y a une telle alchimie, une telle force, une telle beauté qui se dégage d’eux. Claude Sautet a réussi à capturer à jamais des moments inoubliables. Mais « Les choses de la vie » ce n’est pas que Michel Piccoli et Romy Schneider. Ce film, c’est aussi tous les personnages qui entourent et interviennent dans la vie de Pierre, et c’est à juste titre qu’on retiendra aussi la merveilleuse Léa Massari qui incarne l’ex-femme de Pierre. On retiendra aussi Gérard Lartigan, son fils ou encore le regard de l’ami de toujours jouer par Jean Bouise. Un regard qui en colle des frissons tant il est triste et vrai.

13249407_1320990037914402_438958319_n

« Les choses de la vie » est donc une œuvre bouleversante qui transcende les années avec toujours autant d’émotion. En abordant la mort d’un homme en pleine force de l’âge, Claude Sautet signe une ode indémodable et bouleversante à la vie.

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.