décembre 2, 2020

New York New York

12822029_1260463163967090_1217929927_n

De : Martin Scorsese

Avec Robert De Niro, Liza Minnelli, Lionel Stander, Barry Primus

Année : 1977

Pays : Etats-Unis

Genre : Comédie Musicale, Drame

Résumé :

New York est en liesse après la victoire sur le Japon. Jimmy Doyle, saxophoniste et jeune soldat, remplace son uniforme par les habits à la mode et se rend au Starlight Club où la fête est déjà commencée. Il rencontre Francine Evans, une jeune chanteuse, et tente sans succès de la séduire. Mais le hasard les fait à nouveau se rencontrer dans la nuit, et la chanteuse et le saxophoniste vont s’aimer, faire carrière, connaitre la gloire, se séparer et se rencontrer à nouveau dix ans plus tard.

Avis :

Après sa palme d’or à Cannes pour « Taxi Driver » remportée un an plutôt, Martin Scorsese se voit changer de statut. Lui qui n’a fait que gravir les échelons peu à peu se voit enfin confier un très gros budget, pour ce qui sera à l’époque son plus gros film. Mais s’il a rencontré le succès jusque-là, « New-York New-York » va être son premier échec. Four commercial, le film se fait descendre par la critique, ce qui va entraîner Scorsese dans une terrible dépression et l’enfonça dans la drogue.

Mais surprise totale, le film de Scorsese est bluffant et passionnant, puis il est emmené par un duo d’acteurs incroyable. C’est donc un film oublié de la filmographie de Scorsese qu’il faut absolument remettre en lumière et inviter à découvrir.

12499082_1260463387300401_489970413_o

1945, l’Amérique fête sa victoire sur le Japon. À New-York, Jimmy Doyle, un jeune soldat qui est saxophoniste, fait la connaissance de la ravissante Francine Evans, une jeune chanteuse. Si Jimmy peine à la séduire, il va finir par y arriver et ensemble, ils vont connaitre un destin fait de gloire, de séparations et de retrouvailles.

« New-York New-York« , c’est une épopée, une fresque presque épique qui suit la montée fulgurante de deux personnages bouleversants de sincérité. « New-York New-York« , c’est l’histoire d’une femme superbe et incroyablement talentueuse et d’un mec doué, mais impulsif et « jaloux » qui refuse certaines conditions que son orgueil de macho ne veut admettre.

Martin Scorsese est un touche-à-tout, et après la rue, après la grande dépression, après le road movie ou encore la guerre du Viêtnam et ses conséquences, c’est dans le vieux New-York que le réalisateur se lance dans une histoire d’amour, sur fond de passion de la musique et plus indirectement sur fond de l’ »american dream », puisque l’histoire et le succès que vont rencontrer les deux personnages en est l’exemple même. D’un romantisme absolu, « New-York New-York » est une folle histoire d’amour entre un saxophoniste de jazz et une chanteuse de cabaret et Martin Scorsese va nous réserver tout ce que l’on a envie de voir et de vivre dans ce genre de grande passion romantique et déchirante.

Ce qui est génial quand on regarde ce film, hormis le scénario qui est brillant, c’est l’hommage que rend Martin Scorsese à la comédie musicale tout en l’adaptant à son propre style, pour aborder les sujets qui lui tiennent à cœur. La religion, le couple, la jalousie, l’égoïsme, l’estime de soi, la passion puis l’amour, sont au cœur de son film. Et c’est surtout l’amour sous toutes ses formes et qui prend tous les chemins possibles et inimaginables qui est magnifiquement mis en valeur. Un amour qui nous emporte dans une des plus belles relations que l’on ait pu voir dans le cinéma de Scorsese. Bref, on a envie de dire que ce film est très Scorsesien et en même temps unique puisqu’il livre autre chose, aussi bien dans son fond que dans sa forme et c’est très surprenant venant de la part du cinéaste, surtout que le film déborde d’émotions, un élément que l’on trouvait peu dans son cinéma jusque là.

Si le film fut un échec commercial, dans son intrigue comme son esthétisme, c’est une réussite totale. Incroyablement maîtrisé, bourré d’idées de mise en scène, peuplé de scènes bluffantes (la première fois que Minnelli se met à chanter est une scène incroyable !), doté d’un final qui donne des frissons et des larmes, « New-York New-York » est un véritable régal aussi bien pour les yeux que pour le cœur. L’atmosphère y est sublime, les décors sont grandioses, tout comme les costumes. Puis le film est parcouru par une superbe BO. Une BO envoutante qui donne du baume au cœur et fait énormément de bien aux oreilles. Et c’est grâce à tous ces éléments, toute cette maitrise, cette audace, cette passion, cette ambiance et ce talent que le réalisateur tire petit à petit son film vers les sommets pour le transformer en chef d’œuvre injustement boudé.

Après « Taxi Driver« , Scorsese retrouve De Niro pour la troisième fois et lui confie un rôle encore une fois écrit avec une plume d’or et l’acteur est sidérant. Intense, crédible en saxophoniste, parfois agaçant, on aime le personnage et l’acteur le rend fascinant. En face de lui, Scorsese a choisi de faire appel aux services de Liza Minnelli qui s’avère être d’une classe absolue et d’un talent remarquable. Dans la peau de Francine, elle est bouleversante et Scorsese tire le meilleur d’elle, si bien qu’on peut dire qu’elle trouve là son meilleur rôle. Ce qui est aussi remarquable, c’est que l’alchimie entre les deux personnages est si forte qu’on ne voit qu’eux, et même si le film détient de très bons personnages bien incarnés, on ne retiendra qu’eux et il va falloir chercher un peu pour se souvenir des autres, tant les deux sont marquants.

12833393_1260463293967077_653297432_n

« New-York New-York » est donc l’un des plus merveilleux Scorsese donnant une envie incommensurable de se replonger dans le charme de ce vieux New-York, en compagnie de ces deux personnages bouleversants, débordants de passion. Bref, un incontournable de la filmographie de Marty qu’il faut découvrir !

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.