octobre 26, 2020

Révélations

12769413_1256951124318294_1550565228_n

Titre Original : The Insider

De : Michael Mann

Avec Al Pacino, Russell Crowe, Christopher Plummer, Diane Venora

Année : 2000

Pays : Etats-Unis

Genre : Drame, Thriller

Résumé :

Lowell Bergman, célèbre journaliste d’investigation et producteur de l’émission « 60 minutes », reçoit un dossier envoyé par un employé anonyme de Philip Morris. Y sont décrits les méfaits de la nicotine et la dépendance qu’elle crée. Bergman contacte Jeffrey Wigand, un scientifique travaillant pour Brown et Williamson, le troisième fabricant de cigarettes des Etats-Unis. Ils vont ensemble faire éclater l’un des scandales les plus retentissants de l’histoire du tabac.

Avis :

Michael Mann a passé les années 90 de manière aussi discrète que fracassante puisque le réalisateur n’a livré que deux films sur ces dix années-là, mais deux films terriblement marquants, puisqu’il s’agit du « Dernier des Mohicans » et de « Heat » qui est une référence, un pilier même dans le cinéma de Michael Mann. Et après quatre années de silence, il aborde les années 2000 avec un duo de choc pour un film choc.

Avec « Révélations« , Michael Mann commence ce nouveau siècle par un très gros scandale et un très bon film. Porté par un sujet brûlant, le réalisateur nous livre un thriller de très haut niveau, doublé d’un de ses meilleurs films. Cette croisade pour la santé publique est à la hauteur du scandale auquel elle est liée. Et c’est avec tout le talent qu’on lui connaît que Michael Mann nous enfonce dans une affaire sombre, aux retombées exceptionnelles et attaque de plein front la justice, l’industrie, les lobbies et la société en elle-même. Bref, Michael Mann commence parfaitement ces années 2000.

12787461_1256951167651623_1713560595_o

Lowell Bergman est un célèbre reporter qui travaille pour une importante émission de télévision américaine. Un jour, il reçoit un dossier provenant d’une source anonyme. Ayant du mal à comprendre de quoi il s’agit, on lui conseille de faire appel à Jeffrey Wigard, un scientifique qui travaillait pour l’un des plus gros fabricants de cigarettes du pays. Jeffrey vient de se faire licencier sans motif valable et si au départ, il est réticent à aider et faire des confidences à Lowell, très vite une confiance s’installe entre les deux hommes et bientôt, ils vont ensemble faire éclater l’un des plus gros scandales de l’histoire de la santé publique.

Fort, engagé, réfléchi, courageux, efficace, passionnant, Michael Mann a rassemblé tous les ingrédients gagnants au service d’un film nécessaire qui traduit très bien le mensonge et la puissance de certains lobbies. Un film qui se scinde en deux parties toutes aussi bonnes l’une que l’autre.

Si la première ressemble plus à un thriller avec un côté paranoïaque vraiment terrible, la seconde sera plus un drame qui va suivre un homme engagé et prêt à tout pour révéler ce qu’il pense être un devoir d’information. Une deuxième partie qui s’oppose et critique à juste titre la société et tout le monde en prend pour son grade, multinational, justice, et même la presse et sa liberté de parole.

Le scénario est terrible car il soulève de vraies questions et décrit bien ces rudes combats contres contre des montagnes (ici, l’industrie du tabac), bien plus puissantes que ces personnages. Que ce soit celui de Crowe ou bien de Pacino ou le médiatisé Plummer, le film laisse un intense goût d’affrontement pour faire éclater cette vérité. Michael Mann sait comment rendre cette affaire palpitante, prenante et touchante et c’est grâce aux talents de conteur du réalisateur qu’on va suivre cette affaire avec énormément d’attention et un soupçon de rébellion, tant l’injustice est flagrante. Rebondissements, coups de théâtre, batailles juridiques, mais aussi personnelles pour rester « droit dans ses bottes » et ne pas oublier ses convictions, sont à prévoir au cours de ces deux heures quarante que va durer le film. Deux heures quarante maîtrisées à la minute près et elles passent bien vite.

« Révélations« , c’est aussi une réalisation extraordinaire de Mann. Des plans travaillés, des séquences bluffantes et une photographie renversante qui pourrait presque faire croire que chaque personnage a une double face. Excessivement bien filmé, « Révélations » est un film qui se laisse tout le temps dont il a besoin pour nous exposer son sujet et ses difficultés. Bien loin d’aller chercher dans la facilité, Michael Mann nous entraîne au cœur de son sujet, au plus près de l’impuissance de ses personnages et c’est l’un des très gros arguments qui fait que le film est si bon. À noter aussi la très dramatique et prenante bande originale de Lisa Gerrard et Pieter Bourke.

« Révélations« , c’est aussi trois acteurs hors normes qui livrent le meilleur d’eux-mêmes. Si Al Pacino est génial dans le rôle de ce journaliste passionné et hargneux, Russell Crowe trouve là l’un des meilleurs rôles de sa carrière. À contre-courant de ce qu’il joue habituellement, ici l’acteur est fragile, seul et abattu et il nous fait parfaitement ressentir sa détresse et l’envie de prouver la vérité qu’on essaie de lui faire taire. Puis bien souvent, quand on parle de ce film, tout le monde s’accorde à parler de Crowe et Pacino, mais on oublie l’excellent Christopher Plummer qui livre une composition pleine de justesse et de contradiction. Des contradictions qui rendent le rôle juste et surtout réel.

12822848_1256951617651578_1436516610_o

Outrancier et engagé, Michael Mann commence donc les années 2000 avec un grand film. « Révélations » est un thriller de haut niveau, doublé d’un grand film politique qui n’hésite pas à dénoncer, tout en évitant la leçon de morale appuyée. Bref, un très bon moment de cinéma.

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.