octobre 28, 2020

Salt

12714332_1243734138973326_1165394440_n

De : Phillip Noyce

Avec Angelina Jolie, Liev Schreiber, Chiwetel Ejiofor, Daniel Olbrychski

Année : 2010

Pays : Etats-Unis

Genre : Espionnage

Résumé :

Evelyn Salt est sans aucun doute l’un des meilleurs agents que la CIA ait jamais comptés dans ses rangs. Pourtant, lorsque la jeune femme est accusée d’être une espionne au service de la Russie, elle doit fuir. Evelyn Salt va faire appel à sa remarquable expertise pour échapper à ceux qui la traquent, y compris dans son propre camp. En cherchant à percer le secret de ceux qui la visent, Salt va brouiller toutes les pistes. Est-elle vraiment ce qu’elle prétend ? Désormais, une seule question se pose : qui est Salt ?

Avis :

Un premier court-métrage à dix-sept ans. De bons succès aux box-offices avec de bons films, les thrillers « Calme blanc » et « Jeux de guerre » en autres, ou encore le torturé « Bone Collector » où il avait déjà dirigé la jeune Angelina Jolie. L’australien Phillip Noyce se fait plus discret, un peu à l’image de ses films des années 2000 qui sont passés relativement inaperçus ou directement sortis en DVD.

Après une décennie plutôt calme, Phillip Noyce entrevoit quelque peu le feu des projecteurs avec sa deuxième collaboration avec Angelina Jolie. Plutôt mal aimé, le film de Noyce s’avère pourtant être un divertissement plaisant et honnête qui a le mérite, même s’il a des défauts, de surprendre et tenir un certain suspens jusqu’à sa fin.

12695797_1243734232306650_801875316_n

Evelyn Salt est surement l’un des agents de la CIA les plus talentueux et doués dans son domaine. Respectée et admirée par ses confrères, Salt mène une vie plutôt simple depuis deux ans. À la suite d’une opération qui a mal tourné, elle a décidé de se ranger un peu. Mais un jour, elle est accusée d’être une espionne russe et sa mission est de tuer le président russe venu assister à un enterrement sur le sol américain. Cet assassinat est la première pierre d’un plan machiavélique pour détruire l’Amérique. Alors qu’elle a toujours été exemplaire, Salt doit désormais fuir, car le discrédit est jeté sur elle et elle sait que le complot qui la vise peut s’en prendre à son mari… Salt n’a alors qu’une idée en tête, trouver Mike et s’assurer qu’il va bien.

Bon petit film d’espionnage, Philip Noyce surprend de manière agréable avec un film qui n’est pas si évident que ça. Jouant la carte du double jeu, oscillant entre le vrai et le faux, quand on le regarde, on ne peut que penser à la série « Alias » tant le ton s’en approche. Le scénario, même s’il a des failles, reste dans l’ensemble intéressant. Habile et malin, il s’amuse à nous perdre dans nos repères, dans ce que l’on croit savoir de l’espionne et ce qu’on aimerait qu’elle soit. Et une seule question nous vient en tête à la découverte de l’intrigue : qui est vraiment Salt ? Et de quel bord est-elle ?

Si la première partie tire un peu trop en longueur avec ses courses-poursuites invraisemblables qui prête à sourire, elles sont là uniquement pour donner de l’action à l’écran et cacher la faiblesse d’un scénario qui serait trop vite expédié si ces vingt minutes de courses-poursuites en tout genre n’étaient pas là. Et c’est cette entrée en matière et la façon de présenter son histoire qui est vraiment « le côté le plus faible » du film de Phillip Noyce. Et une fois ce côté passé, dans sa deuxième partie « Salt » prend un tournant radical et c’est là qu’il devient vraiment agréable à suivre. Le scénario enchaîne les surprises et les rebondissements de belle manière, et même si parfois il manque de subtilité ou encore certains éléments peuvent être un peu trop gros, le tout est divertissant, prenant et parfois même surprenant. Je parle par exemple des décisions de l’espionne ou encore les dernières scènes avec le président américain, même la toute fin, quoi qu’un peu clichée, est la bienvenue.

Le film doit beaucoup à l’ambiguïté d’Angelina Jolie qui incarne bien les deux rôles. L’actrice est en forme et comme toujours assure dans les scènes d’action et ça, même quand ces dernières sont invraisemblables. On sent quand on la suit qu’elle se plaît à brouiller les pistes avec ce personnage ambigu aux multiples facettes

On aurait apprécié peut-être un peu plus d’émotion vers la fin. Angelina Jolie trouve aussi de jolies scènes avec August Diehl, le seul sur qui elle pourra vraiment compter. Puis elle se trouvera moyennement traquée. Si Liev Schreiber assure, Chiwetel Ejiofor trouve un personnage cliché au possible et bête. Un personnage agaçant, dans le mauvais sens et qui ne fonctionne pas en début de film.

12735695_1243734265639980_121483623_n

« Salt » n’est donc pas l’infamie annoncée. Ce n’est pas non plus le film de l’année, mais ça reste un bon divertissement, agréable et plaisant, même si c’est tiré parfois par les cheveux. « Salt » est un film qui se suit avec un certain mystère, comme si quelque chose nous échappait et je n’en attendais pas tant à vrai dire. Puis voir Angelina Jolie mettre de bonnes branlées, ça fonctionne toujours et ça qu’elle soit blonde ou brune. « Salt » est donc un film pas essentiel, mais qui reste sympa sur le moment.

Note : 12,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.