avril 16, 2021

Je Compte sur Vous

12467914_1218563738157033_1250764242_n

De : Pascal Elbé

Avec Vincent Elbaz, Julie Gayet, Zabou Breitman, Ludovik

Année : 2015

Pays : France

Genre : Comédie, Thriller

Résumé :

Un homme, un téléphone portable, plusieurs millions d’euros dérobés, une quarantaine d’établissements bernés. Drogué à l’adrénaline que ses arnaques lui procurent, Gilbert Perez manipule et trompe ses victimes avec brio en se faisant passer tour à tour pour leur président puis un agent de la DGSE. Il rêve d’offrir à sa femme Barbara une vie normale, mais insatiable et sans limite, sa folie le mènera à sa perte.

Avis :

Pascal Elbé est un excellent comédien qui traîne sa belle gueule dans pas mal de bons films. Un charisme certain, une voix reconnaissable, un sacré talent, il fait très souvent les bons choix. Mais si beaucoup le connaissent comme comédien, il faut aussi savoir que Pascal Elbé est un « jeune » réalisateur talentueux.

Il y a cinq ans de cela, Pascal Elbé avait surpris en passant derrière la caméra. Il faut dire que personne n’attendait le regard du comédien et l’on aurait pu penser à un caprice. Beaucoup de comédiens passent derrière la caméra, ces temps-ci, mais peu ont vraiment dégagé quelque chose. Pascal Elbé va faire alors partie de la catégorie de ceux qui peuvent avoir un certain talent, car son premier film « Tête de Turc » fut une très belle révélation. Thriller sur fond social, la surprise et l’émotion étaient au rendez-vous. Alors le prochain film d’Elbé le réalisateur était attendu. Mais le réalisateur s’est fait attendre, cherchant le bon sujet qui pourrait succéder à son premier film. Il aura donc pris son temps, mais le voici de retour avec « Je compte sur vous » une bonne comédie dramatique issue de faits réels.

12435715_1218563491490391_1045032584_n

Depuis toujours, Gilbert Perez vit de petites arnaques. Habitant avec sa femme, son fils et son frère en Algérie, Gilbert n’est pas prêt de se reconvertir malgré les menaces de séparation de sa femme. Cherchant à rembourser rapidement l’argent qu’il doit à son beau-père, Gilbert va alors s’essayer à une arnaque téléphonique. Un jeu de manipulation qui avait peu de chance de réussir. Mais à sa très grande surprise, l’arnaque fonctionne à merveille, ce qui lui permet d’empocher un beau pactole. Dès lors, Gilbert croit tenir quelque chose d’énorme. Il va donc récidiver encore et encore. Mais une telle arnaque ne passe pas inaperçue. Une question se pose alors, combien de temps va-t-il réussir à rester dans l’ombre sans se faire avoir ?

Pascal Elbé aurait-il envie de nous faire apprécier des gens en marge ? Après le petit con de « Tête de Turc« , il nous présente ce connard sympathique. Tiré de faits réel, le réalisateur se lance le défi de nous attacher à un homme qui sans aucun scrupule va plumer des gens et faire beaucoup de dégâts. Un homme parfaitement détestable, et que pourtant, on va apprécier pour ses nombreux défauts, ainsi que ses quelques qualités.

Pour nous faire apprécier cet homme, il fallait que le réalisateur use de pas mal de subtilités, qu’il assume entièrement son personnage et grossisse quelque peu le trait, en évitant la caricature et on peut dire que le résultat est une jolie réussite, puisque « Je compte sur vous » va nous faire passer un bon moment en compagnie d’un personnage con mais attachant.

D’entrée de jeu, la mise en scène dynamique décomplexe totalement le drame et la grande manipulation qui va se jouer sous nos yeux. Le réalisateur joue parfaitement avec la frontière entre le drame et la comédie, offrant beaucoup d’humour (souvent noir et cynique) dans les instants les plus sombres de son film. Le scénario se tient jusqu’au bout, même si à certains moments, on peut douter de la véracité de l’intrigue. Mais malgré tout, on prend plaisir à suivre l’histoire et on prend un double plaisir à se faire surprendre. On regrettera simplement que le réalisateur n’ait pas fourni plus de détails sur l’idée même de l’arnaque ou le choix des victimes. Comment et pourquoi ces personnes-là sont-elles choisies ? Ce n’est pas grand-chose, mais c’est un petit manque qui se fait ressentir et l’on en ressort avec quelques questions dont on aurait bien aimé avoir les réponses.

Avec ce film, Pascal Elbé va dresser un portait assez captivant d’un homme qui en désire toujours plus. Un homme qui se teste en permanence, qui essaie d’être dans une lumière, tout en restant dans l’ombre face à l’interdit et aux mensonges dans lesquels il s’enferme. Un homme « adolescent » irresponsable, toujours dans l’excès, mais qui a les pieds sur terre en même temps. Un homme qui est parfaitement rendu par Vincent Elbaz. On sent que le comédien s’éclate dans la peau de ce connard au cœur tendre.

Pascal Elbé avait surpris avec la justesse de sa première mise en scène et ce qui avait surpris hier est de nouveau présent aujourd’hui. Encore une fois, le réalisateur vise juste, oscillant très bien dans les styles qu’il aborde. Tour à tour drôle ou noir, dynamique ou plus lent, « Je compte sur vous » aura même son petit côté inventif, la première arnaque étant une entrée en matière des plus tendues et passionnantes. On reste presque bouché bée devant le culot et l’assurance de cet homme, qui en réalité est presque autant dans le flou que sa victime. Enfin, on pourra regretter que le réalisateur peine à conclure son film, dans un paradoxe assez troublant, puisque de petites longueurs se font sentir, mais le tout reste intéressant, le réalisateur renflouant notre curiosité.

12459012_1218563741490366_519186817_o

« Je compte sur vous » bénéficie d’un casting assez juste et solide. Outre Elbaz qui est bon, on appréciera la découverte de Ludovik, un Youtubeur qui décroche son premier rôle au cinéma et qui s’en sort pas trop mal dans le rôle du frère et complice d’Elbaz. Pour le reste, Zabou Breitman, Julie Gayet et Dan Herzberg complètement les images et apportent leur pierre à l’édifice.

S’il fait moins fort que son premier film, la seconde réalisation de Pascal Elbé vaut tout de même le déplacement, ne serait-ce que pour l’originalité de son intrigue et pour sa première scène d’arnaque. C’est donc un divertissement honnête et sympa, emporté par des personnages malhonnêtes.

Note : 13,5/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.