octobre 29, 2020

Wu-Tang Clan – A Better Tomorrow

wu-tang-a-better-tomorrow-album-cover

Avis :

Le domaine du hip-hop américain est un vaste empire dans lequel gravite beaucoup d’artistes qui vont et viennent dans entre des carrières solos et des formations groupées. Foyer de naissance du hip-hop qui donna des idées aux rappeurs français, les Etats-Unis ont vu des groupes incroyables se succéder et marquer les esprits dans le temps. Et parmi les meilleurs des meilleurs, on retrouve le Wu-Tang Clan, qui existe depuis plus de vingt ans et qui continue d’essayer de vivre malgré les projets des uns et des autres et les rixes d’égos entre les différents membres. Elu meilleur groupe de hip-hop de tous les temps en 2008 par le magazine Rolling Stone, le groupe n’a pourtant pas sorti énormément d’albums depuis sa création. En effet, A Better Tomorrow, le dernier effort du groupe qui aura mis plus de deux ans à sortir dans les bacs fin 2014, n’est que le sixième album studio du groupe. Autant dire qu’une sortie de ce groupe est un petit évènement qu’il ne faut pas louper et permet de réentendre de grands noms du genre comme Method Man, RZA ou encore Raekwon. Mais accueilli plutôt timidement par la presse en fin d’année dernière, qu’a vraiment dans le ventre ce A Better Tomorrow ?

Le skeud débute avec Ruckus in B Minor, un morceau exemplaire et d’une belle rigueur. Le groupe fait ce qu’il sait faire de mieux, gardant toujours des élans asiatiques et des rapports au kung-fu tout en assurant un rythme presque jazz sur le fond avec un clavier, une batterie et une guitare du plus bel effet. En ce sens, le groupe se démarque énormément de certaines productions actuelles qui favorisent grandement les musiques électro, bien plus faciles à faire et à produire. Le Wu-Tang Clan ne tombe pas dans le piège de la facilité et livre un premier morceau soigné et fort plaisant. Cela continue avec Felt, un morceau moins évident, mais présentant la volonté de mettre en avant de vrais instruments, tout en alternant des flows et des voix différentes, ce qui en fait aussi un excellent titre, reprenant aussi le refrain de Feelings de manière plus sexuée. Et c’est presque un miracle que le skeud soit d’aussi bonne facture malgré les guerres d’égos dans le groupe, chacun incriminant l’autre de ne pas se mettre assez en avant et de s’investir dans le skeud. Mais l’album ne contient pas que du hip-hop/rap, puisque le groupe aborde aussi de manière assez classique de la soul et du r’n’b avec Miracle qui reste tout de même un morceau assez faiblard et qui trouve assez mal sa place dans l’album. On préfèrera largement Preacher’s Daughter, un titre ultra efficace entre rap et jazz et assurant un flow de folie.

hip-hop-video-547709babc57e

Bien évidemment, tout n’est pas parfait dans le skeud, mais il semble assez efficace pour les néophytes du groupe ou du hip-hop américain. On notera tout de même qu’il manque de vrais titres forts au sein de l’album. Si les morceaux sont plaisants et bien foutus, il n’y en a pas un qui sort du lot et que l’on chantera à tue-tête, pour la bonne et simple raison qu’il n’y a pas de titres marquants. Du coup, il est assez difficile de s’attacher à certaines pièces et c’est un poil dommage. D’autant que certains morceaux sonnent de manière trop classique, comme si le groupe manquait d’inspiration. Rien de bien méchant, mais A Better Tomorrow est un titre trop transparent par exemple. Néanmoins, là où l’on peut féliciter le groupe, c’est dans les paroles. Alors que les rappeurs quarantenaires français s’évertuent à parler de tuerie et de violence, le Wu-Tang Clan véhicule une image positive, centrant ses paroles sur l’éducation, les valeurs civiques ou encore le racisme. On est loin de la provocation française qui vire au vitriol pour les nuls et ridiculisent les auteurs plutôt que de les mettre en avant. Toujours raccord avec son crédo, avec le titre même de son album, le Wu-Tang Clan livre une copie agréable et positive mais qui n’hésite pas non plus à rentrer dedans comme dans le titre Necklace.

Au final, A Better Tomorrow, le dernier album du Wu-Tang Clan, est un excellent album qui caresse un peu le fan dans le sens du poil mais qui permet aussi aux profanes de découvrir ce qu’est le véritable hip-hop américain. Dense, varié, positif, ce sixième album est un réel plaisir d’écoute qui montre que malgré les dissensions au sein du groupe, le résultat est bel et bien là et que le titre de meilleur groupe de hip-hop de tous les temps n’est pas usurpé.

  1. Ruckus in B Minor
  2. Felt
  3. 40th Street Black/We Will Fight
  4. Mistaken Identity
  5. Hold the Heater
  6. Crushed Egos
  7. Keep Watch
  8. Miracle
  9. Preacher’s Daughter
  10. Pioneer the Frontier
  11. Necklace
  12. Ron O’Neal
  13. A Better Tomorrow
  14. Never Let Go
  15. Wu-Tang Reunion

Note: 15/20

Image de prévisualisation YouTube

Par AqME

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.