décembre 1, 2020

A Bittersweet Life

12308854_1198012806878793_2143001273_n

Titre Original : Dal Kom Han In-Saeng

De: Kim Jee-Won

Avec Jung-Min Hwang, Yu-Mi Jeong, Ku Jin, Byung-Hun Lee

Année: 2006

Pays: Corée du Sud

Genre: Policier

Résumé:

Un chef de gang suspecte sa petite amie Hee Su d’avoir une liaison avec un autre homme. Il demande à son bras droit, Sun Woo, de suivre Hee Su et de l’éliminer s’il la surprend en galante compagnie.

Avis:

Kim Jee-woon est tout d’abord un comédien et metteur en scène de théâtre. Pendant plusieurs années, il va jouer et mettre en scène différentes pièces avant de s’essayer à la réalisation en 1997 avec « The Quiet Family« , un film partagé entre thriller et horreur. Le film connut un joli succès en Corée. Depuis, Kim Jee-woon enchaîne les films et les succès, si bien qu’il est l’un des réalisateurs les plus en vue de Corée. Dernièrement, le réalisateur s’est même frotté à Hollywood, mais avec moins de succès. C’est lui derrière « Le Dernier Rempart« .

Depuis quelques années, on dirait bien que le cinéma Coréen s’offre un souffle nouveau. Un souffle qu’on pourrait même qualifier de passionnant ! Un souffle qui devrait faire convertir les plus réfractaires au cinéma asiatique, car une nouvelle vague de réalisateurs est en train de révolutionner et imposer le modèle Coréen. Ces réalisateurs, ce sont bien sûr, Park Chan-Wook, Fruit Chan, Bong Joon-ho, Hong-jin Na et bien sûr Kim Jee-woon. Si j’ai déjà vu plusieurs films des autres réalisateurs, « A Bittersweet Life » est le premier que je vois de Kim Jee-woon et le réalisateur m’a offert tout ce que j’étais venu chercher et plus encore.

12283337_1198012783545462_1631421299_n

Sun Woo est un homme de main d’une droiture remarquable. Il travaille dans un hôtel, tenu par un chef mafieux. Ce dernier, qui doit s’absenter quelques jours pour aller à Shanghai, fait la demande à Sun Woo de surveiller sa jeune maîtresse, qu’il soupçonne d’avoir une liaison. Sun Woo accepte sans se faire prier. Mais cette mission si anodine soit-elle va enclencher des événements incontrôlables.

Alors que le scénario parait assez convenu au départ, on a l’impression de déjà connaitre les rebondissements qu’il risque d’y avoir, Kim Jee-woon va réaliser un film sacrément surprenant aussi bien dans son histoire et son déroulement que dans son visuel. L’histoire est dure, injuste, passionnante, très violente, sous tension, le film nous réservant des scènes marquantes. Le film est haletant. D’ailleurs, une fois que le film est lancé, il ne sera impossible de ne pas aller jusqu’au bout. Kim Jee-woon nous tient en alerte jusqu’à son final éblouissant. Un final qui est incroyable, malgré le déchaînement de violence qui se passe à l’écran.

Le déchaînement de violence est amené et soutenu par la mise en scène très efficace de son réalisateur. « A Bittersweet Life » jouit de combats partagés entre réalisme et fun, le tout parfaitement chorégraphié. Le film s’offre aussi de bonnes poursuites, des gungfights franchement bien foutus, voire même éprouvant et touchant à la fin. Le sentiment d’injustice qu’appuie l’histoire m’a vraiment serré la gorge. Le film est aussi très élégant, avec une très belle photographie et surtout une très belle bande originale ponctuée de belles envolées et de notes empreintes de nostalgie. Bref, c’est magnifique.

Puis enfin, « A Bittersweet Life » c’est aussi Byung-Hun Lee, le comédien principal qui nous emporte entre charme et émotion dans cette douloureuse histoire où personne ne ressort indemne. L’acteur que je ne connais que dans le rôle du T-1000 dans « Terminator Genisys » (bonjour la prestation) m’apparaît ici comme une belle révélation. En face de lui, s’oppose Jung-Min Hwang, terrible dans le rôle du chef pourri et injuste. On trouve aussi des comédiens comme Ku Jin et Kim Roe-Ha qu’on prendra plaisir à détester.

12298096_1198012810212126_1231038183_o

C’était donc le premier film que je regardais de Kim Jee-woon et je suis très loin d’être déçu. Le réalisateur m’a passionné avec une histoire qui aurait pu être très facile et anecdotique. « A Bittersweet Life » est un très bon thriller, mais c’est aussi un très beau film romantique, un très bon film d’action, de combat, et une très bonne histoire, simple et touchante, envolée par une BO magnifique. Bref, encore une fois, ce film me conforte dans l’idée que le cinéma coréen est décidément très très bon, peut être l’un des meilleurs même. Ce film est donc à voir de toute urgence !

Note : 18/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.