Voyage à Deux

12244041_1194984450514962_497246369_n

Titre Original : Two for the Road

De: Stanley Donen

Avec Audrey Hepburn, Albert Finney, Eleanor Bron, William Daniels

Année: 1967

Pays: Angleterre

Genre: Romance

Résumé:

En douze ans, Mark Wallace et son épouse Joanna ont effectué trois fois la route qui relie Londres au Midi de la France. Mais entre d’une part le joyeux périple où Mark la rencontra, l’aima, la séduisit, et d’autre part le morne voyage d’un couple usé par l’habitude et l’incompréhension, seuls les paysages sont restés les mêmes…

Avis :

Chorégraphe de renom, Stanley Donen a commencé sa carrière de danseur à l’âge de dix ans. Après ses études, il débute à Broadway où il va faire la connaissance de son partenaire de jeu, son complice, Gene Kelly. Ensemble, ils vont réaliser quelques-uns des fleurons de la comédie musicale, comme le désormais incontournable « Chantons sous la pluie« . Une collaboration qui malheureusement s’arrêtera avec l’échec de « Beau fixe sur New-York« .

12268926_1194984510514956_48426569_o

Après avoir laissé son complice, Stanley Donen s’est attelé à la tâche. Laissant de côté les comédies musicales, le réalisateur développe un don pour les comédies romantiques et à chaque fois ses films furent une réussite. Mais aucune de ces réussites ne vaut ce petit bijou de romance que je viens de découvrir. « Voyage à 2 » est une bouffée d’air frais, un film drôle, romantique au possible, plein de vie, d’amour, de regard, d’envie, de drague. C’est un merveilleux moment de cinéma que l’on vit en compagnie d’un duo d’acteurs parfait et détonnant.

Mark et Joanna Wallace s’aiment depuis une douzaine d’années maintenant. Alors qu’ils font la route qui relie Londres au midi de la France, ils se remémorent leurs deux autres voyages. Le premier, où Mark rencontra Joanna et en tomba éperdument amoureux. Puis le second qui était partagé avec un couple et leur enfant, on ne peut plus agaçant. Entre ce premier et ce dernier voyage, douze ans les séparent. Douze années de vie où l’amour s’évapore peu à peu et laisse place à autre chose.

« Voyage à 2 » est un véritable petit délice aussi drôle que touchant, car c’est avec beaucoup d’humour que Stanley Donen va nous raconter la perte d’une passion d’un couple qui se fane peu à peu et derrière la comédie, il nous offre un magnifique film d’amour. Un film d’amour simple, juste, criant de vérité, touchant et très attachant.

Le scénario est une perle à lui seul. Monté en flashbacks, on va assister à trois voyages et donc trois tranches de vie de ce couple, et le réalisateur ne va faire que des allers-retours, passant d’un instant bourré de charme et de romance à un instant plus touchant, plus grave, où ce couple si amoureux la scène précédente ne se comprend plus aujourd’hui. Avec ce procédé, Stanley Donen nous prend aux tripes et nous fait passer de l’émerveillement aux larmes et ces deux heures de film se transforment alors en un road trip passionnant, entraînant, qui enchaîne les kilomètres comme aucune autre comédie romantique ne l’a fait. Et au bout de ce beau et triste voyage, on trouvera un chef d’œuvre, qu’on aurait déjà hâte de revoir.

Ce qui est très appréciable, c’est que Stanley Donen joue aussi bien dans la comédie, en offrant à ses personnages des situations parfaitement absurdes, tirées par les cheveux parfois, mais qui seront autant de situations hilarantes à l’écran. Le réalisateur joue aussi avec le drame, sachant, quand il le faut, assombrir son film, apportant une réflexion superbe sur le temps qui passe, l’amour, la passion et le couple. Le petit plus étant que tout le film est porté avec un goût de nostalgie, de regret qui peut se mélanger à l’espoir, qui donne un petit cachet en plus à ce drame.

« Voyage à 2« , c’est aussi un magnifique hommage à la France, à nos campagnes et nos routes. Très loin des clichés, Stanley Donen préférera filmer le château de Chantilly que la tour Eiffel ou la côte d’Azur, ça change de ce que l’on a l’habitude de voir et l’effet carte postale n’est pas présent.

Stanley Donen n’a plus rien à prouver avec ses personnages, il sait filmer et réaliser un film et pourtant, malgré le fait que l’on sache cette information, « Voyage à 2 » surprend de par sa narration, la fluidité dans les changements d’histoire. De par les images, les plans, la photo, et l’ambiance que donne le réalisateur à son film, « Voyage à 2 » est beau et respire à plein nez la créativité.

Enfin, il est impossible d’écrire un texte sur ce film sans s’arrêter sur son couple d’acteurs, Audrey Hepburn et Albert Finney, qui est tout simplement sublime. Peut-être l’un des plus touchants que j’ai pu voir. L’un ne va pas sans l’autre et ensemble, grâce à leurs charmes, à leurs énergies, leurs délires, leurs complicités, leurs regards, leurs sourires et leurs larmes, ils nous font rêver, ils nous touchent et l’on en ressort ému et tellement bien en même temps.

12279659_1194984480514959_1012074360_o

Vous l’aurez compris, si vous avez envie de passer un très beau moment de cinéma devant une comédie romantique comme on n’en fait plus, alors laissez-vous charmer par le couple d’Audrey Hepburn et Albert Finney, car c’est deux-là devraient vous marquer pour un petit bout de temps !

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net