octobre 27, 2020

Hitchcock

hitchcock_ver2_xlg

De : Sacha Gervasi

Avec : Anthony Hopkins, Scarlett Johansson, Jessica Biel, Hellen Mirren, Toni Colette

Genre : Biopic

Pays : Etats-Unis

Scénario: Stephen Rebello, John J. McLaughlin

Résumé:

Arrivé au sommet de sa gloire, Alfred Hitchcock veut relever un nouveau défi. Las de tous ces films qui ont fait son succès, Hitch aimerait revenir à un film plus simple, un film qui ne sent pas le pognon. Il découvre l’histoire d’Ed Gein par le biais d’une critique du livre « Psycho » de Robert Bloch. Le livre lui a énormément plu et il décida d’en faire un film. Son entourage s’indigne du fait qu’Hitchcock veuille réaliser un « minable film d’horreur ». Mais Hitch tient bon, quitte à financer le film lui-même, rien ne le fera changer d’avis, il réalisera le film, quoi qu’il arrive et quoi qu’il lui en coûte…

Avis :

Soyons honnête, l’histoire n’a rien de surprenant. Quand on a vu les bonus de « Psychose » ou qu’on a lu quelques articles sur « le Maître du suspense » on n’est guère étonné par la trame du film. Pire on est même parfois un peu déçu que certains passages aient été survolés ou, pire, carrément oublié (il serait naïf de croire que la scène de la douche ait été tournée en quelques minutes alors qu’en vrai, la scène a nécessité 70 prises différentes !!!). Cela dit, je suis bien conscient que dans un film, on ne peut pas s’attarder sur tous les détails…

hitchcock_news

Le film reste très agréable à regarder et est un vrai plaisir coupable pour tous les cinéphiles. Bourré d’anecdotes, on y apprend 1001 choses, notamment sur la manière dont se tournait un film à l’époque, sur l’addiction d’Hitchcock pour les jeunes actrices blondes, les extravagances de Hitch (il se faisait importer du caviar de Lorraine) ainsi qu’un humour pince sans-rire « So british » qu’on ne lui connaissait pas forcément (il était réputé pour être un grand blagueur, en témoigne cette farce à la fin du métrage lorsque Scarlett Johannson retourne à sa loge)

En ce qui concerne les acteurs, ils sont tous très convaincants. Le maquillage pour transformer Anthony Hopkins est superbe, il réussit même la prouesse de nous faire oublier qu’il est l’interprète inoubliable d’Hannibal Lecter… L’acteur en fait parfois trop, notamment dans sa manière de formuler ses phrases pour tenter de s’approprier un accent anglais convaincant, mais qui le force à faire des grimaces avec la bouche… Scarlett Johannson est aussi excellente, tout comme Jessica Biel et que dire de Helen Mirren, qui joue le rôle de la femme admirable qu’était Alma, femme dévouée à son mari, contrainte à vivre dans son ombre. On se rend compte à quel point elle a été importante pour lui, tant intimement que professionnellement, et on distingue le mal fou qu’Hitch avait à déclarer ses sentiments, en témoigne cette scène ou on le sent incapable de poser sa main sur l’épaule de son aimée. On y découvre également la formidable stratégie de marketing qui a précédé la sortie en salle de « Psychose »,  l’art de vendre un film (de qualité)

Hitchcock-bis-Twentieth-Century-Fox-France-193745_L

En bref, le film est très agréable à suivre, que l’on soit au fait ou non avec l’histoire originale. En plus d’être très beau, le film nous rend nostalgique, nostalgique d’une époque où le cinéma sentait encore bon la sincérité, d’un cinéma à cent lieues du conformisme actuel, d’un cinéma fait pour le public et non pour l’argent… Alfred Hitchcock était définitivement un génie et ce film est un beau et respectueux hommage avec un beau clin d’œil au film « Les Oiseaux », autre grand film du Maitre du Suspense. Attention cependant, le film est à voir en version originale, car la version française est tout simplement inaudible. Je sais, on dit tout le temps ça, mais dans ce cas-ci, c’est vrai, la voie française d’Anthony Hopkins est complètement incompatible avec la prestance de son rôle, les gags tombent à plat, tout comme l’accent british tant travaillé par notre Hannibal Lecter… Après visionnage, on n’a qu’une hâte, c’est de se replonger dans ce monument du film d’horreur, ancêtre de tous les slashers : PSYCHOSE

Note : 16/20

Par Trasher

Image de prévisualisation YouTube

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Une réflexion sur « Hitchcock »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.