décembre 2, 2020

Chuck Saison 4

12026692_1164166733596734_1679398449_n

D’Après une Idée de : Josh Schwartz et Chris Fedak

Avec Zachary Levi, Yvonne Strahovski, Joshua Gomez, Sarah Lancaster

Pays : Etats-Unis

Nombre d’Episodes : 24

Genre : Comédie

Résumé :

Employé dans une boutique de matériel informatique, Chuck Bartowski est propulsé du jour au lendemain dans le monde de l’espionnage, sa vie ennuyeuse laissant la place aux émotions fortes. Son cerveau renfermant, bien malgré lui, une base de données contenant des secrets gouvernementaux, la NSA et la CIA, soucieuses de protéger ces informations, envoient les agents John Casey et Sarah Walker pour veiller sur sa sécurité. Les informations qu’il détient nécessitent sa participation à de périlleuses missions, le confrontant à de multiples dangers. Tout ça sous le nez de son meilleur ami, Morgan, de sa soeur, Ellie, et de ses collègues de travail, qui ne se doutent de rien…

Avis :

Le duo Josh Schwartz et Chris Fedak a réinventé en quelque sorte l’espionnage avec leur série « Chuck« , l’espion malgré lui, mais qui au fur et à mesure des saisons commence à y prendre goût. Arrivé sans prévenir, sans star à son casting, la série a vite su trouver sa place au milieu de ses concurrentes et c’est toujours avec autant de plaisir qu’on démarre une nouvelle saison. Surtout que la série s’améliore de saison en saison.

Avec sa troisième saison, « Chuck » trouvait enfin sa base et s’établissait comme la saison la plus intéressante, mais ça, c’était jusqu’à ce que cette quatrième saison et les costumes de Linda Hamilton ne débarquent. Avec cette quatrième saison, « Chuck » nous revient avec ce qui sera surement sa meilleure saison. Un véritable cocktail d’humour, de gags, d’action, d’aventure et d’amour et le tout livré avec un soupçon d’irrévérence !

12026560_1164166776930063_1011617309_n

Chuck décide de partir à la recherche de sa mère sans en parler à la CIA. Ayant découvert un message de son père, il décide de reprendre l’œuvre de ce dernier et de la retrouver, chose que son père à passer sa vie à essayer. Pendant ce temps, Casey et Sarah sont envoyés en Russie afin d’enquêter sur l’organisation d’un marchand d’armes appelé Volkoff. L’enquête de Chuck et Morgan et celle de Sarah et Casey vont étrangement se croiser et bientôt la CIA va découvrir le visage de l’un des ennemis les plus dangereux qu’il aura à affronter.

La première saison était sympa, j’ai donc poursuivi l’expérience et ce qui est génial, c’est qu’au final, « Chuck » s’impose petit à petit et chaque fin de saison donne de plus en plus envie de découvrir la suivante. Si on devait comparer « Chuck » à un objet ou un aliment, alors la série est comme un bon vin, car plus elle prend de l’âge et meilleure elle est. Alors que la troisième saison m’avait totalement passionnée, « Chuck » va faire encore plus fort, offrant une quatrième saison passionnante et tordante. Comme la série prend de l’assurance, elle allonge son format et sera même la saison la plus longue de la série. D’un format de dix-neuf épisodes, on va passer ici à vingt-quatre et on ne boudera pas notre plaisir car chaque épisode compte.

Cette nouvelle saison tient le meilleur fil rouge que la série ait pu connaitre. Bien des mystères vont trouver des réponses dans cette saison. Très bien écrit, on va partir encore plus à la découverte du passé de Chuck. La série va nous apprendre ce qui est arrivé à sa mère et le pourquoi de son départ. La série va admirablement mélanger la vie de famille de notre geek et espion préféré à sa vie d’espion. De plus, le personnage prend de plus en plus de plaisir dans son rôle d’espion, plus à l’aise, il part sur des missions plus périlleuses, mais tout en changeant peu à peu le personnage, il reste aussi le même avec ses convictions, son humour à deux balles, ses craintes et surtout sa tonne de questions et de remises en questions. Cette quatrième saison nous offre aussi le meilleur méchant que la série n’ait jamais vue. Un méchant aussi charismatique qu’ambigu que la saison va prendre le temps d’explorer et emmener sur un chemin totalement improbable.

Cette nouvelle saison donne beaucoup plus dans le suspense. Chaque mission est plus compliquée tout en restant dans la ligne directrice fun de la série, car la série n’oublie jamais que « Chuck » est avant tout une série comique. Le fil rouge de la saison est extrêmement tendu et offre des rebondissements bourrés de suspens. Ça n’arrête pas et c’est aussi agaçant que jouissif. Avec cette nouvelle saison, on a l’impression que chaque personnage mène un double jeu, si bien que parfois, la série nous ferait presque remettre en cause certains personnages.

Chaque personnage, même le moindre employé du Buy More, va évoluer et passer un stade, ce qui offre tout un tas de possibilités et de moments bien venus. Chuck et Sarah vont enfin franchir ou du moins essayer de franchir un cap qu’on attend depuis maintenant trois saisons. On découvre le passé de Casey. Morgan a une « augmentation » et commence même à aller sur le terrain. Big Mike se voit partir sur d’autres chemins. Lester et Jeff sont toujours aussi cool et on en apprend un peu plus sur eux. Ellie et Capitan passent avec grâce « THE » cap ! Franchement, les différents scénaristes ne se sont pas moqués de nous et ont pensé à tout pour cette saison.

Comme la série fonctionne de mieux en mieux, « Chuck » se paye de magnifique guests stars, dans des rôles plus ou moins longs. Ici, la plus importante, c’est bien sur Linda Hamilton qui joue la mère de « Chuck » et Ellie. On trouvera Timothy Dalton dans le rôle du grand méchant de la saison. La série invite aussi Richard Chamberlain, elle s’ouvre avec Dolph Lundgren en méchant badass. On trouvera aussi Eric Roberts, Lou Diamond Phillips, Nicole Richie, Robert Englund , Harry Dean Stanton ou Richard Burgi. Puis, pour le plaisir, on aura d’aussi d’anciens personnages qui seront de retour, comme Jack Burton, Roan Montgomery, puis l’équipe toujours aussi sexy des « C.A.T. Squad ».

12033829_1164166830263391_119625827_n

Cette quatrième saison fut donc un très gros plaisir à découvrir. Scénario aux petits oignons sur tous les épisodes, comme son fil rouge, des acteurs et des personnages attachants, de l’action, beaucoup d’action, encore plus d’humour et ce côté toujours cool, presque comme du cinéma des années 80 parfois. Franchement, jusqu’ici « Chuck » était excellent, mais avec cette saison, elle est passée à un niveau supérieur et j’ai plus que hâte de me jeter à corps perdu dans la cinquième et dernière saison. Surtout vu le final de celle-ci.

Note : 20/20

Image de prévisualisation YouTube

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.