Tobago

toto

But du jeu :

Les joueurs cherchent et récupèrent des trésors. Ils jouent des indices permettant de mieux localiser les sites où ils sont cachés. Dès que le lieu où se trouve un trésor ne fait plus aucun doute, le joueur qui l’atteint avec son 4×4 peut s’en emparer. Chaque trésor est ensuite partagé entre tous les joueurs qui ont participé à sa localisation. Le premier joueur qui l’a récupéré reçoit également sa part. Des amulettes vous protègent des trésors maudits et donnent des avantages supplémentaires. Le vainqueur sera celui qui possèdera le plus d’or à la fin de la partie.

Avis :

Les îles paradisiaques et les paradis perdus sont des sources inévitables d’imagination et d’histoires plus ou moins fantaisistes. Après Hawaï, voici donc un nouveau jeu se déroulant dans une île, Tobago. Alors pourquoi seulement Tobago et pas Trinidad et Tobago ? Eh bien peut-être parce le titre aurait trop long et pas assez vendeur. Ou alors peut-être que le réalisateur de ce jeu n’aime que Tobago et éprouve un racisme féroce envers Trinidad. Enfin, quoiqu’il en soit, Tobago fait partie de ces jeux de plateau assez simples, à la mécanique originale et surtout à l’environnement enchanteur. Car oui, il faut le dire, les îles, le soleil, la plage de sable fin, tout cela fait forcément rêver. Alors rajoutez-y des trésors à trouver et une poignée d’explorateurs avides de richesse et de pouvoir, et vous obtenez l’ambiance générale du jeu. Car oui, Tobago, c’est de l’exploration, de la carte, mais aussi de la chance. Alors prêt pour une nouvelle découverte ?

Nous sommes donc en présence d’un joli jeu de plateau où nous allons prendre la place d’un explorateur à la recherche de petites pièces en or. Sauf que nous ne savons pas où se trouve ces maudites pièces et qu’il va falloir les dénicher. Pour cela, chaque joueur possède en sa main quatre cartes et il y a quatre emplacements de trésor à définir. A son tour, le joueur actif va poser une carte emplacement en dessous une autre pour préciser exactement le lieu. Le trésor ne sera alors découvert que lorsque les indications de toutes les cartes seront assez précises pour n’avoir qu’un seul emplacement. Par la suite, un joueur peut choisir de ne pas poser de cartes mais de se déplacer avec son véhicule sur la carte. Ainsi, le joueur peut aller vers un trésor, mais aussi récupérer des amulettes qui doublent les déplacements ou évitent les malédictions. Une fois l’emplacement découvert et qu’un joueur s’y soit rendu, on pioche autant de cartes trésor que de cartes indications. Les joueurs ayant participé à sa découverte vont se partager le butin. Seulement, le trésor comporte des cartes allant de 2 à 6 pièces, mais aussi des cartes malédiction qui arrête de suite toute recherche de trésor. Bien évidemment, celui qui a le plus de points à la fin de la partie gagne. On voit bien que le jeu est un mélange de stratégie et de chance et qu’il peut être très sympathique comme très frustrant. En effet, si l’on prend la première partie que j’ai faite, je me suis retrouvé dernier à cause de deux malédictions consécutives. Le jeu est aussi assez stratégique puisque il faut choisir entre poser une carte ou se déplacer et parfois, il faut mieux aller à la recherche d’amulettes plutôt que de se concentrer sur un trésor. Les règles sont un point agréables car elles sont simples, rapides et malgré des indications un peu foireuses sur les cartes indications, le tout reste limpide et sympathique.

tobago_game

Le matériel du jeu est très joli et fort attrayant. L’île est représentée sous la forme d’une figure géométrique assez improbable mais le rendu graphique est somptueux. Le plateau se découpe en plusieurs parties, avec les lacs, les montagnes, les plaines, les forêts et les plages ainsi que les rivières. Les couleurs chatoyantes rendent le jeu très beau et donne envie de jouer. Les trésors sont représentés sous la forme de petits cubes en bois, tout comme les véhicules, des 4×4 en bois du plus bel effet. Les autres pièces du jeu sont superbes à l’image des statues ou des palmiers et cela renforce un sentiment d’imprégnation des lieux. Le seul défaut vient des cartes, un peu trop simpliste et parfois pas super lisibles, mais c’est su pipi de chat comparé à la qualité restante du jeu. Bref, au niveau du matos, c’est plutôt du tout bon, alliant jouabilité, taille et beauté.

Au final, Tobago reste un jeu très sympathique, malgré sa simplicité et la frustration qu’il peut engendrer à cause des malédictions aléatoires. Ce qui est intéressant, c’est que le jeu à un côté stratégie avec les trésors et les déplacements, mais aussi un gros côté chance avec les cartes trésors qui peuvent être mortelles. Bref, nous sommes en présence d’un jeu au fort potentiel, mais qui peut frustrer des joueurs malchanceux (comme moi) et donner envie de se replonger dedans. Finalement, c’est peut-être un autre point positif cette frustration…

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Facebook : Lavisqteam.fr – Contact: lavisqteam@laposte.net