octobre 2, 2022

Armageddon

11994277_1160634650616609_1626669378_n

De : Michael Bay

Avec Bruce Willis, Ben Affleck, Liv Tyler, Billy Bob Thornton

Année: 1998

Pays: Etats-Unis

Genre: Science-Fiction

Résumé :

Un astéroïde se dirige vers la Terre à la vitesse de 35.000 kilomètres à l’heure. Harry S. Stamper, grand spécialiste du forage pétrolier, est recruté par le directeur de la NASA pour tenter de le détruire. Lui et son équipe de têtes brulées devront se poser sur l’astéroïde et placer en son cœur une charge nucléaire. Débute alors l’entraînement indispensable des astronautes et l’apprentissage des outils spatiaux…

Avis :

« Armageddon » est le troisième film d’un certain Michael Bay, l’homme qui a décidé en secret de faire exploser le monde entier et comme ce serait mal de le faire en vrai, le réalisateur américain a donc décidé de le faire à l’écran. Si sa filmographie est peuplée de hauts et de bas, comme tous les réalisateurs, Michael Bay a son propre style et quoi qu’on en dise, quoi qu’on en pense, on peut dire que son style a de la gueule.

Comme le festival de Deauville rend hommage au réalisateur américain cette année, il rediffuse certains de ses films dans les différentes salles obscures de la ville et l’occasion de revoir celui-ci, et prochainement « Rock » sur grand écran, fait vraiment envie. Et malgré le fait que les années passent, « Armageddon » fonce aussi vite que son astéroïde sur ses vingt ans et pourtant le film de Bay est toujours aussi bon.

11984308_1160634760616598_152498065_o

Une pluie de météorites vient de détruire une station spatiale et vient s’écraser sur New-York. Alors que l’incident aurait pu être isolé, il ne sera qu’un début et bientôt la NASA va se rendre compte que le pire est à venir. Un astéroïde, gros comme la taille du Texas arrive à grande vitesse sur la Terre et s’il la percute, pas même une bactérie ne va en réchapper. Après des calculs, la NASA découvre avec stupeur que la collision se fera dans dix-huit jours. Il leur faut donc trouver une solution rapidement, très rapidement. Et après quelques idées déterrées, la solution porterait le nom de Harry S. Stamper .

Dans le domaine du film catastrophe, « Armageddon« , quoi qu’on en pense, reste du très très gros spectacle et le fait de le redécouvrir au cinéma était l’un des meilleurs choix possibles, car même maintenant, on en prend plein la tronche.

« Armageddon« , c’est un peu le film d’action et catastrophe parfait. Mais c’est aussi le film qu’il faut prendre au second degré pour vraiment l’apprécier, car pour le coup, Michael Bay s’est offert un très gros craquage à la gloire de son pays, l’Amérique. Il faudra donc passer outre le patriotisme absolu du film et le festival de clichés qu’il nous sert. Il faudra aussi passer outre le scénario très « con », qui fait dans la simplicité, qui a plusieurs incohérences et oublie bien sûr toute subtilité.

Mais une fois ceci mit de côté, « Armageddon » envoie du lourd, on ne peut pas le nier. L’histoire, si débile soit-elle, fonctionne très bien. Le film est prenant et touchant. Michael Bay, en maestro de l’action, ne nous laisse pas une seconde pour respirer. Le film enchaîne avec une fluidité magnifique les scènes d’action spectaculaires, les explosions, les destructions et l’immersion dans l’espace. Le film enchaîne aussi des répliques devenues cultes, « Sadam nous en met plein la gueule » étant l’une des répliques les plus drôles. « Armageddon » détient aussi un humour génial. Le film n’en fait ni trop, ni pas assez. Michael Bay nous offre pile-poil ce qu’il faut.

La réalisation est démente. Le film est bourré de plans iconiques qui sont jubilatoires. Cela en est presque indécent. Le spectacle est au rendez-vous, tout comme l’émotion, Michael Bay assure le show à chaque instant. Le film n’a pas vraiment vieilli et c’est vraiment une bonne chose. Il y a bien quelques effets spéciaux qui ont pris un petit coup, mais comparé au reste du film, c’est rien et surtout, c’est assez dingue de voir comment le film tient le coup encore. Puis, il y a la bande son, qui est plus que parfaite, on peut même dire qu’elle est mythique. Entre la chanson culte d’Aerosmith et les notes indémodables de Travor Rabin, franchement, on en prend plein les oreilles, on profite de l’instant présent et on se dit simplement qu’ »Armageddon« , c’est franchement cool.

Puis que dire des personnages tous cultes qu’on adore, même les plus détestables ? Michael Bay nous sert une palette de personnages tous ou presque appelés à devenir culte. Puis il y a ce casting pour incarner les personnages. Imaginez un peu, Bruce Willis dans sa bonne époque, Ben Affleck, Steve Buscemi, Will Patton, Liz Tyler, Billy Bob Throrton, Owen Wilson, William Fichtner, Michael Clarke Duncun, Peter Stormare, Jason Issacs, Keith David, Udo Kier. Bref, ce casting ne s’arrête jamais et chaque personnage comme chaque acteur trouve sa place et Michael Bay dirige tout ce petit monde d’une main de maître.

11997162_1160634723949935_1998251930_n

Alors c’est vrai, qu’on peut reprocher à Michael Bay son patriotisme qui à la longue peut saouler. Mais pour le reste, on peut dire que Michael Bay ne nous ment pas sur sa marchandise et nous offre l’un des meilleurs films catastrophes jamais réalisés. « Armageddon » est un film devant lequel on prend un pied monstrueux, tant il est divertissant et grandiloquent.

Note : 17/20

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=pywvs7h4iE8[/youtube]

Par Cinéted

AqME

Amateur d'horreur, Métalleux dans l'âme, je succombe facilement à des images de chatons.

Voir tous les articles de AqME →

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.